AU FIL DES JOURS SUITE N°4

 

09.02.2016 - VINGT ANS - Pour tout bagage on a vingt ans/ On a l'expérience des parents/ On se fout du tiers comme du quart/ On prend l'bonheur toujours en r'tard/ Quand on aime c'est pour toute la vie/ Cette vie qui dure l'espace d'un cri/ D'une permanente ou d'un blue-jean/ Et pour le reste on imagine/ Pour tout bagage on a sa gueule/ Quand elle est bath ça va tout seul/ Quand elle est moche on s'habitue/ On s'dit qu'on n'est pas mal foutu/ On bat son destin comme les brêmes/ On touche à tout on dit "je t'aime"/ Qu'on soit d'la Balance ou du Lion/ On s'en balance on est des lions. (Léo Ferré).

Mon baromètre anéroïde à Blanquefort 33 -  9h26 - Pluie ou vent 750.25

                                                                       11h36   -              -   750.10 Bourrasques de vent 

En 1999, il était autour des 730.00, il y a une grande marge, pour l'instant.  

 

RAPID'AUCHAN BORDEAUX- LAC - Quand l'ordinateur gère les relations commerciales, superbe ! 

Histoire de scannette.

13h, j'étais assise sur le canapé ma chatte sur les genoux, mon mari me porte mon petit café dans Ma tasse, il pousse la chatte qui s'accroche à mes genoux et dans la manoeuvre la tasse se casse. Le lendemain le 03.02.2016, je vais à Auchan pensant en trouver une similaire, je n'en trouve pas donc j'en choisi une différente, taille moyenne, je scanne le code barre, son prix s'affiche sur l'écran 2€50.

J'arrive à la caisse rapide, UNE RELECTURE ! comme tous les 2 passages à cette caisse. Je déballe tous mes achats sur le tapis la caissière les scanne à son tour et arrivée à la tasse son pistolet marque code inconnu, elle se retourne vers moi et me dit : "vous n'avez pas pu la scanner elle s'affiche inconnu" je lui rétorque que je l'ai scannée, préremptoire elle me dit :" c'est impossible il y a un papier qui gêne la lecture du code, quel prix vous avez vu ?".  Voyant qu'elle ne me croyait pas j'ai refusé de lui répondre. Elle a téléphoné dans le rayon, la personne au bout du fil ne savait pas où était les tasses. La caissière s'est retournée vers moi : "Où était cette tasse ?" j'ai dit : "Dans le rayon des tasses avec les autres". Elle a décrit la tasse et la personne l'a enfin trouvée mais a oublié de lui en demander la taille, donc ma tasse au contrôle est passée à 2€90 le prix de la grande taille. La caissière ne m'a pas montré la différence de total entre celui que j'avais trouvé et le sien et nous a salué en nous disant : "ça ira mieux la prochainte fois".

Quand j'ai compris que cela allait être long lorsqu'elle a appelé le rayon, je lui ai demandé de laisser tomber que je n'achetais pas cette foutue tasse, mais elle ne m'a pas écoutée.

L'histoire aurait pu s'arrêter là, mais j'étais préoccupée d'avoir scanné un article qui n'apparaissait pas sur la scannette, je me demandais tu es sûre de l'avoir scanné, mais l'as tu fait ? c'est une impression désagréable. Mon mari lui me dit : " on peut penser que tu as voulu la voler"   

Arrivée chez moi j'ai regardé le papier à scanner sous la tasse il était net et lisible, je l'ai décollé et gardé.

Le 05.02.2016, je n'ai pas pris de scannette mais j'ai passé le papier à scanner de la tasse à la borne qui indique les prix à payer dans le magasin, il est très bien affiché et m'a indiqué 2€50. Je suis allée à l'accueil du magasin raconter mon cas la personne à l'accueil a passé le code barre à son pistolet il est sorti INCONNU. N'y comprennant rien elle a fait un geste commercial de 2€90

Le 08.02.2016 afin d'éclaircir le mystére je prends une scannette et scanne mon papier avec le code barre de la tasse, il s'affiche sur l'écran 2€50, mais j'étais attendue à l'entrée du magasin, j'avais fait trop de bruit, une responsable était là je lui ai fait voir que le prix de la tasse s'affichait sur la scannette, elle a vérifié avec un pistolet le prix est INCONNU, j'ai eu des excuses et un geste commercial de 7€, j'ai fait mes courses la boule au ventre par peur de me tromper, en passant devant le rayon vaisselle j'ai jeté un coup d'oeil, toutes les tasses identiques à mon achat avait été ôtées...Puis, je suis arrivée à la caisse RAPIDE, une RELECTURE : 2 passages 2 RELECTURES. Hier soir en ouvrant du hâché de veau je suis aperçue que j'avais une remise immédiate de 0,30 cts sur mon paquet je ne l'avais pas signalé à la caisse rapide et la personne qui a fait la relecture ne l'a pas détachée non plus.

Pour la petite histoire j'ai regardé au Leclerc de Saint Médard, les mêmes tasses y sont mais à 2€ au lieu de 2€50 à Auchan, je n'ai pas vérifié leur passage en caisse. Et j'ai trouvé au Leclerc la tasse identique à celle qui avait été cassée et je l'ai achetée. L'autre de Auchan je ne veux plus la voir.

REFLEXIONS DES CLIENTS DE LA CAISSE RAPIDE AUCHAN QUI SONT CONTROLES ENTENDU QUE C'EST UN ORDINATEUR QUI DECLANCHE LE CONTROLE.  Alors un conseil à vous qui voulez voler allez à Auchan le Lac :  passez à la caisse rapide lorsqu'il y a beaucoup de monde vous avez beaucoup moins de chances d'avoir une relecture. Le matin comme il faut occuper les caissières vous êtes systématiquement contrôlés.

- Les vieux disent on nous contrôle parce que nous sommes vieux donc plus sucptibles de commettre des erreurs.

- Les personnes françaises ayant des origines en Afrique du Nord,  disent c'est parce que nous sommes français mais d'origine...

- Les vrais voleurs disent Oups, j'ai pas fait attention ! et n'en ont rien à faire, ils ont loupé leur coup, la prochaine fois ils réussiront et les clients honnêtent paieront.

De toute manière c'est un ordinateur qui décide de qui sera contrôlé ou non selon les caissières, et tout le monde connaît les qualités humaines d'un ordinateur... Je suppose qu'il doit être programmé pour qu'il y ait un contrôle toutes les, mettons, cinq personnes et tant pis pour vous si vous êtes à chaque fois la cinquième d'un groupe de clientes qui passe en caisse, que vous, en tant que personne vous soyez honnête ou non peu importe ce qui compte c'est que vous êtes la cinquième programmée par l'ordinateur qui se présente à la caisse rapide ce jour là. 5ème un contrôle, 10ème, 15ème ou un autre mode de calcul, le tout c'est que dès le matin L'ORDINATEUR D'AUCHAN VOUS FAIT SAVOIR QUE VOUS AVEZ LE MAUVAIS NUMERO DE PASSAGE et c'est très désagréable tout comme c'est agréable de ne pas être contrôlé. C'est une technique quelque peu perverse à mon avis, mais c'est le mien, car on s'adresse à des humains pas à des machines. Et le temps soi-disant gagné a un prix pour les clients, peut-être trop élevé intellectuellement.

10.02.2016 - Je regarde un champion à la télévision, il est coiffé avec un petit chignon qui me rappelle quelqu'un, je regarde les jeunes dans la rue, dans les magasins beaucoup portent le fameux petit chignon avec un collier de barbe mais je me dis ce n'est pas possible cette mode qui me rappelle la coiffure de RAEL le GOUROU, la même à l'identique. Ils ne le savent sans doute pas, pas tous, ils copient la coiffure de ce gourou. Tous les jours je regarde actuellement sur une chaîne du service public un champion au petit sourire narquois avec un petit chignon et un collier de barbe, il est charmant, mais à mon avis un traducteur sait peut-être ce qu'il fait, il n'est pas animateur...  

11.02.2016 - Dans la presse nous apprenons que le chef de file de l'opposition à Mme Le Maire de Blanquefort, le MODEM Jean-Louis ALBENTOSA démissionne de son poste d'élu pour des raisons personnelles.

Nous ne nous étions pas aperçu que Mme le Maire avait une opposition, ce n'est pas trop grave. La seule vrai oppostion que nous ayons connue sur Blanquefort il y a quelques années a été celle du groupe SOCIALISTE mené pendant des années par Jean-Pierre SEGUREL contre l'UDF Jean-Pierre DELHOMME. C'est d'ailleurs ce groupe dirigé J.P. Ségurel, trop comme tout le monde il pâtissait d'une image insuffisante pour se présenter comme maire, et plaire aux bobos nouveaux arrivés dans la commune qui a fait le lit du jeune socialiste parachuté (nègre de Marcel Bigeard) Vincent Feltesse le picard-parisien ; grand, bouclé, tout nouveau tout beau dans son duffle coat.

Le fort courtois Jean-Louis Albentosa a remercié des élus de la municipalité, MM. Bret, Padie, Faréniaux. Mme Le Maire a souligné : "la grande empathie et la grande sensibilité" de celui qui l'a affrontée aux élections municipales de 2014. A Blanquefort nous sommes, on pourrait le croire, chez les Bisounours.

LUC SIBRAC (LR) prend sa suite et Fabienne CASTAING (LR) entre au conseil municipal.

Une motion de soutien pour la sauvegarde des 1 000 emplois de Ford Aquitaine Industrie (FAI) a été votée, car d'après Mme Le Maire, la boîte de vistesse 6F35 ne sera plus produite en 2019 et son remplacement fera l'objet d'une mise en concurrence entre plusieurs site européens.

Sylvie Césard-Brunet adjointe à l'administration générale a annoncé que les impôts locaux n'augmenteraient pas en 2016.

Avant le quitter le conseil municipal Jean-Louis Albentosa a reproché à la majorité ne ne pas avoir de projets d'envergure et de manquer se souffle étant donné les 18 millions que la vente de la SEMI va rapporter à la municipalité. Le coup de pied de l'âne. Quels sont donc les projets que nous propose l'opposition pour les années à venir ? Elle est très discrète sur ce sujet.

La municpalité ayant pour projet en particulier d'investir une partie de cette somme à entretenir le patrimoine communal... et il n'y aura pas de noubeaux emprunts jusqu'à la fin du mandat.

12.02.2016 - En passant Avenue de Tanaïs entre les rues Morlaes et de la Liberté il y a des difficultés de circulation, une grande quantité d'eau qui traverse la chaussée en est la cause, cette eau atteint presque la villa Hirondelle à l'angle de la rue de la Liberté.

13.02.2016 - Mon baromètre à 07h45 - GRANDE PLUIE : 740.500

Génétique - "Programmé mais libre" éditeur Plon - Arnold Munnich - Les malentendus de la génétique -

13;02;2016 - La société de pêche le Moulinet Blanquefortais, lorsque François Delahaye était président et moi-même trésoirière, le C.C.A.S de la ville de Blanquefort avons aidé Eric BUR, SDF, à trouver un logement à Blanquefort, il était un très grave insuffisant respiratoire (l'amiante ?) et savait que ses années étaient comptées, hier 12 février 2016 il a été retrouvé mort dans son appartement entouré de ses chiens, il avait environ 50 ans. Au retour de quelques années passées à la Réunion il s'est installé sur les bords de l'étang de Ford où il vivait dans sa voiture avec ses deux chiens sa seule famille qu'il avait ramenée de la Réunion.Quand tous les pêcheurs s'en sont aperçus ils l'ont aidé du mieux possible en lui portant vêtements, nourriture, en réparant sa voiture etc.. Ces derniers temps c'était le Grenoblois de naissance et très catholique, Guy S. qui s'occupait réellement de lui. Il était né le 08.10.1964 à Angoulême.

14.02.2016 - Mon baromètre 07h34 - GRANDE PLUIE - 740.400 - une nuit avec de grosses averses de pluie et bourrasques de vent sur Blanquefort.

Un bruit qui court : LA LIGNE DU TRAM-TRAIN DU MEDOC pourrait être inaugurée LE DIMANCHE 18 DECEMBRE 2016 en présence d'Alain Juppé.

On peut lire dans la presse un petit mot sur le départ d'Albentosa de la municipalité de Blanquefort :" Le centriste, j'a jamais été un fan des clivages politiques. Reste à savoir, à présent, si le ton va changer, face à la majorité socialiste, au sein du principal groupe d'opposition dont le leadership revient désormais à LUC SIBRAC, membre du parti des Répulicains;" A voir ?

15.02.2016 -  

 Faut rigoler, faut rigoler : Gerra/Mezrahi

 https://www.youtube.com/embed/l3NhS_DTSps

16.02.2016 - Un muméro est a apprendre aux enfants et aux parents c'est le 119 pour venir en aide à l'ENFANCE EN DANGER.

NAGUI, l'animateur télé le répéte très souvent : "Les enfants ne laissez personne nous toucher, vous caresser à des endroits de votre corps qui sont votre intimité" en fait c'est très difficile à expliquer que votre corps vous appartient et que personne n'a le droit : petit, grand, membre de votre famille, camarade de classe de le toucher d'une manière qui vous déplaît ou vous choque. Si cela arrive il faut téléphoner au 119 ou aller au Commissariat.

Nous les "vieilles" mères nous n'avons jamais fait attention à ce qu'il se passait entre filles, à l'école, aux vacances sportives etc.. et nous n'avons jamais mis en garde nos filles contre les agressions sexuelles qu'elles pouvaient subir de la part de filles plus fortes ou plus âgées qu'elles, mais la société et les moeurs ont évolué les enfants sont mis en contact avec la pornographie et à la puberté les filles comme les garçons ont des bouleversements hormonaux. Certaines jeunes filles non éduquées s'en prennent sexuellement (VIOL) à des plus petites et tous les adultes doivent avoir ce nouveau schéma en tête pour éviter la destruction psychique des petites victimes. Les tortionnaires doivent être confrontées à la LOI pour éviter qu'elles ne fassent d'autres petites victimes et elles aussi ont besoin d'un suivi psychologique. Une société civilisée ne peut pas laisser des enfants avoir un tel comportement qui va briser leur avenir.

119 - SERVICE NATIONAL D'ACCUEIL TELEPHONIQUE POUR L'ENFANCE EN DANGER (SNATED) - Web : http://www.allo119.gouv.fr

ASSOCIATION : LA VOIX DE L'ENFANT : www.unenfantestendanger.com

Dans les foyers les hommes sont les bourgeois et la femmes le prolétariat.

17.02.2016 - Tout comme les fleurs ou des légumes, 96 appartements vont "sortir de terre" Avenue du 11 novembre. Depuis quelques temps une amie me parlait des construtions qui allaient être érigées devant chez elle, c'est un fait acquis à ANDRIAN, en venant de Bruges à droite avant d'arriver au Mcdonald's près du centre commercial de la Renney. Il reste encore une maisson à démolir pour que les travaux puissent commencer. Ces logements locatifs intermédiares du T2 au T4 seront limités à R+2+attique en bordure de route et R+1+attique à l'arrière pour ne pas nuire aux habitants de la zone résidentielle voisine. Cet ensemble immobilier sera baptisé "11 NOVEMBRE" et comportera 130 places de parking.

L'attique est un niveau supplémentaire, avec une terrasse devant l'appatement constuit en retrait.

CONFERENCE A LA MAISON DU PATRIMOINE : Le 17 MARS 2016 à 19h30

Thème : NAPOLEON

"DE LA LEGENDE A L'ANTI-LEGENDE" par le Général COSSOU (entrée Gratuite)

Harper LEE est décédée ces derniers jours, son livre "NE TIREZ PAS SUR L'OISEAU MOQUEUR" était en vente dans les librairies mais aussi en livre de poche dans les grandes surfaces en France tellement qu'il avait un succès constant depuis des années.

20.01.2016 - UMBERTO ECO auteur du livre dont on a tiré un film "AU NOM DE LA ROSE" est décédé à 84 ans.

21.02.2016 - En ce jour, 100e anniversaire du déclenchement de la bataille de Verdun d'après de travail effectué par Jean Lafitte et Anne-Marie Bereau avec la collaboration de Marie Betier, Roger Bret, Reine Claverie, Eliane Delahaye, Christion Déris, et Pierre Wagner qui ont réalisé le Livre d'Or de Blanquefort en hommage aux morts pour la France, guerre de 1914-1918 publication du G.A.H. BLE (Groupe d'Archéologie et d'Histoire de Blanquefort) en 2005, je vais essayer de répertorier les morts pour la France dans la Meuse de février 1916 à décembre 1916.

BEREAU  Pierre né à Blanquefort le 21.11.1894 - décédé le 04.06.1916 à l'hôpital temporaire de Revigny (Meuse) Croix de guerre, médaille militaire avec palmes.

BEYLAC Raymond né à Blanqufor le 06.02.1881 - décédé 04.03.1916.

COMPADRE Abel Louis Emmanuel né le 03.03.1858 à Villeneuve sur Lot, dernier domicile à Blanquefort-Caychac, décédé le 30.11.1916 à Revigny (Meuse) - Légion d'Honneur et Croix de Guerre.

DAVIA Saturnin né à Blanquefort le 28.11.1887 décédé le 28 mai 1916 à Dugny (Meuse)

MALOVESTE Etienne Jean Joseph né le 20.12.1880 à Blanquefort décédé au Bois Bouchet de Mort Homme, commune de Béthincourt (Meuse)

MIQUAU Jean né à Blanquefort le 17.09.1890 tué à l'ennemi au sud du FORT DE VAUX (Meuse) le 13.06.1916

PIET Pierre André né à Blanquefort le 17.12.1892 tué par balle au combat le 22.05.1916 (en portant secours sous un violent bombardement à des camardes blessés) à la côte 304 à Esne (Meuse)

RICHELLE-BAREE François Lucien né à Blanquefort le 1er 12.1896 tué à l'ennemi le 21.06.2016 à Damloup (Meuse) Il avait 19 ans.

VIALARD Jean né à Caudéran le 1er 08.1889 domicilié en dernier lieu à Blanquefort tué à l'ennemi aux Eparges (Meuse) le 19.09.1916.

GOIREAU Guillaume né à Blanquefort le 08.08.1883 tué à l'ennemi le 24.05.1916 à La Ronde Taille (Meuse).

Mon père Albert Billard était de la classe 1916, il a été blessé, laissé pour mort sur le bord d'une route, a vécu le reste de sa vie avec un éclat d'obus dans les intestins, des blessures au biceps et un pouce en moins. La France lui en a-t-elle été reconnaissante ? non. Il a eu une pension. Il aurait du être fier d'avoir défendu sa Patrie, il ne l'a pas été. Toutes les nuits, dans son sommeil il sursautait, ma mère disait : "c'est nerverux" en fait il est possible qu'il soit encore sous les bombes en dormant. 

Son pouce gauche manquant l'a toujours fait souffrir et moi aussi d'une autre manière; lorsqu'un un jour la porte du placard de la cuisine est tombée et que gamine je suis restée une heure à regarder mon père impuissant à tenir une pointe pour réparer cette foutue porte qui est restée en l'état pendant très longtemps, symbole du handicap de mon père.

La France en a-t-elle été reconnaissante, pour moi, pour mes enfants ? Blanquefort où il a vécu où il est mort ? non. Mais la jalousie des gens parce que j'avais eu un père qui avait courru sous les bombes à Verdun, ça je l'ai connue, la mesquinerie aussi, surtout de ceux qui ont été de se faire passer pour fous (P5) afin de ne pas faire leur service militaire.

On peut faire des rétrospectives, moi qui ai eu un père âgé, blessé de guerre 14/18 je sais ce qu'il en est si on survit à l'ENFER, quelque part on vous le fait payer, on admire les "héros" mais on ne les aime pas survivants.

A tel point que le conseiller municipal a l'urbanisme, ancien président des anciens combattants, a tout fait pour que l'arrière de ma maison, le chai,16A rue de l'Abbé Raby en devienne la façade. Si l'on passe rue Mathurin Olivier on voit bien où se situe la façade enclavée que je ne pourrais jamais faire ravaler...

25.02.2016 - La rue de l'Abbé Raby à Caychac est fermé à la circulation.

Enterrement civil d'Eric BUR, SDF sans famille, "aidé" par la mairie de Blanquefort depuis 2006 et les membres de l'Association de pêche, APPMA, Le  Moulinet Blanquefortais ce jour, 25.02.2016 au cimetière de Blanquefort - FOSSE COMMUNE à 15h30 - Pour tous ceux qui seront disponibles cet après-midi. Je remercie le C.C.A.S de Blanquefort pour son humanité et son dévouement. Chez les cathos il y a une phrase que j'ai apprise il y a longtemps : "Ce que vous ferez au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous le ferez" (Mat. 25 40).

01.03.2016 - Courriel de Benoît Gaubert mon ami de 33 ans à propos de l'exposition Les Arts s'en mêlent qui a lieu les 05 et 06 mars 2016 à Blanquefort. "Je serai présent sur cette manifestation et j'en profiterai pour projeter en relief (3D stéréoscopique) des vues réalisées lors de certains de mes voyages (Venise, Amiens...) une fête médiévale à la forteresse de Blanquefort, des voiliers célèbres à Bordeaux (l'Hermione, la Nao Victoria)... ou vous faire découvrIr dans le détail certaines maquettes présentées les années passées à l'occasion des "Arts s'en mêlent" par Alain Laguens.

Vous savez ma passion pour les photos en relief, j'espère ainsi vous la faire découvrir et partager le SAMEDI 05 MARS et DIMANCHE 06 MARS uniquement l'après-midi à LA MAISON DU PATRIMOINE DE BLANQUEFORT.

02.03.2016 - J'ai décidé, ne pouvant rien y faire de ne pas être une personne aimable. La force des images. Cette semaine en Syrie j'ai vu à la télévision des enseignantes sous terre, sans beaucoup d'air, avec peu de lumière essayer d'instruire des enfants qui passent leurs journées dans des souterrains avec en bruit de fond l'impact des bombes sur ce qui faisait leur vie d'avant. Et, hier j'ai vu des enseignantes et des parents d'élèves réclamer à la commune, c'est-à-dire.à nous tous contribuables, de faire pousser du gazon dans une cour d'école au sol sablonneux  et des plantes dans des jardinières (les plantes mise en place il y a quelques années ayant dépéri) ce qui leur paraissait très important pour la beauté de l'environnement d'enfants qui ont des classes dans un lieu par ailleurs boisé et fleuri. Demain, dans des années, les enfants de ces pays seront amenés à se côtoyer, le monde devient un village, l'immensité de l'abîme qui les séparera me fait froid dans le dos.

Néanmoins, tous les caychacais de tous âges qui veulent jardiner pour et dans leurs belles écoles sont invités à le faire ils seront reçus avec bonheur et les enseignantes de Caychac n'auront plus la fâcheuse certitude, preuves à l'appui, d'être les parentes pauvres des écoles de Blanquefort.

En apparté, des retraités ont créé un potager avec les enfants de la maternelle de Curégan (où il est difficile de se garer) puis la saison passée il n'est resté que des piquets et des plantes desséchées, l'expérience n'a pas été renouvelée.

Cependant, bien que n'étant pas très sûre en tant que parent de mes capacités pédagogiques je pense qu'il est important d'apprendre aux jeunes à donner : à leur ville, au personnes âgées, etc...le don peut apporter une satisfaction (mes enfants ont porté du riz à une époque à l'école primaire de Saturne lors d'une famine en Somalie, mais c'était autrefois...)

N. B. : Bordeaux-Métropole est responsable de la gestion des espaces verts.

03.03.2016 - Les habitants de Peyrestruc II rue des Pays bas 33290 Blanquefort ont demandé qu'il y ait une rafle des chats en surplus dans leur lotissement cet après-midi à 16h. Super nous pourrons voir à nouveau de gros rats bien gras courrir dans la rue et dans les jardins !

Ces chats que l'on n'a jamais pu attrapper sont nés sous leurs abris de jardins métalliques tout pourris, sous leurs terrasses, dans les cabanes d'enfants ouvertes pendant les vacances. Ce sont des animaux  très sociables mais méfiants et ils ont bien raison. Quand les chats ne sont pas là les souris... Dans beaucoup de jardins bien entretenus il y a un coin sale et oui, souvent visible que des voisins, le propriétaire ne veut pas voir sa saleté mais en fait profiter les autres...

    http://restodeschats.e-monsite.com/pages/lois-sur-les-chats-errants.html

Dans la foulée une enquête sera faite car notre chatte angora castrée a eu les yeux creuvés suite à un tir de petits plombs (attestation du vétérinaire), tirés rue des Pays-Bas ou dans les rues adjacentes.

On n'aime pas les gens, alors les animaux : j'ai vu une personne ouvrir tous les jours le portail de son jardin pour que son chien aille faire ses besoins ailleurs : il s'est fait écraser.

J'ai vu une personne adopter un chien à la SPA et ne pas rehausser sa clôture pour qu'il ne s'échappe pas. C'est lui-même qui a écrasé son chien.

J'ai vu une voisine partir en vacances pour 3 mois en laissant son chat, elle lui avait laissé des croquettes, du béton au bout de 15 jours. J'avoue que ce chat qui venait hurler famine sur mon paillasson je l'ai nourri et ce n'est pas pour cela que j'ai eu une place gratuite a un concert, ni même un merci. Pendant 10 ans j'ai eu ce chat abandonné pendant les vacances devant ma porte.

J'ai toujours entendu des voisins se plaindre des chats qui venaient gratter chez eux, mais ne pas oser le dire aux propriétaires

Je vois des gens béats d'admiration devant leur animal de race, mais ne pas supporter l'ombre de celui du voisin. donc, début de cette histoire que je n'ai jamais voulu vivre.

Une jeune femme est revnue vivre chez sa mère avec enfants et plusieurs chats dont un(e) chat (te) tigré gris et un gros chat roux. Nous n'y avons pas prêté attention.

La jeune femme est repartie en laissant des chats, et un jour d'été,

J'ai vu une chatte faire naître sous le cabanon d'une voisine mitoyenne qui à coup de balai a repoussé illico la chatte et son petit chez moi. C'était une drôle de chatte rayée gris avec des parties rousses sur le dos, le chatons était roux.

A cette époque j'avais deux gros chiens, donc envoyer chatte et chatons chez moi était les faire tuer. Un jour de pluie mon vieux berger allemand en voulant poursuivre la chatte a glissé sur la glaise du jardin et s'est écarleté, il n'a jamais plus marché correctement son arrière train étant endommagé. C Cette chatte affolée, qualifiée de sauvage n'a eu qu'une idée rentrer chez nous et dormir sur le canapé. Je pense que petite elle avait été choyée et aimée. Mes chiens étant morts, j'ai gardé la chatte, mais entre-temps elle avait eu une portée de 3 chatons, 1 mâle qui se fera écrser, et 2 femelles, j'ai fait stériliser la chatte et une de ses filles (qui aura les yeux crevés par le tir d'un voisin) l'autre je n'ai pas pu l'attraper et ça a été le début de mes ennuis. Mais au début, au tout début de l'histoire, je ne voulais plus d'animaux. Je voulais être libre !

La solution est de laisser les chats mourrir de faim, nous avons surpris une jeune voisine dissimulée dans un angle du portail de notre garage en train de prendre des photos, à travers le jardin, de notre fenêtre dans le but de nous nuire.

Les personnes peuvent être malades avoir des problèmes, ils s'en temponnent, le seul souci de leurs voisins est l'état de leurs pelouses (pas un caca de chat) pour moi c'est très triste.

Je conseille aux voisins à l'affut le très bon film : "LA VIE DES AUTRES" de Florian Henckel von Donnersemarck sorti en 2007, après nous pourrons jouer à qui surveille qui.

Je me permets de conseiller aux nouveaux arrivants dans cette jolie ville de Blanquefort de ne pas avoir d'animaux de compagnie ce sont des sources de confits dans tous les cas, et oui, même un lapin nain dans une copropriété.

Un arbre dans votre jardin peut vous causer des problèmes s'il perd ses feuilles, si les frelons, les chenilles viennent y faire un nid.

En revanche si vous avez du mimosa et du seringa dans votre jardin près de la barrière attendez-vous à voir vos voisins se servir sans vous demander l'autorisation.

Si vous sentez une odeur d'herbe à fumer ; faites celui qui n'a pas d'odorat. Si par hasard vous voyez la voiture d'un voisin, au numéro de plaque d'immatriculation originale par ses doublons, garée souvent le long de forêts, route de Soulac, au Pian Médoc ? à une période où il n'y a pas de cèpes sachant qu'il n'est pas chasseur : ne pensez surtout pas à mal, sexe, deal, mais non.

L'effet Janis, Jean-Pierre Ségurel m'a fait reconnaître cette manière de fonctionner dans la société si l'on ne veut pas être exclus.

Donc quand un jeune homme a des bulles sur les poumons qui nécessite son hospitalisation, il ne faut pas parler du réseau. Si vous entendez votre jeune voisin que vous avez vu fumer de l'herbe tousser comme "un malade" en plein été il ne faut rien dire. De même si avec sa bande d'amis, il fait de la musique l'été une partie de la nuit contre votre fenêtre de chambre tout en buvant maintes bières. Vous le savez la bière fait pisser, et leurs amis au moment de reprendre leur voiture, pissaient contre votre barrière en bois, je ne vous parle pas de l'odeur ! De même les dimanches après-midi où toute la gentille bande amenée par les parents venait répéter chez mon voisin dans sa salle-à-manger, c'est-à-dire contre la chambre d'un des enfants qui préparait un DEUG scientifique De toute façon il aura des subventitons pour l'aider dans son art, et toi "Vilaine"  boucle-la et paie tes impôts !.

Si vous voyez une retraitée coudre pour une grande partie de vos voisins et plus, c'est parfait, vous le trouvez moins bien quand on vous parle d'une jeune femme divorcé avec des enfants à charge qui essaye de trouver, en vain, de la couture à faire étant une auto-entreprise.

Ces gens là ne risquent pas d'être verbalisés tout le monde bénéficie de leurs commerces et vous, vous taisez, (effet Janis) vous n'appelez pas les gendarmes pour mettre fin à leurs agissement qui vous gênent.

Mais en revanche, il ne faut pas nourir des chats libres vous risquez 500€ et plus d'amende car ils font caca sur les belles pelouses de tous ces gens si bien, certains si utiles, aux enfants si pistonnés (ce n'est peut-être pas le mot) et oui, j'ai eu des enfants enseignants écoeurés qui ont vu et me l'ont raconté...

Tant que j'y suis, comme c'est agréable d'entendre les gens dans leurs piscines hurler comme s'il étaient au bord de l'océan. A oui les chats prennent le soleil sur le liner qui recouvre les piscines et les propriétaires ne le supportent pas.

 Avez vous entendu quand vous êtes dans votre chambre le bruit de la porte coulissante d'un utilitaire qui s'ouvre, se referme et puis se reouvre et se referme, sur le trottoir devant chez vous.

Avez vous senti l'odeur de gaz brûlé qui s'échappe des voitures dont les gens laissent tourner le moteur devant votre jardin pendant que vous mangez tranquille dans votre jardin ? 

Avez-vous entendu les conversations téléphonques de voisins qui parlent dans leurs jardins comme s'il étaient à l'intérieur de leurs maisons alors que sur votre chaise longue vous essayez de vous reposer.

  • Et ceux qui recoivent leurs amis dehors l'été jusque très tard dans la nuit, au début les conversations sont calmes puis peu à peu le son s'amplifie avec le bon vin puis champagne) et finalement vous êtes avec eux qui bien sûr ne vous ont pas prévenu qu'ils allaient vous déranger d'ailleurs à leur yeux si vous ne les génez pas vous n'existez pas.

Le printemps arrive, l'herbe va pousser, et si vous ne tondez que très peu votre carré d'herbe, vous allez avoir à subir le ballet en différé de toutes les tondeuses du des chers voisins et quand vous habitez un groupement d'habitation il y en a beaucoup, devant, derrière et sur les côtés, quand l'un a terminé ses 600 m² c'est l'autre qui commence, et comme les voisins sont très méticuleux chacun tond environ tous les deux jours. Puis, suit le bruit du rotofil pour faire le tour des plantations ce qui fait que toutes les soirées de printemps et d'été soint animés de ces bruits qui peuvent être une nuisance, mais non, comme tout le monde  participe à ce concert motorisé c'est la normalité. Il y a des horaires définis pour ce genre d'activités mais souvent ils ne sont respectés et personne ne dit mot.

Quand j'ai aménagé il y quarante ans, il y avait des espaces verts avec des arbres fruitiers, des bancs, des cases de football, puis sont arrivés des propriétaires qui ont eu de nombreux garçons, et peu à peu nous avons vu disparaître les arbres fruitiers qui n'ont pas supporté qu'on leur grimpe dessus. Comme ils étaient majoritaires personne n'a rien dit. Mais c'était un bonheur de voir ces arbres en fleurs au printemps. Résultat, il nous reste des poubelles.

Lorsque je sortais de chez moi entre deux maisons je voyais les arbres en fleurs, mais un voisin qui avait besoin de beaucoup de constructions s'est mis à bâtir avec ou sans permis, nous n'avons pas vu beaucoup de panneaux, toujours est-il qu'à l'endroit où je voyais les arbres en fleurs j'ai une construction à étage d'au moins dix mètres de hauteur que j'appelle le mirador, car il y a une toute petite fenêtre, puis il a construit un préau pour tout soit bien bouché. Pour ne pas être ennuyé il s'est débrouillé pour faire louer la maison voisine de la sienne à une amie, à deux on est plus fort. Peu lui importe sa maison donne d'un côte sur les espaces verts, alors que les autres n'en profitent pas n'est pas son problème, et puis ce sont des gens si bien... Si, il a un problème, il n'a pas assez d'espace pour garer ses trois voitures alors cela l'agace, il a transformé son garage en buanderie donc il lui faut de l'espace, heureusement que j'ai changé mon garage de place en demandant l'autorisation de tous le groupement d'habitation et oui, à l'époque il fallait que tout le monde accepte votre modification, autrement il seraient encore lui et sa voisine amie bien plus ennuyés.

Les relations avec les voisins est un dosage fragile.

06.03;2016 - A lire pour toutes les jeunes femmes qui veulent gravrir "l'Everest" en couple dans la société parisienne. Un livre de Stéphanie DUPAYS au Mercure de France : BRILLANTE.

09.03.2016 - Les travaux de réfection et d'embellissement de la rue de l'Abbé Raby à Caychac vont débuter à partir du milieu de la semaine prochaine, d'après les bruits de la rue. Il y aura peut-être des problèmes de circulation pendant cette période. En fait les travaux vont durer 3 mois à partir du 14 mars 2016 (rue de Campot - rue de la Liberté - rue de Peybois - rue de l'Abbé Raby) améagement de l'espace public.

10.03.2016 - J'allume ma radio et j'apprends :

- Que SIDA INFO SERVICE est au bord de la faillite, l'état ne lui versant pas ses subventions en temps voulu. (beaucoup d'appels par jour)

- Que rien n'est prévu en cas d'accident nucléaire pour protéger la population, le risque zéro n'existant pas. Les leçons n'ont pas été tirées des accidents qui ont eu lieu en Russie et au Japon. Si un accident survient que faut-il faire ? à part ceux qui ont des comprimés d'iode dans un rayon défini, que se passera-t-il pour les autres ? C'est une question que se posent les français dans les dîners en ville mais pas nos députés qui les représentent puisqu'il n'y a aucune consignes données à la population française.

- Que l'esclavage existe toujours en France, mais pour la loi il porte une autre nom. Allez.. déjeunez en paix.

12.03.2016 - J'entends que dans les années à venir un millier d'églises vont-être mises en vente par manque de paroissiens, de prêtres et à mon avis aux sommes considérables à la charge des communes pour leur entretien.

Bientôt un grand nombre de métiers seront effectués par des robots, par exemple : comptables, enseignants en universités, etc...

Temps donné aux patients pour expliquer leur cas aux médecins en début de consultation 25 secondes. C'est pas possbile ! ce sont des robots aux visages d'humains.

14.03.2016 - En raison des travaux effectués dans le périmètre de l'église Saint-Joseph de Caychac il semble que les éboueurs ne vont pas faire le circuit habituel, 4 bacs pour les ordures ménagères sont disposés à l'entrée de la Rue Rincazaux et 2 bacs devant la Maison des Services Publics ce sera-t-il suffisant pour tout le quartier ?

15.03.2016 - Renseignements pris ; le technicien a trouvé que c'était suffisant. Le 16.03 il n'y aura pas de ramassage des poubelles dans les rues concernées par les travaux et ce pendant trois mois, les grands bacs mis à la disposition des usagers contiendront les déchets des poubelles grises et vertes.

"Que sont mes amis devenus/ Que j'avais de si près tenus/ Et tant aimés/ Ils ont été trop claisemés/ Je crois le vent les a ötés/ L'amour est morte/ Ce sont amis que vent me porte/ Et il ventait devant ma porte/  Les emporta..." La complainte de Rutebeuf.

16.03.2016 - Dans ces faits de pédophilie qui touchent l'église il est fort heureux qu'aucun prêtre ne porte plainte en tant qu'ancien séminariste ayant eu a subir les avances d'un supérieur chargé de sa "formation". Ces prêtres abusés dans leur jeunesse, en poste actuellement, ayant accepté la loi du silence ne seraient-ils pas les mieux placés pour la faire perdurer. Mais comme je le dis il n'y en a jamais eu... Oups !

A propos de la ville de Lyon, si ma mémoire ne ne fait pas défaut, il me semble que l'écrivaine Nicole AVRIL y a passé sa jeunesse et dans un de ses dernièr livre j'ai eu l'impression qu'elle parlait d'un prêtre qui avait eu une drôle de conduite vis-à-vis d'elle, elle parle avec élégance de la plume caressante et baladeuse du prêtre, mais enfin personne ne sait l'importance que cette plume à eu dans la suite de sa vie, car elle en reparle pour expliquer un autre événement qui a mon avis a fait basculer sa vie.

17.03.2016 - LES GRANDS TRAVAUX ONT COMMENCE CE MATIN RUE DE PEYBOIS A CAYCHAC DANS LA PORTION COMPRISE ENTRE LA RUE MATHURIN OLIVIER ET LES L'EMBRANCHEMENT DES RUES DE CAMPOT ET RINCAZAUX. La circulation en voiture est interdite.

Saint Patrick et le coucou chantait dans la forêt du Pian Médoc.

Vers 18h45 gros embouteillage au rond point de la Caisse d'Epargne à Blanquefort, le bus à soufllet  Liane 6 bloquait la circulation ; sa remorque avait perdu ses deux roues jumellées arrière côté droit...

Lors de la conférence qu'il a donné le 17.03.2016 à la Maison du Patrimoine à Blanquefort "NAPOLEON de la légende à l'anti-légende" Général Dominique CASSOU a entre autre rappelé une des actions de Napoléon dont le bicentenaire a eu lieu le 21 mars 2004 à savoir la rédaction du "CODE CIVIL DES FRANCAIS" qui est toujours en usage en France... Bien que l'on en parle peu dans la presse et encore moins à la télévision ce Code voulu par le premier Consul Bonaparte a été l'un des éléments clés de l'unification juridique de la France.

"Ma vraie gloire n'est pas d'avoir gagné quarante batailles ; Waterloo effacera le souvenir de tant de victoires ; ce que rien n'effacera, ce qui vivra éternellement, c'est mon Code Civil". Napoléon Bonaparte.

L'appelation "Code Napoléon" désigne notre Code Civil et ses 2281 articles d'origine, au regard de son Hisoire. Il est rédigé sous l'implusion de Napoléon et est promulgué le 21 mars 1804 (30 vebtôse an XII). L'expression "Code Népoléon" désigne aujourd'hui ce qui, dans notre Code, n'a pas été modifié depuis l'adoption de ce Code.

Le Code Civil est un recueil de lois qui réglementent la vie civile des français, de la naissance à la mort. Il fonde les bases écrites de notre droit moderne français. Sa force vient du fait qu'il est applicable à l'ensemble des français : il marque la fin des législations particulières pour les régions du nord et du sud, les mêmes lois s'appliquant à tous. Il s'inscrit dans l'idéologie légaliste.

(Napoléon voulait faire du Juge d'Instruction l'homme le plus puissant du pays).

A lire sur internet ; LE RETOUR DES CENDRES DE NAPOLEON  (article de Jacques Porte)  pour l'Echo Vaudésien - L'information du Val de la Haye.

"Le 15 décembre 1840, la flotille arrive à Courbevoie, et dans une marche triomphale le cortège funèbre rejoint les Invalides où pour l'arrivée du cortège est installée une tenture de couleur violet parsemée d'abeilles."

Napoléon : "La mort n'est rien" avait-il dit le 12 décembre 1804 dans le soleil de sa puissance "Mais vivre vaincu et sans gloire" avait-il ajouté, "c'est mourir tous les jours".

20.03.2016 - "Au printemps au printemps/ Et mon coeur et ton coeur/ Sont repeints au vin blanc/ Au printemps au printemps/ Les amants vont prier/ Notre-Dame du bon temps/ Au printemps/ Pour une fleur un sourire un serment/ Pour l'ombre d'un regard en riant (Jacques Brel).

Vers 16h dans un Blanquefort désert, dans le quartier de Caychac des promeneurs faisaient du tourisme de travaux et c'était sympathique, de nombreuses questions se posaient à eux...

21.03.2016 - Travaux suite : Le très gentil chef de chantier est venu dire qu'il faisait le nécessaire pour que nous ayons la fibre optique, les communications par internet en seront facilitées. Youpi dansons la carioca !

22.03.2016 - 8h double explosion dans le hall des départs de l'aéroport de Bruxelles, des blessés.... ? 11 morts - 25 blessés ? (France Inter)

9h15 annonce d'une explosion dans une station de métro à Bruxelles.

9h30 - niveau 4 alerte attentat en Belgique. Il est conseillé aux Bruxellois de rester chez eux pour ne pas gêner les secours. Les communications téléphoniques sont très difficiles.

25.03.2016 - "LE DERNIER QUI S'EN VA ETEINT LA LUMIERE" de Paul JORION édition Fayard.

La phrase du jour : "the winner takes all".

L'association qui peut aider certains proches en grande souffrance de ne pas avoir de nouvelles d'un des leurs disparu qui soit, mineur ou majeur : ARPD - Association et Recherche des Personnes Disparues.

26.03.2016 - Caychac quartier de tous les droits, un panneau d'interdiction, des grilles avec rue barrée, très peu pour les conducteurs, ils n'en ont rien cirer. Rue de l'abbé Raby ils veulent passer ; donc que l'enrobé ait été enlevé et que les clefs de bouche à eaux soient en surface, ils s'en battent la coquillette, il passent. Ils poussent les barrières métalliques, ne les remettent pas en place, roulent sur les clefs de bouche, écrasent les piges et de ce fait les détruisent, rien à faire le contribuable paiera. Marre du laisser aller, du non respect des panneaux... Jeunes ou vieux ils agissent comme des gamins inconscients à qui il est interdit d'interdire....

27.03.2016 - Pour les jeunes de Caychac de ma génération (1945-1950) :  Très jeune j'avais compris le pouvoir qu'avaient certains jeunes sur d'autres, par leur beauté, charme, intelligence, confiance en eux avec des parents de la classe moyenne qui les poussent vers la société. Moi qui suis bordélique et solitaire, je classais, et dans mon esprit les soeurs Bozelle étaient de la race des mieux dotées de tous ces atouts, il n'en manquait pas un seul apparemment. L'aînée Suzy "la reine des vendanges" avait à peu près de l'âge d'Henri Blanc et la seconde Marie-France avait deux ans de moins que moi. Il y a quelques années Françoise Gire (Courbin) a réuni des anciens de Cachac, il y a eu des articles dans la presse et quelques noms y figuraient parmi eux celui de Suzy Bozelle, enseignante.

Là mon amie Y. qui a environ l'âge de Suzy me raconte en lisant mon texte : "A une période, certains jeunes de Cachac, tous les dimanche tantôt se réunissaient chez les Bozelle, il y a une photo qui a été prise à côté du presbytère." Puis, par je ne sais quel mystère de la mémoire certains souvenirs lui reviennent peut-être pas les plus marquants : "Les mois de Marie, les feux de la Saint-Jean, les promenades aux gravières, la rue de Saint Ahon" et toujours la mère de Suzy et Marie (France) "Bien sûr qu'il faut y associer leur mère, c'est elle qui nous a fait jouer à un concert "Le temps des cerises" et autres deplus,. elle désignait qui allait vendre les programmes etc.. Je me souviens d'un dimanche chez elles, un nouveau jeune, un peu typé était là, un copain de Suzy, Mme Bozelle me tend un papier, le nom de ce garçon était écrit : KUGELER, elle me demande : comment du le prononces ? rentrant d'un séjour à Bristol (1959) je lui ai répondu : "KEUDGELEUR",  toute contente elle m'a félicitée : Ah ! toi tu ne dis pas Cul gelé".

En réfléchissant je pense que ce classement était celui que m'avait inculqué les cachacais dans leur ensemble, celui qui régissait ma vie depuis que j'avais pris conscience d'être de Cachac, un petit laboratoire de la société replié sur lui-même. Bien sûr je n'y venais que pendant les vacances scolaires le reste du temps j'étais bordelaise et tout se diluait, mais ma mère aimait tellement Cachac qu'à mes yeux d'enfant c'était le paradis sur terre.

Suzy était celle que l'on remarquait en premier, elle avait une cour autour d'elle et des chevaliers servants émamourés (je venge une amie). Un jour au début des années 1960, j'étais à Bordeaux et mes parents achetaient Sud-Ouest que je lisais car il y avait des pages de couleur réservées au jeunes journalistes en herbe qui pouvaient s'exprimer sur les sujets qui leur tenaient à coeur . C'est dans ces pages vertes ? que j'ai pu lire un ou des articles écrits par Marie-France Bozelle, sa petite soeur, lycéenne habitant à Cachac. Si je m'en souviens bien, c'était trois ou quatre ans avant mai 1968 et elle n'était pas satisfaite de la vie, de l'avenir que la société lui offrait et elle voulait avoir le droit de choisir et de vivre comme il lui plaisait. Le luxe à l'époque où pour la plupart des enfants d'ouvriers ou d'agriculteurs de Blanquefort l'Ecole professionnelle Saint-Michel était le sésame qui leur ouvrait les portes de la vie actives, ils seraient, employés de bureau ou travailleraient pour une collectivité locale se marieraient et auraient des enfants. Mais nous pouvons observer que pour fuir Cachac qui l'étouffait Marie (France) s'est mariée, et très jeune même, oh pop pop pas avec un Dupont ou Martin mais avec un Mr Elliott qui sentait bon l'Amérique ? puis elle est partie à Paris et a été journaliste pendant quelques temps.

Ces jours-ci j'ai reçu un petit mot  super aimable de sa part, grâce à ce site, sur lequel on tombe sur internet. Les compliments me faisant peur j'ai voulu en savoir un peu plus sur cette correspondante à qui je n'avais jamais parlé à Cachac mais dont toute ma génération se souvenait comme étant une partie de l'entité : "Les soeurs Bozelle" moi j'y ai toujours ajouté leur mère.

Cette jeune femme à la plume facile que je l'ai trouvée sur un coin d'internet à Montceau-Les-Mines où elle a ouvert une école de Langues ce qui pourrait être ordinaire, ce qu'il est moins c'est qu'elle fait partie d'une troupe  :

LA MERE EN GUEULE : "De tous temps, face à un destin qu'on leur présentait comme inéluctable, face à une évolution sociale qui pouvait paraître immuable, des gens simples se sont levés et ont pris en main leur devenir. Ils ont contribué à  construire une société un peu plus humaine. Aujourd'hui encore, leur engagement est plein d'enseignements

C'est pour ça qu'a été créée l'association La Mère En Gueule : valoriser l'histoire sociale du Bassin Minier de Montceau-Les-Mines". et c'est ainsi que cette troupe de 20 comédiens, chanteurs et musiciens joue un spectacle musical écrit et mis en scène par Samuel Jaudon pour le groupe des Mérengueules. Un spectacle qui puise son inspiratation chezs les auteurs d'hier et d'aujourd'hui, d'Aristide Bruant à Simone Weil, de Jean-Baptiste Clément à Léo Ferré.

Marie (France) a trouvé une cause à défendre, un mode d'expression et des amis qui lui conviennent pour la mettre en mots et en chansons. Il est intéressant de faire la constation suivante, vers ses 12 ans à Cachac sa mère organisait un spectacle intitulé "Le temps des Cerises" et actuellement vers 66 ans elle est dans un spectacle ou l'on chante, Jean-Baptiste Clément, c'est-à-dire : "Le temps des cerises" car c'est l'auteur de cette chanson populaire. J'aime les vies dans lesquelles on peut identifier des fils conducteurs.

Cependant pour moi qui ai habité définitivement à Cachac en 1969, et qui ai par la suite suivi le cheminement de ces jeunes, mes congénères, avec le recul je pose la question suivante :  quelle a été l'influence de cette mère très présente dans la vie de ses filles sur toute cette jeunesse qui les entourait et les admirait toutes les trois ? J'imagine que l'on peut encore en trouver les traces chez le comportement des filles et des garçons en manque de repères familiaux modernes et libérés (avant 1968 l'église catholique pesait fort sur la conduite des jeunes) qui les ont fréquentées.

De plus le curé, leur voisin de gauche et une jeune femme, leur voisine de droite, mère séparée du père de ses trois enfants dans cette période.... Un jour en chaire, la jeune femme étant assise dans l'église, le curé s'est mis à expliquer à ses ouailles qui commençaient à jaser que c'était normal qu'il aille voir la télévision et soutenir cette voisine seule et très triste. Puis le temps passant la relation a du évoluer et certains paroissiens pas très charitables et à l'esprit mal tourné ont demandé sa mutation dans une autre paroisse, il a été très malheureux de quitter Cachac et les catholiques cachacais, sauf quelques-uns, de le perdre. Avec lui la messe était un spectacle et après lui il y a eu moins de monde à l'église. Ce que je sais c'est qu'il a fini sa vie avec sa voisine et que les trois enfants ont bien réussi leurs études, il y a eu un médecin parmi eux, c'est dire !

Après lui nous avons eu un prêtre bizarre, un membre de Hardy Cachac, notre association des années 1970, avait deux jeunes garçons, et un jour que le prêtre faisait le tour de ses paroissiens en allant leur rendre visite, il nous a raconté que celui-ci lui avait demandé de sortir ses fils de la pièce et de sa vue ?

Et, le jeune Bruno est mort....

Il y avait du " move" à Cachac en ce temps là, et tout le monde savait presque tout. Nous étions une grande famille......

A sa question me demandant qui je suis, je répondrai :

Est-ainsi que les hommes vivent/ Et leurs baisers au loin les suivent.

C'était un temps déraisonnable/ On avait mis les morts à table/ On faisait des châteaux de sable/ On prenait les loups pour des chiens/ Tout changeait de pôle et d'épaule/ La pièce était-elle ou non drôle/ Moi si j'y tenais mal mon rôle/ C'était de n'y comprendre rien. (Aragon par Léo Ferré)

Je constate que le nombre de pages vues sur mon site augmente considérablement, vous êtes priés de ne pas recopier ce qui m'appatient en propre et qui est le fruit d'un travail et de temps passé. Ceci dit je vais continuer.

29.03.2016 - Rue de l'Abbé Raby un huissier photographie les maisons avant de poser les bordures des trottoirs, en fait c'est intéressant de pouvoir suivre le réaménagement d'une rue de A à Z.

30.03.2015 - Mort de Jean-Pierre Coffe, celui que l'on regardait en famille dans "La grande famille" après le repas de midi tous serrés sur le canapé.

02.04.2015 - "CAYCHAC TON PATRIMOINE FOUT LE CAMP" . Les quatre maisons situées derrière l'église de Caychac faisaient partie du même corps de ferme dont j'ai les actes en ma possession (depuis au moins la fin du XVIIIème siècle). Grâce aux notaires alliés aux municipalités, despuis environ 1916, les servitudes ne figurent plus sur les actes notariés et ce cette manière ce qui était la façade de trois d'entre-elles est devenu le derrière. Cela  est pratique pour les facteurs (qui n'ont plus à passer sur le chemin public derrière l'église ) les branchements divers mais incommode pour les propriétaires qui sont obligés d'aménager d'anciennes granges, chais, écuries devenus le devant des maisons au nord, et cerise sur le gâteau les chemins publics d'accés ont été supprimés du cadastre depuis longtemps (merci à mon voisin de la rue Rincazaux ancien conseiller municipal à l'urbanisme qui connaissait bien les lieux). Ce qui n'existe nulle part ailleurs, ces maisons sont devenues devant derrière et pourront être vendues à des promoteurs car elles ne ressemblent plus à rien. C'était pourtant des vestiges du patroimoine le plus ancien de la commune de Blanquefort et il n'est toujours pas protégé. C'est ainsi qu'un quidam peut s'approprier les piliers de l'église de Caychac pour maintenir son abri de jardin avec la bénédiction des prêtres et de la Mairie.

Dans une commune voisine on répertorie, les puits considérés comme du petit patrimoine communal, on agrandi le parking autour de l'église, chez nous on laisse le premier pimpoy qui passe construire d'importe quoi accolé à elle. Partout le pourtour de l'église est dégagé mais l'église Caychac n'est pas comme les autres, elle a son originalité...

16h, Il fait beau, une petite fête est donnée à l'intérieur du château Cambon. C'est bien agréable ces conversations,  cette musique qui réveille ce magnifique parc et ces vieilles ruines inutiles.Même les gendarmes qui passaient par là en voiture ont fait semblant de ne rien entendre. Hier encore des personnes très sérieuses, plan en mains, faisait le tour château et regardaient par les ouvertures béantes...

03.04.2016 - L'église Saint-Joseph de Caychac-Blanquefort cherche bénévoles pour rentrer ses poubelles à l'intérieur de l'église lorsque les éboueurs sont passés.

Vers 7h30 et 7h45 trois explosions ont secoué Blanquefort étonné et inquiet. La première était très forte ainsi que la 2ème la 3ème plus amortie. En passant à Caychac j'ai rencontré mon ami "Radio Caychac" qui m'a dit : "tu as entendu les explosions ce maton, je suis sorti et j'ai regardé le ciel, rien, j'ai allumé la télé et j'ai appris que plusieurs camions contenant des matières dangeureuses avaient explosé à Bassens".

Et un bus Liane 6 arrêté en panne près de la pharmacie de Caychac vers 10h30 et l'après-midi la gentille "rave" qui continuait à l'intérieur du château Cambon, attention aux tuiles les jeunes c'est dangereux !

04.04.2016 - Des citoyens s'expriment en France avec le collectif la "NUIT DEBOUT", BLEU BLANC ZEBRE, ZADISTES, et la communauté SHEROOKOISE dont il est possible de voir l'annonce de son lieu de résidence sur la route. C'est un fait de société à prendre en compte par les pouvoirs en place, il peut y avoir du "move"  s'ils restent droits dans leurs bottes enracinés dans leurs acquis...

Picoti, Picota... J' ai le sénario d'un très bon film... ou la parodie d'une chanson de Bruno Bénabar : Je suis pas d'humer/ Tout me déprime et il se trouve que par hasard/ Y a su super bon film a la télé ce soir/ Un chef-d'oeuvre du 7ème art que je voudrais revoir,/ Un drame très engagé sur la police de B/ C'est une satire sociale dont le personnage central est joué par X/ En plus y a des Z.

Un conte : " Il était une fois un château sans châtelain. Un jour la porte du Château s'est ouverte à l'intérieur on pouvait voir de beaux citronniers dans des bacs. Heureux les habitants on pensé 'Il va y avoir de nouveaux habitants". Puis un superbe chien, genre mastiff, s'est mis a divaguer dans le quartier, il aboyait après tous ceux qui passaient, L'après-midi les responsables de la sécurité des citoyens venus en grand nombre tournaient autour d'une partie du château et y pénétraient, le chien a été capturé et amené à la fourrière présente sur les lieux. Les badauds se sont dispersés. Les agrumes dans les bacs se sont évaporées et tout est rentré dans l'ordre. Les habitants sont partis chez eux attendre un nouveau châtelain qui rénoverait leur beau château abandonné et parfois occupé par des gueux." "gueux jusqu'à la besace".

Rue de l'Abbé Raby Caychac-Blanquefort pendant la nuit certains veulent travailler, ils ont arraché les piges misent place par l'entreprise Colas et bouché en partie une tranchée pour la grande joie des ouvriers de l'entreprise qui ont été obligés de recommencer leur travail.

06.04.2016 - Depuis le mois de mars 2015 sur ce site j'ai mentionné la disparition de Lucas TRONCHE demeurant près de Bagnols sur Cèze (30) âgé  lors de sa disparition de presque 16 ans. Après maints appels sur les ondes, à la télévison, ses parents ont reçu un premier message leur disant que Lucas allait bien, puis il y a quelques jours un second message, auquel ils ont répondu "Nous avons bien reçu votre deuxième message tant espéré. Votre intention est de nous rassurer, ce dont nous vous remercions. Mais il nous manque un signe de Lucas. Vous êtes son intermédiaire. Pourriez-vous lui demander ? par exemple un petit mot écrit par lui ou bien un message sur la boîte vocale du 07 88 76 72 22 dédiée à Lucas ?".

La pensée du jour : Pourquoi l'église n'excommie-t-elle pas les prêtres pédophiles ? à mes yeux c'est un pêché mortel et elle semble ne pas  avoir conscience que ces serviteurs de Dieu détruisent un être humain en devenir. Cette façon de pardonner et de se faire par ce biais complice de telles actions en les minimisant est suspect. 

07.04.2016 - L'association "TRAM LIGNE C" Blanquefort Porte du Médoc a réuni 170 personnes lors de sa dernière réunion publique au cours de laquelle elle a précisé que le trajet de la GARE DE BLANQUEFORT à la gare SAINT-JEAN à BORDEAUX se fera en 34 MINUTES. Le président de l'Association Tram ligne C à Parempuyre était présent à cette réunion, ainsi que Mme le Maire de Blanquefort.

Dans la presse le 09.03.2016 on nous annonçait que 4 bâtiments allaient être édifiés à CIMBATS, avenue du Général de Gaulle à Blanquefort et seraient livrés au 1er trimestre 2017 -

- 2 sont proposés à la vente la la coopérative HLM Asanis, filiale d'Aquitanis, ces logements seont venu autour de 2 500€ le M² et s'adressent à la classe moyenne dont le plafond de ressources s'élèvera autour de 3 000€ par mois pour un couple et 4 500€ pour une famille avec enfants.

- 2 autres proposés par Eiffage pour 38 logements, 1 accession libre à la propriété et le 2ème vendu pour du logement social.

Le 09.04.2016 suite au conseil municipal du 04 nous apprenons que les taux des impôts locaux n'augmenteront pas. Les finances de la commune ont reçu 18 millions d'euros résultant de la vent de la SEMI à VILOGIA qui en est l'actionnaire majoritaire à ce jour. Ces 18 millions s'ajoutent aux 10 millions de recettes d'investissement.

La droite (LR) par la voix de Luc Sibrac demande que les taxes locales baissent pour que cette situation "profite au Blanquefortais" ce qui lui est refusé.

Le maire et son adjointe à l'administration générale Sylvie Césard-Brunet ont souligné le faible niveau d'endettement de la ville et leur volonté continuer l'effort amorcé en matière de fonctionnement.

(Ce qui me permet de penser que le manque de projet de gande envergure reproché à la municipalité pourrait voir le jour sous sa mendature).

Cette année les dépenses d'investissement (8,1 millions d'euros) seront consacrés principalement à la Vacherie, à la rénovation du Centre Bourg, à l'école du Bourg, au cimetière et aux bâtiments scolaires).

Le centre de vacances LOU BERCAIL (nécessitant beaucoup de travaux pour se mise en conformité) qui appartient à la mairie sera vendu pour 300 000€ à la SARL Services Loisirs Vacances ce que regrette Luc Sibrac qui aurait voulu qu'une délégation de service public ait été mise en place, mais la Maire lui rétorque que peu de blanquefortais ont fréquenté ce centre ces dernières années et que la notion de service public n'est plus adaptée.

70 TONNES = la quantité de gravats enlevée CHEMIN PALUS COTE LE PIAN MEDOC entre Blanquefort et le Pian Médoc (près du centre Leclerc) les employés qui ont effectué le travail ont été effarés de voir la quantité de rats qui y vivaient. Il reste encore quelques gravats côté Le PIAN et côté BLANQUEFORT RIEN N'A BOUGE TOUJOURS LA MEME M...  les rats ont pu changer de lieux.  Ce qui n'avait pas été dit c'est que le chemin des Palus est en sens interdit depuis la centrale electrique-station d'épuration jusqu'à la rue de l'Usine et cela en parlant de l'avenue du Général de Gaulle.

A Blanquefort il est demandé aux propriétaires de nettoyer eux-même leurs terrains. Mais qui veut ramasser des déchets vieux de plus de 20 ans que l'on a déposé sur son terrain ? Qui veut toucher de gros rats ?  Qui veut se planter des aiguilles de serigues dans les mains ? pour enfin avoir son terrain propre.

08.04.2016 - Alors, ça roule ? (l'école des loisirs) BEZIAT Julien, mais qui est donc mon voisin ? se dit-elle et son ordinateur lui écrit, toujours prêt à répondre à ses questions multiples et variés : C'est un auteur-illustrateur et enseignant-chercheur en arts plastiques à l'Université de Bordeaux. Ses deux premiers albums Mako et Le Mange-Doudou ont été primés au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil comme Pépite du premier album et par le prix Landerneau jeunesse. Ouf, elle sait et pense, surtout ne pas lui demander quand je le croiserai : "Alors ça roule ?"

Elle est en ébullition son quartier du bourg de Caychac est sans dessus, dessous à cause des travaux d'embellissement de ses rues et là aujourd'hui elle apprend le décès de Mme André Louise Labat épouse GIRE à 102 ans ! Mme Gire a fait partie de son enfance avec sa famille car elle a habité pendant plus de vingt ans la maison que l'on a rasée pour la remplacer par le parking de MSP en face de l'église, Elle pense à sa grand-mère Mathilde qui elle, rue de l'Abbé Raby, n'a vécu que 101 ans. Ses pensées vont et viennent sur ce bourg de Caychac aux personnalités si fortes et variée, aux enfants dont elles sont les souches si l'on a les élèments pour analyser leurs racines et leurs parcours sur de nombreuses années.

10.04.2016 - 600 personnes à "La Nuit Debout" place de la République à Bordeaux, les gens prennent la parole pour dire leur désaccord avec les classes dirigeantes. Philippe Poutou, employé de l'Usine Ford à Blanquefort et candidat à la présidence de la République 2017 est présent et les soutient comme il soutient Sherby notre voisin.

Hier soir la Chorale des Amis de L'Ormée Chants de Labeur donnait un spectacle varié - Chorale sous la direction de Claire Beaudouin - Accents de Broadway : Bernstein, Gershwin... (Claire, soprano et Adrien piano) - Trouver Charlie : Swing et Be bop : Gilles, Serge et Alain. Ce spectable avait lieu à IRSA, Centre Peyrelongue à Ambarès-et-Lagrave de nombreuses personnes des Conseils de Quartier de Caychac et Majolinas ainsi que du G.A.H.BLE étaient présentes à cette soirée parfaite par la qualité des spectacles et l'organisation du Secours Populaire sans oublier la bonhomie de son animateur Jean-Jacques Crespo.

Les frans-maçons présents dans nos sociétés sont réunis à Paris pour les Utopiales Maçonniques dont le sujet est "Vivre la République" une femme est mise à l'honneur : Simone Veil. Pour eux aussi l'évolution de la République vers un monde plus juste pour tous est une question qui mérite réflexion.

11.04.2016 - A L'ATTENTION DES PARENTS D'ENFANTS MINEURS DE CAYCHAC ET DES ENVIRONS.

Hier dimanche j'ai vu 3 enfants d'environ 10 ans mettre leurs vélos dans le parc du Château Cambon (en passant par la porte de service grande ouverte) puis faire le tour de la propriété pour y entrer par les plaques ciment fracturées de la rue de Tanaïs (l'accès peut se faire aussi par celles du parc de Cambon). S'y a un accident les parents seront tenus pour responsables car le Château Cambon en grandes ruines est dangereux d'une part et une propriété privée d'autre part. Dans son parc se déroulent des trafics en tous genres, des réunions de jeunes adultes et ces espaces ne sont pas sécurisés : il y a des risques de chute de tuiles, de fragments de toîture, de mauvaises rencontres et de se planter des seringues dans le corps sans le vouloir, c'est un lieu dangereux et l'on sait l'attrait du danger sur des jeunes qui se croient indestructibles. (je reconnais qu'il est difficile de contrôler les enfants qui vous disent je vais faire un tour de vélo avec les copains...)

12.04.2016 - Les ouvriers qui travaillent rue de l'Abbée Raby à Caychac-Blanquefort ont eu la surprise, ce matin, de voir que leurs 2 mini-pelles étaient dépourvues de leurs batteries qui s'étaient "envolées" pendant la nuit.

14.04.2016 - Les patrons du cac 40 ont été augmentés de 4%, leurs salaires s'élèvent à plus de 2 millions pour l'année 2015. Les inégalités de niveau à l'école augmentent : entre un élève moyen et un élève en difficulté il est de 3 ans.

  1. 15.04.2015 - De mon temps on respectait "les vieux" , les ouvriers qui faisaient tranquilles leurs petits jardins. Rue Mathurin Olivier il y avait des jardins de chaque côté de la route, il en reste un seul et cette nuit il y a eu fiesta comme souvent au lavoir. Une fiesta bien arrosée comme d'hab qui s'est terminée par des jets de bouteilles vides dans le jardin du voisin puis partie de football avec les choux  c'est trop rigolo ! Ce matin sur le parking ils en riaient encore les petits cons fille comprise, non sauvageons. Il y a quelques années c'étaient les tomates qui avaient été l'objet de leurs jeux minables. C'est rigolo, c'est rigolo...

16.04.2016 - JOURNEE DE L'ESCLAVAGE DES ENFANTS, par le monde 230 millions d'enfants n'ont pas d'identité, leurs parents ne les ont pas déclarés et ils sont victimes d'abuts de toutes sortes.

Un livre qui peut aider certaines familles dont une personne a disparu dans la nature en coupant tous les liens affectifs et relationnels avec l'intégralité des membres de la famille : "PROTEGEZ-VOUS CONTRE LES SECTES" Auteur Steven Hassan. Editions du Rocher - Version française 1988. L'auteur a été un ancien membre de la secte Moon. L'intérêt de la démarche de Steven Hassan est qu'il ne pratique pas la déprogrammation - remède aussi douloureux que le mal - mais qu'il préconise le dialogue, la compréhension mutuelle, la prise de conscience et la déculpabilisation.

En Amérique, le phénomène des sectes touche dix millions de peronnes. La situation en France n'est guère plus réjouissante. D'autant qu'aujourd'hui les sectes ne recrutent plus seulement parmi les désoeuvrés et les jeunes en rupture de société. De nombreux stages de formation proposés aux cadres d'entreprises fort respectables ne sont en fait, que des agences de recrutement. L'homme abandonné par une releigion vidée de son contenu spirituel et confronté à une réalité de plus en plus difficile, est devenu une proie facile pour les prometteurs de beaux jours. Steven Hassan, ancien membre de la secte Moon aborde la question avec une humanité profonde. Ayant lui-même appartenu à une secte, il connaît aussi bien les motivations des futures victimes que les procédés utilisés par les vendeurs de rêve. Il explique ainsi, comment identifier une organaisation destructrice : comment se protéger contre la manipulation psychologique ; comment aider un proche qui s'est laissé prendre au piège ; comment se libérer des résidus du lavage de cerveau...

Il faut se rendre compte assez rapidement que le proche est sous l'influence d'une secte ce qui est d'autant plus difficile s'il est très intelligent et qu'il a un grand pouvoir de dissimulation. Quand la famille se rend compte qu'elle l'a perdu, ce à quoi elle était loin de s'attendre (on ne pense pas assez au grand pouvoir des sectes) elle se souvient d'un mot, d'une phrase étrange dans la bouche de son proche "Bon Dieu mais c'est bien sûr !" mais il est trop tard... et toutes les structures de  la société peuvent être ou sont infiltrées par les sectes, les reportages tournés aux Etats-Unis sont éditifants à ce sujet.

A Blanquefort 33290, chez un commerçant, il y a des années, j'ai trouvé un flyer qui proposait aux jeunes de sortir de l'enfer de la drogue au recto et en regardant mieux au verso il était édité par l'église de Scientologie, qui n'est pas une secte comme tout le monde le sait, étant donné le jugement en Belgique de ces derniers mois. En grand format il a été affiché tout un été sur les panneaux d'affichage de la ville. Je l'ai signalé au directeur de l'association blanquefortaise de culture qui n'en avait rien à faire et qui n'a rien fait. Pour ma part j'ai continué à regarder et écouter le combat de Martine Mauléon contre cette "secte" à Canal + de 1993 à 1997 cette "secte" dont elle racontait les méthodes d'intimidation.

LOI ABOUT PICARD du 12 juin 2001 peut être appliquée par une justice vertueuse.

Il y a aussi la méthode importée des Etats-Unis "L'exit counseling" qui peut aider les victimes d'une emprise mentale à rompre leur enfermement.

19.04.2016 - Un grand volet du cuvier du Château Cambon à Caychac Blanquefort est descellé et va tomber sur le trottoir. De plus en plus de jeunes garçons pendant ces vacances de printemps vont jouer entre ses murs.

Le 18.04.2016 - Le journal L'HUMANITE fêtait ses 112 ans, et il est en difficultés financières. Mes racines du Tarn me font reprendre les mots de Jean-Jaurès dans son éditorial écrit le premier jour de sa parution. : "Toute notre tentative serait vaine ou même dangereujse si l'entière indépendance du journal n'était point assurée et s'il pouvait être livré, par des difficultés financières, à des influences occultes." prévenait-il.  Ce qui s'avère exact pour ce journal l'est pour tous ceux qui sont assujettis aux puissances de l'argent.

23.04.2016 - Les ondes me transmettent au delà de la voix du journaliste en Equateur les hurlements de douleur ininterrompus d'une femme à qui des personnes qu'elle chérissait sont arrachées à son amour sans qu'elle ne puisse rien faire pour elles : ensevelies vivantes. Mon hurlement intérieur lui fait écho, ma fille Lise Delahaye Salort m'a été arrachée une fois son coeur et son cerveau vidés de tous sentiments pour l'intégralité de sa famille : vieux, jeunes, enfants, nourrissons (son manipulateur pour sa part, très sûr de lui, s'est bien gardé d'abandonner sa famille). Elle n'est pas sortie de mon ventre c'est trop prosaïque...

Quand en 1993 elle a rencontré le manipulateur déjà psychorigide et narcissique, nous avons fait connaissance de sa famille ; une famille médocaine dont la mère était enseignante et la grand-mère maternelle couturière dans un village près de Soulac, le père travaillait dans une entreprise d'état tout semblait être correct. Puis un peu plus tard la mère, dans une conversation, au passage, nous a parlé de sa rencontre avec sa mère, un soir à la nuit tombée près de la maison à la sortie d'un village où elle vivait avec sa mère à proximité des grandes étendues des marais de Soulac, avec des lumières puis la soucoupe et ses habitants. Donc ma fille est entrée dans la famille du manipulateur, en 1993. Internet était à ses débuts, l'histoire de la soucoupe m'a parue possible, pourquoi pas ? et étant incompétente en la matière et ne m'intéressant pas à ce sujet je n'y ai prêté aucune attention, mal m'en a pris, mais je pense qu'il était déjà trop tard. Mes autres enfants à ce moment là ont été surpris par les interrogatoires fouillés que menait la mère sur leurs vies. Puis dans les années qui ont suivi plusieurs changements de mon enfant m'ont surprise. Je ne suis pas sûre à 100% que ce soit le cas, mais d'après l'Express elles sont 172 en France.

Tous ces personnes n'ont pas une parcelle d'humanité, le manipulateur dont la mère est absolument sûre de l'existence des petits hommes verts, faisant carrière dans la magistrature à Bobigny lorsqu'il y a eu les attentats du mois de novembre j'ai été angoissée plus que tout un chacun, on n'arrête pas d'aimer son enfant à la demande, j'ai acheté les journaux dans lesquels figuraient les listes des morts car ma fille a l'âge de tous ces jeunes qui étaient en terrasses ou au Bataclan et qu'elle aille boire un pot me semblait du domaine du possible, mais il lui a été interdit de nous contacter et bonne adepte ? elle se soumet au gourou. Ne sachant pas où elle est exactement chaque fait divers nous interpelle, comme tous les parents d'enfants disparus nous cherchons les preuves de vie. Car comme tout les autres disparus elle n'a rien emporté de son passé dans sa famille et nous regrettons de ne pas avoir compris plus rapidement, cela nous paraissait tellement impossible que nous ne l'avions même pas envisagé pendant longtemps.. Comment lutter contre ces dieux (car ils disent en être les fils) qui connaissent les failles, savent les utiliser et promettent confiance en soi et réussite sociale mais quelles en sont les contreparties ?

26.04.2016 - Hey Ho, Hey Ho, on revient du boulot (les nains de Blanche Neige conte pour enfants) encore faut-il avoir du boulot !

LA BOITE A OUTILS PHILOSOPHIE, les notions, les sujets, les citations de Olivier DHILLY Les éditions de l'Opportun. Le meilleur pour préparer le bac

'PIEGEE DANS SON COUPLE" de Jean-Claude Kaufmann aux éditions Les Liens qui Libèrent. Un sujet de société et d'actualité pour de nombreux couples en France. La description nourrie de témoignages de cette mort psychologique engendrée par le désamour, l'isolement, la solitude, la dépression, le piège se resserre jusqu'à l'étouffement..

29.04.2016 - Elise Lucet quitte le JT de 13 heures sur France 2 apèrs 11 ans de services sous les applaudissements de toute son équipe et je sais qu'elle n'est pas remplaçable pour moi mais certainement aussi pour beaucoup d'autre télespectateurs.

Un nouveau geyser entre le 106 et le 108 rue Michel Montaigne à Caychac quartier Linas. Il y en avait un la semaine dernière qui a été réparé par la Lyonnaise des eaux et hop une semaine après on en voit jaillir un autre au même endroit !

Mort du docteur Mohammad Wassim MAAZ, de MSF dernier pédiatre resté dans l'enfer d'Alep (d'un dentiste et de trois infirmiers). Un bombardement a mis fin à sa vie ainsi qu'à celle de nombreux habitants et enfants, il avait 36 ans. Cette mort nous rappelle qu'il existe de rares hommes discrets prêts à donner leur vie pour en sauver d'autres dans ce cas celles d'enfants victimes de l'armée Syrienne. Depuis le début des hostilités 730 soignants ont été tués à Alep, ils sont une cible de choix pour punir la population.

02.05.2016 - Le Troc Jardin dans la cour de l'école de Caychac n'a pas eu de visiteurs, pourtant il y avait beaucoup de pieds de tomates qui auraient fait des heureux car au vide grenier de Gradignan le lendemain les pieds de tomates avaient un succès fou.

Pendant plusieurs temps nous avons évité le centre de Blanquefort à cause des travaux, samedi l'idée folle nous est venu d'aller y jetter un oeil la circulation y étant possible. Nous avons été surpris par la réalisation des architectes sur la place Macelin Berthelot, c'est fonctionnel, original, et l'espace a été utilsé avec inovation et goût. C'est avec regret que nous n'avons pas pu verser une larme sur la disparition de la maison historique Lacaze. L'église Saint Martin de Blanquefort respire et est mise en valeur et son accès facilité pour les corbillards. Qu'en sera-t-il pour l'église Saint Joseph de Caychac avec un abri de jardin beton inclus dans ses piliers et dont on ne peut plus faire le tour, va-t-elle disparaître ? devenir une salle d'expositions ou autres ? N'ayant pas d'accès handicapés, il est normal de s'inquiéter pour son devenir en temps que lieu public.

04.05.2016 - LES PILLEURS D'ETAT de Philippe Pascot - Editions MILO - Philippe Pascot nous entraine à la découverte de ce que nos élus cachent sous le tapis de leur exemplarité affichée et de leur moralité élastique quand elle touche à leurs privilèges. Il démontre à travers des faits concrets que le système lui-même dans son immobilisme calculé, ne peut donner naissance qu'à des dérives illicites ou légales mais toujours totalement immorales ! Si tous les élus ne sont pas pourris, beaucoup sont complices...

Cet ouvrage recense tous les abus légaux dans lesquels se vautre sans vergogne la classe politique française : salaires exorbitants, exonération d'impôts, retraites douillettes, passe-droits et autres petits arrangements entre amis, le tout dans le cadre d'une LOI faite sur mesure et qu'ils connaissent sur le bout des doigts.

Des faits et des actes révoltant, mis à jour sans concession mais sans esprit partisan, dans le seul but du droit à l'information pour tous.

Hier soir cette pauvre Mme Michut qui décidément ne comprend rien à rien était dans uen réunion quand la conversation a dévié vers ce qui était mieux avant, un des participants, très docte a fait remarquer qu'en 1952 il y avait vers 2600 habitants à Blanquefort, l'autre a parlé des commerces plus nombreux, des classes moins nombreuses mais tout aussi bien etc... donc à les en croire c'était mieux "dans le temps".

Mme Michut était admirative devant leur savoir, leur élocution facile et leur aplomb, puis soudain elle s'est mise à les regarder en pensant à la période dont ils parlaient. Ces deux personnes ont des terrains hérités de leur famille : l'une y construit des maisons qu'elle loue et l'autre pense vendre la sienne sur 1000 m² 400 000€ après 40 000€ de travaux. En 1952, il n'y avait pas l'eau dans les maisons à Caychac (d'où les puits) puisque c'est le lieu concerné et l'electricité arrivait tout juste. Les terrains n'avaient aucune valeur et beaucoup de paysans avaient de grandes parcelles et étaient pauvres comme job ! il travaillaient même le dimanche, les vaches n'attendent pas, il faut les traire. La richesse des habitants est arrivée avec les progrès et grâce au progrès. Mais à ce que pense comprendre Mme Michut, ils veulent les bénéfices du progrès, mais pas les inconvénients, et comment donc... Si l'on regarde le prix de l'immobilier dans la "France profonde " une maison située dans Bordeaux Métropole de 400 000€ n'y vaut plus que 60 000€ et encore si elle trouve un acquéreur. Mais comme je vous dis Mme Michut n'y comprend rien aux "nouveaux riches" ne lui en voulez pas elle ne cultive pas le melon ! (grosse tête).

06.05.2016 - Grande effervescence "Radio Caychac" a décrété que c'était le moment de planter les plants de tomates.

07.05.2016 - PARDONNABLE, IMPARDONNABLE de Valérie TONG CUONG éditeur JCLattès. Un après-midi d'été, alors qu'il se promène à vélo sur une route de campagne, Milo, douze ans, chute et se blesse grièvement. Ses parents Céleste et Lino et sa grand-mère Jeanne se précipitent à son chevet. Très vite, chacun va chercher les raisons de l'accident. Ou plutôt le coupable. Qui était avec lui ce jour-là ? Pourquoi Milo n'était-il pas à sa table en train de faire ses devoirs comme prévu ? Tandis que l'angoise monte autour de l'état de Milo ressurgissent peu à peu les rapports de force, les mensonges et les petits arrangements qui sous-tendent cette famille. L'amour que chacun porte à l'enfant ne suffira pas à endiguer la déflagration. Mais lorsque la haine aura tout emporté sur son passage, quel autre choix auront-ils pour survivre que de s'engager sur le chemin du pardon ? Un roman choral qui explore la difficulté à trouver sa place au sein du clan, les chagrins et la culpabilité, mais aussi et surtout la force de l'amour sous toutes ses formes.

08.05.2016 - Que me racontent les Cartes Postales Anciennes : Qu'il en existe, entre autres, qui représentent à ORLEANS les fêtes de Jeanne d'Arc 08.05.1907 - le cortège groupe des Francs-Maçons. C'était un évènement assez important pour qu'il ait laissé une trace historique dans les CPA, où l'on peut se rendre compte que ce groupe était très important. La question est pourquoi ORLEANS pour Emmanuel MACRON aujourd'hui ?

09.05.2016 - "VOTRE PLAISIR VOUS APPARTIENT" de Laurent KARIFA - Editeur Flammarion -

                      "SEX STORY" de Philippe BRENOT et Laetitia CORYN éditeur Les Arènes. Histoire de la sexualité en BD à mettre entre toutes les mains.

Coup de coeur inattendu, je roulais dans la campagne boisée et soudain je j'ai entendu : BAPTISTE W. HAMON "Joséphine" Album L'insouciance. "Un premier album à mi-chemin entre le folk américain et la chanson française". La chanson française se renouvelle avec de jeunes chanteurs poètes talentueux et musiciens qui savent jouer de plusieurs instruments et accomoder des sonorités de tous pays pour notre plaisir. Ils ne sont pas violents mais géniaux. Une génération paisible va voir le jour et ils en sont l'annonce.

Les témoignages concernant Denis Baupin (peut-être innocent) retransmis par les moyens d'informations ont évolué au cours de la journée selon les heures . Vers 6h15 sur une radio une femme disait avoir reçu un texto de sa part lui disant : "Je m'imagine te sodomiser dans un train avec toi en cuissardes". I'idée est juste, peut-être pas les termes emplyés exacts, mais la femme n'a pas apprécié pas plus que celle qu'il a félicitée sur la façon dont il la voyait croiser les jambes. Mais combien de carrières se sont arrêtées là ; parce que nous avons dit NON au sexe dominant ? A une certaine époque un ou des inspecteurs pour le permis de conduire.....et combien d'autres en position de force profitent de la situation de faiblesse des jeunes femmes sans que cela se sache.

11.05.2016 - 10h45 devant les hôtels du Lac du Bordeaux, le car du PARIS SAINT GERMAIN accompagné des motards de la gendarmerie a obligé les automobilistes à le laisser passer puis il a pu franchir un feu rouge. Un tout petit avant goût de ce qui nous attend durant l'EURO où tout ce quartier sera plus ou moins bouclé à la faveur de ceux qui aiment le football.

13.05.2016 - Un petit rappel sur la condition féminine, j'ai écouté il y a peu de temps une émission de radio qui racontait la vie de Marie Curie est-ce à l'occasion de la sortie du livre EVE CURIE ; L'AUTRE FILLE DE PIERRE ET MARIE CURIE de Claudine Monteil aux éditions Odile Jacob je ne le sais plus. Toujours est-il que dans Wikipédia j'ai trouvé : "En 1910, assistée du professeur André-Louis Debienne, Marie Curie parvient à isoler un gramme de radium sous forme de métal pur. Elle publie la même année le traité de la raioactivité. Des anticléricaux, Dreyfusards et libres-penseurs refusant l'élection systématique de candidats antidreyfusards à l'institut de France lui conseillent de postuler à l'Académie des sciences, mais c'est Edouard Branly qui est élu, avec une majorité de deux voix, vraisemblablement en raison du conservatisme à la fois anti-féministe et xénophoble."  mais à la radio il était décrit combien ils étaient arrogants et prétentieux vis-à-vis de la proposition de sa candidature. Son action et celle de sa fille aînée Irène à bord des "Petites Curie" durant la guerre de 14/18 sont peu connues du grand public et pourtant elles ont sauvé un grand nombre de combattants grâce aux rayons X qu'elles transportaient sur le front  et qui permettaient de situer les balles dans les corps. (c'est de l'à peu près)

LE GOUT DU RISQUE A L'ADOLESCENCE - Le comprende et l'accompagner - Dr Xavier POMMEREAU - Editeur : Albin Michel -

14.05.2016 - Mon site étant ouvert à tous ceux qui désirent y participer par des écrits qui les touchent particulièrement, je retranscris le coup de gueule d'une blanquefortaise qui pour des raisons personnelles pour elle et humaines comme nous tous a été révoltée par l'article du 11.05.2016 de Jean-Clharles Gallacy, paru dans Sud-Ouest rive Gauche concerant : SEPT ENFANTS LAISSES A L'ABANDON - SAINTE-FOY-LA-GRANDE Une mère a écopé de deux ans de prison ferme pour avoir frappé, privé de nourriture et d'hygiène ses enfants. Je laisse la parole à la blanquefortaise qui me l'a demandée : "Lorsque je lis le résumé de cette triste affaire et le jugement y afférant il y a de quoi bondir. Les services sociaux n'ont pu intervenir avant faute de l'accord de la mère alors que la situation était connue... Le manque d'hygiène faisait qu'il était impossible de placer les enfants avec d'autres sans voir un médecin au préalable ; on peut penser tout de même que les enfants ont vu d'autres personnes durant ces six mois qui elles non plus ne sont pas intervenues. La maman est devenue  parent pour la première fois à l'âge de 13 ans, un âge où la plupart du temps les ados ont d'autres rêves en tête. S'en sont suivies 6 autres grossesses... Au final un énorme gachis : 7 enfants placés dans sept foyers différents, une maman condamnée à deux ans de prison ferme mais pas déchue des droits parentaux. Mais que diable...les services sociaux ont leur part de responsabilité et j'en ai marre de lire ou d'entendre qu'ils ne pouvaient rien faire !!!"

Soit-dit en passant moi aussi j'ai été révoltée lors de l'assassinat de Cécilia et Charly par leur mère, il était presque prévisible, j'ai interrogé enseignants et gendarmerie pour essayer de comprendre pourquoi personne n'avait pu l'éviter. Il m'arrive de les revoir chez moi et je sens encore Cécilia se blotir contre moi qu'elle ne connaissait pas.

24.05.2016 - Les chercheurs protestent 200 000 millions d'Euros de crédit vont leur être supprimés contrairement aux promesses qui avaient été faites de ne pas toucher au budjet essentiel de la recherche française. 

26.05.2016 - Dans un article de Sud-Ouest écrit par M.-F. Jay on peut lire que la Kermesse de maternelles de Parempuyre est annulée : "Pour cause de mobilisation insuffisante des parents" "Il y a 180 enfants, décrit Isabedlle Henrique, la présidente de la FCPE primaire, et nous avons 10% de parents volontaires. C'est bien, Malheureusement, de manière générale, nous constations que les gens sont trop dans la consommation individuelle et ne donnent pas assez à la communauté. Les associations de parents d'élèves rencontrent les mêmes problèmes de bénévolat pour la représentation dans les écoles ; on pourrait aussi parler des associations sportives qui sont à la même enseigne. D'autre part pour les mêmes raisons de manque d'investissement des parents depuis quelques années, le carnaval a disparu. A l'initiative de la municipalité et de l'accueil de loisir, il a été remplacé par un défilé de vélos fleuriis"

Cet article fait écho à ce que nous avons pu constater à Caychac quand il a été demandé aux membres du Conseil de Quartier d'aider au fleurissement des écoles tant par leur aide que par leurs plantes. Des parents, des membres des associations de parentes d'élèves, des enseignants sont venus signaler au conseil de quartier le manque de plantes dans leurs établissements, le conseil de quartier a pris leur demande en compte tout en faisant remarquer que les parents d'élèves eux aussi étaient concernés, la mairie dépendant de Bordeaux-Métropole étant limité dans son action. Donc un troc jardin a été organisé dans les écoles de Caychac par les membres du Conseil de Quatier celui-ci avait pour but de laisser les plantes non échangées à l'école et de les planter. 300 flyers ont été imprimés, mis dans les cahiers des élèves, chez les commerçants, affichés, l'information a été faite correctement. Bilan : mettons que 5 enseignantes se sont déplacés et  6 papas environ avec leurs enfants, un conseiller municipal.  Les membres du conseil de quatier sont restés seul avec leur plantes à attendre.....de 10h à 17h que quelques parents, enfants veuillent bien se déplacer ne serait-ce que pour encourager leur action et les en remercier.

Un parent d'élève qui était venu réclamer l'aide du conseil de quartier mais qui ne s'était pas déplacé pour la manifestation, questionné sur son absence au Troc Jardin à répondu ; "je n'ai pas pu venir, et puis les parents sont tellement sollicités" Ah bon....? Qui doit faire quoi pour qui GRATUITEMENT. MONEY, MONEY.... et la phrase qui nous est répétée à l'envie "FAITES VOUS PLAISIR" à VOUS pas AUX AUTRES car Vous êtes très important pour vous, votre temps est précieux, la vie est courte il faut PROFITER de chaque instant pour VOUS votre épanouissement, la beauté de votre corps, vos connections, vos performances, etc.... et  surtout CONSOMMEZ ! pour enrichir les plus riches.

28.05.2016 - Un film "TOUT S'ACCELERE" sorti en avril. Gilles est un ancien trader devenu instituteur dans le 19ème arrondissement de Paris. Il s'interroge avec ses élèves de CM2 sur l'accélération vertigineuse de notre monde. Fasciné par leurs réflexions sur notre mode de vie et notre rapport au temps, il décide de les filmer puis d'aller à la rencontre d'experts du sujet. Pourquoi nos sociétés recherchent-elles toujours plus de croissance ? A quel impératif obéit cette accélération alors même que ces enfants de 10 ans mettent en évidence ses limites ?

Un livre pour aider les parents :  "SAVOIR-ETRE" de Claude HALMOS - éditions Fayard -

Le viol d'une jeune femme par 33 hommes au Brésil a donné lieu à une vidéo où l'on voit la jeune fille en sang. Ce jour, des brésiliennes et brésiliens sont dans la rue pour hurler "33" : le dégoût qu'ils éprouvent devant cet acte de barbarie. Au Brésil une femme est violée toutes les 11 minutes. Comme partout elles sont peu nombreuses à porter plainte, car la société leur inculque que ce sont elles les coupables.

29.05.2016 - Dans un livre de Max Gallo j'avais trouvé la description morale des personnes qui officiaient lors d'un dépôt de gerbe au munument aux mortx d'une ville et il en découlait l'amère constation que ceux qui étaient le plus proche du monument et qui portaient la gerbe n'était pas ceux qui avaient été les plus ardents défenseurs de la France occupée. Et enfin, ma rage s'est éteinte, c'était dit : il est possible de réécrire l'Histoire : il suffit d'avoir le pouvoir... "communis error facit jus" l'erreur commune fait le droit.

31.05.2016 - Depuis avant 9h, grand déploiement de gendarmes et hélicoptère avenue de la Salle Breillan à Blanquefort. 9h30 un homme était entre les gendarmes.

03.06.2016 - Hier soir je regardais l'émission C' à vous, Nagui y était invité, questionné sur l'affaire Baupin, il n'a pas voulu donner son avis mais a fait part de ses inquiétudes en tant que père de famille ayant des filles, et là je l'ai rejoins dans ses observations ayant été mère de filles en particulier de ma fille évaporée qui était élève des les années 1985 à 1889 au lycée Emmanuel Dupaty à Blanquefort. Dès la rentrée elle a eu une angoisse vis-à-vis de la conduite des garçons et des élèves du CES, Cela s'est traduit par une sorte de tenue  de collégienne qui n'a pas varié durant quatre ans, jean, pull informe toujours d'une couleur unie, cheveux longs en queue de cheval en fait rien qui ne puisse la différencier des autres et succiter l'intérêt des garçons par une tenue féminine, ni jupe, ni maquillage. Sans que l'on lui demande elle avait compris qu'étant une jolie adolescente, intelligente il vallait mieux ne pas se faire remarquer, mais où était sa liberté ? et à l'heure actuelle je continue à me poser la même question sur la docilité des femmes et leur soumission actuellement et dans les années à venir. Cela n'est pas très visible aux yeux de tous mais je suis entièrement du même avis que Nagjui sur le danger qu'elle courent.

04.06.2016 - Mohamed Ali est mort à 74 ans. Les jeunes femmes sont de plus en plus nombreuses à pratiquer la boxe.

25 JUIN 2016  (Samedi) :

 MARCHE DE L'OCCASION DU SPORT ET DES LOISIRS DE 10h à 17h AU PARC DE CAMBON CAYCHAC-BLANQUEFORT 33290

ORGANISE PAR LE CONSEIL DE QUARTIER DE CAYCHAC - INSCRIPTION AU 06 17 30 31 17 -

05.06.2016 -  16h30 Une file de caravanes de gens du voyage qui vont essayer de pénéter dans l'enceinte du stade de Breillan s'étale le long de l'Avenue de la Salle de Breillan. Pourtant des travaux avaient été entrepris pour éviter ce genre d'envahissement non autorisé. Et l'hélicoptère tourne...

Une voiture Clio est restée vide depuis vendredi au bord de l'étang des Padouens (Ford) après signalement à la gendarmerie le propriétaire serait un homme de plus de 60 ans diabétique dont on a perdu la trace depuis vendredi....?

06.06.2016 - 11h cet habitant, randonneur, du centre de Blanquefort n'a pas été retrouvé. 

07.06.2017 -  C'est peu après qu'il a été retrouvé dans l'étang par la gendarmerie, à proximité du lieu où il avait laissé sa voiture. Le garde-pêche qui a attiré l'attention du vice-président du Moulinet Blanquefortais sur le fait que cette voiture n'avait pas bougé depuis plus de 48h est à remercier ainsi que le vice-président qui a contacté la gendarmerie dimanche matin.

Par les BLEUS BROTHERS la chanson de l'EURO "J' préfère te prévenir"

  https://www.youtube.com/watch?v=ZrcX10HYMww 

Pour les femmes qui ont payé des impôts pour que les petits vieux garçons ne se tapent pas dessus mais dans un ballon devant d'autres garçons admiratifs. Egalité des sexes vous- dis je....

09.06.2016 - Nous venons d'apprendre par le téléphone arabe, le décès de Gislène Alips veuve BINET à 56 ans, la fille aînée de Jo. Alips, elle avait pris sa retraite d'employée de la Maire de Blanquefort depuis peu et d'après ce qu'elle me disait lorsque je la rencontrais, prenait plaisir à s'occuper de ses petits enfants. C'est ainsi que la rue de l'abbé Raby voit disparaître l'ultime des quatre petits Alips nés dans cette rue. Ses obsèques religieuses devraient avoir lieu le 10 juin en l'église Saint-Martin de Blanquefort à 10h30 et suivies de l'inhumation au cimetière de cette même commune.

11.06.2016 - Un film "ILLEGITIME"  d'Adrian Sitaru.

10h20 - Ce matin, à Saint-Aubin du Médoc beaucoup de voitures sur le stade, en continuant vers le Pian-Médoc des appels de phares, puis presque arrivés à Louens : 6 motards de la gendarmerie, plusieurs véhicules de la gendarmerie banalisés, la route de Soulac était bloquée au rond-point de Louens par les gendarmes qui nous ont fait nous garer sur la bord de la route pour laisser le gros bus qui emportaient les footballeurs BELGE qui avaient passé la nuit au restaurant du Golf au Pian-Médoc, c'est l'Euro à Bordeaux les Dieux des stades sont là.

13.03.2016 - La commission des comptes de la Sécurtié Sociale préconise qu'il n'y ait pas d'augmentation des retraites au mois d'octobre : l'inflation étant quasiment nulle. On arrose partout mais les retraités n'ont que la pluie, fichtre, ils vont nous manquer nos quelques euros d'augmentation cette année !!! 

Depuis hier à notre drapeau s'en ajoute un aux couleurs de l'arc-en-ciel et notre esprit est à Orlando.

14.06.2016 - France Inter en grève une jolie musique, puis à 7h les informations qui nous annoncent l'assassinat, dans les Yvelines devant chez lui d'un commissaire de police et à l'intérieur de sa maison de sa compagne, fonctionnaire de police devant les yeux de leur petit garçon de 3 ans. L'assassin (soldat du califat) avant d'être tué par les forces de l'ordre se revendiquait d'El.