Sorèze - Barrau de Muratel

 

 

BRANCHE AINEE DES BARRAU DE MURATEL  (Association de la Maison de Barrau et alliés)

- Jean Pierre Armand de Barrau, dit Barrau, il naît en 1779 à Yanaon dans les Indes ou à Singapour, il épouse en 1824 demoiselle La Serre , de Puylaurens, ou de Lasserre (?), Il meurt à Sorèze en 1860. Commissaire des guerres, chevalier de la Légion d'honneur et des Deux-Siciles (?). Parmi leurs enfants.

- Cyr David Maurice de Barrau de Muratel, il naît à Sorèze en 1825, Saint-Cyrien, officier supérieur, chevalier de la Légion d'honneur, il épouse en 1855, Laure Marthe de Labat de Vivens, qui recevra Henri-Dominique LACORDAIRE (1) et entretiendra une correspondance avec lui. Il meurt à Toulouse sans enfants.

- Frédéric Martial Armand de Barrau de Muratel. il naît à Sorèze en 1826, il meurt en 1889. Il avait épousé en 1860 Thérèse Grimailh. Parmi leurs enfants ;

- Robert Alexis de Barrau de Muratel (1862 à Sorèze - 1911) officier.

- Marguerite de Barrau de Muratel (1867 à sorèze - 1942 à Sorèze), elle épouse en 1886 Edouard Alquier-Bouffard, officier supérieur, elle est la dernière de la branche aînée des Barrau de Muratel.

BRANCHE CADETTE :

- Cyr Jean Julien de Barrau, di Saint-Cyr, fils cadet de Cyr Pierre de Barrau, dit Saint Cyr ou le chevalier de Barrau. Il naît à Pondichery, il épouse en 1813 demoiselle de NAIRAC, de Castres. Mort avant 1848. Enfant :

- David Maurice Armand de Barrau de Muratel, il naît en 1821 à Castres, il est attaché à l'ambassade, en 1880,  il habite Paris, c'est là qu'il avait épousé en 1848 Caroline Coulom qui s'engage très activement dans la défense des femmes et des enfants, elle entretient une correspondance avec le pasteur Louis Leblois, elle écrit des ouvrages, elle est directrice de l'Oeuvre des libérées de Saint-Lazare et fonde l'Union Française pour la défense et la tutelle des enfants abandonnés, délaissés et maltraités. Il meurt en 1899. Parmi leurs enfants :

- Jean Cyr François de Barrau de Muratel, il naît en 1889, il épouse Suzanne Marie Thuret, il meurt en 1934. Parmi leurs enfants :

- Maurice Raymond Cyr de Barrau de Muratel, il naît à Paris en 1893, il épouse Nancy Vernes en 1919, il décède en 1949, d'où prospérité.

 1 -  Jean-Baptiste-Henri Lacordaire, en religion le père Henri-Dominique Lacordaire, né le 12 mai 1802 à Recey-sur-Ource (Côte-d'Or), mort le 21 novembre 1861 à Sorèze (Tarn), est un religieux, prédicateur, journaliste et homme politique français. Restaurateur en France de l'Ordre de Prêcheurs (dominicains), il est considéré aujourd'hui comme l'un des précurseurs du catholicisme moderne. Il se consacra jusqu'à sa mort à l'éducation de la jeunesse, dans le cadre nouveau offert par la loi Falloux, acceptant en juillet 1852 la direction d'un collège à Oullins, près de Lyon, puis celle de l'école de Sorèze dans le Tarn.

Le 2 février 1860, il fut élu membre de l'Académie française, au fauteuil 18, en remplacement du comte Alexis de Tocqueville, dont il prononça l'éloge. La réception de Lacordaire à l'Académie française fut un véritable événement politique et mondain, elle eut lieu en présence de l'impératrice Eugénie et de la princesse Mathilde. Lacordaire ne siégea qu'une fois à l'Académie, et mourut le 21 novembre 1861 à Sorèze, où il fut inhumé.

CITATIONS :

- "Joindre ses mains, c'est bien, mais les ouvrir c'est mieux."

- "Partout où l'homme veut se vendre, il trouve des acheteurs."

- "L'histoire, ce riche trésor des déshonneurs de l'homme."

- "Tout ce qui s'est fait de grand dans le monde, s'est fait au cri du devoir ; tout ce qui s'y est fait de misérable s'est fait au nom de l'intérêt."