La boule cachacaise 1960

 

EN 1960 EST CONSTITUEE L'ASSOCIATION "LA BOULE CACHACAISE"

Ses fondateurs ont été (sauf erreurs) :

Jean FILLATRAU (le mari de Reine), André DAYRE (père de Jeanine), x GIRE (père de Françoise, Michel et Carole. Il travaillait chez Martini, je me demande s'il ne suivait pas le tour de France dans les véhicules publicitaires de son entreprise, car nous avons,  tout un été, crié à pleines voix, dans un haut parleur imaginaire, le long des routes rues de Cachac, perchés sur nos vélos : "allo ! allo ! il y a de la merde dans les tuyaux !" à vérifier avec Françoise), et ?

Le siège en était le café, restaurant, salle de bal, FILLATRAU ou tout au long des années qui suivirent nous avons pu voir les étagère se remplir de magnifiques coupes gagnées, lors des tournois, par l'équipe de Cachac.

A la fin des années 60, Lorsque je passais vers 19 heures en rentrant du travail, dans l'aubobus "Citram" je pouvais regarder les joueurs s'entraîner sur le terrain vague en face du café.

Il y avait : André Le RouzicJean-Pierre Le Rouzic, et son frère Claude, Serge Tisné (le plus aimé), Jean-Marie Fillatreau (le petit-fils de Jean et Reine), Yves MartinJack Peyruse-Labéguerie (propriétaire de l'autre café-alimentation de l'avenue du Général de Gaulle), Georges Guillemotonia et Jean-Louis Abadie (futur président)  et....?

Pour ma part c'était à la fin des années 50 que mon oncle Roger était arrivé un soir de vacances, avec deux paniers de boules en plastiques, colorées par paires, remplies d'eau. Il avait l'intention de nous apprendre à jouer à la pétanque, la joie !!!

Mon oncle, mon père, mes trois cousins et moi nous nous sommes installés sur le chemin de service situé derrière l'Eglise de Cachac. Là nous avons reçu nos premières leçons. Michel Olivier, notre voisin est venu se joindre à nous de cette façon nous avons pu constituer deux équipe, je crois qu'il y en avait un d'entre nous qui n'aimait pas la pétanque.

Les années passant, mon oncle acheta de vraies boules de pétanque en acier et fini la rigolade, c'était du sérieux ! mais nous étions prêts.

Pendant des heures les soirs d'été nous avons joué à la pétanque, nous mesurions les distances entre le cochonnet et les boules avec les branches les plus droites possibles. A chaque point des taquineries fusaient, c'était du bonheur à l'état pur ! Quel travail d'observer les creux et les bosses du terrain, d'éviter les pierres, l'herbe pour calculer le lancé de la boule.

Puis la vie nous a dispersés, mes cousins ont travaillé pendant les vacances, moi j'ai travaillé, et Michel Olivier, plus confiant en lui parce que bien entraîné est parti jouer dans la prestigieuse équipe "la boule cachacaise".

Mail reçu le 18.05.2011 - Bonjour, Quelques petits renseignements complémentaires, le prénom de x Dayre, était André. Il était le mari (en seconde noce) d'Henriette Martin, la soeur de Roger Martin (le boucher de Caychac).

Comme autre joueur invétéré, il y avait Henri Martin (mon beau-père), fils de Roger dont il a pris la suite et frère d'Yves qui nous a hélas quitté depuis peu. - Je remercie cet internaute et présente à la famille d'Yves dont ce serait la fête aujourd'hui, mes sincères condoléances. -

Pour nous tous Henri Martin était Ricou.

Jean-Marie Olivier était Nanou et sa soeur Nanette, d'ailleurs nous l'appelons tellement Nanette que son prénom m'échappe à cet instant. On ne dira rien sur Poupoune.