AU FIL DES JOURS SUITE N°5

 

DANS LES ANNEES 1951-1952 durant les vacances de Pâques jusqu'aux vacances d'été j'ai fréquenté la classe de Mme Dupuy qui enseignait de la maternelle, vers 4 ans jusqu'au CE2 ? à Caychac. Je garde en mémoire quelques noms de ceux avec qui j'ai partagé ces quelques mois dans cette superbe classe (comparée à celles que j'ai connues à Bordeaux).

J'avais donc 4 ou 5 ans, j'apprenais à écrire et dans la section supérieure 6 ans il y avait les frères Le Rouzic, Jean-Pierre l'aîné et Claude, dont je savais sans trop le savoir qu'ils n'avaient plus ni maman ni papa ce qui me semblait horrible.

EN JUIN 2016 Claude Le Rouzic a trouvé mon site sur internet ce qui lui a permis de prendre contact avec moi.

Sur mon livre d'or il a laissé un petit mot. Ce petit mot je vais le retranscrire car il est commun à tous ceux qui sont resté loin de leurs racines pendant de très nombreuses années. Claude est venu à Cachac il y a quelques semaines voila l'impression et les sentiments qu'il a ressentis.

"Je suis triste, je ne reconnais plus mon village, LE NEURIN. De mon temps..., nous étions une famille, nous (les petits de la grand'mère Rose) nous étions les enfants du village, nos parents partis pour un long voyage sans retour, nous étions les petits, mais beaucoup d'amour autour de nous. Mes yeux d'enfant, pleins de joie, de malice, oh ! Jeanine, Betti, Elliot et vous tous ne je peux vous oublier. A l'aube de mes 70 ans, j'aimerai tellement revivre, juste un peu..., Oui je sais, il y a longtemps, le souvenir de mon enfance où j'ai fait tellement de bêtises que Jeanine m'a toujours pardonnées. Et Guy, avec son regard de reproche, mais tellement affectueux. Nous étions heureux, nous les petits de la Grand'mère... plus tard je te raconterai l'histoire des enfants de la Grand'mère Rose, si belle, si petite, cassée par la vie qui ne l'a jamais épargnée; plus tard je te raconterai sa vie."

Claude avait joint une photo que je n'ai pas pu ouvrir.

En 1965, il a quitté Cachac où il habitait à l'entrée du Village, chez la Mamie Biais, avec son Jean-Pierre chez André son autre frère ? et Pierrette avec ses neveux Christian et Marie-José (sa filleule), les jeunes de Cachac gravitaient autour d'eux. Jean-Pierre son frère était un très bon footballeur de l'équipe de Blanquefort et pétanqueur de plus. (l'équipe qui se réunissait chez Fillatreau).

J'avais dans la tête une photo de classe où nous étions tous et il m'est arrivé de demander à Jean-Pierre qu'est devenu Claude...? il est parti, réponse brève qui n'amenait pas de commentaire.

En fait Claude était dans le Finistère.

16.06.2016 - En passant devant le centre des restaurants du coeur d'Eysines-Le vigean, chaque fois on peut être étonnée par les voitures qui y stationnent aux abords, elle sont récentes et spacieuses, je sais c'est très moche de faire cette constation surtout de l'écire mais elle est facile à faire quand on longe l'Avenue du Général de Gaulle en venant de Bruges, mais c'est comme ça et il est possible que la précarité ne soit pas la même à Bordeaux et sur territoire des villes qui entourent la métropole.

17.06.2016  - En entrant dans le magasin Auchan Le Lac à Bordeaux : un avis de recherche concerant ANTOINE ZOIA un adolescent du Gard plus précisément de Clarensac âgé de 16 ans disparu au mois de mars 2016. Cela porte à 2 le nombre des adolescents de 16 ans qui ont disparu dans le Gard depuis 2015. LUCAS TRONCHE disparu en mars 2015 presque 16 ans lors de sa disparition à Bagnols-sur-Cèze et ANTOINE à Clarensac en mars 2016 lui aussi âgé de 16 ans. Sont donc recherchés LUCAS et ANTOINE de bons élèves, heureux en famille qui n'avaient aucune raison de fuguer. Il me semble que leur physique est un peu identique ? Sur le forum de mon site en mai 2015 un Claude Pierrard m'envoyait vers les sites des disparus de Mourmelon et de Valdahon sur le moment je n'y ai pas prêté attention, mais aujourd'hui j'y repense inquiète, il y avait des camps militaires...Le premier disparu de Mourmelon aimait les maquettes, mais je m'égare.

LES MORTS DE LA RUE  le collectif a recensé 497 personnes mortes dans la rue en 16 mois. Année après année le journal La Croix s'associe au Collectif Les Morts de la rue pour que ces hommes, ces femmes, ces jeunes, ces enfants, surtout s'ils demeurent anonymes ne soient pas définitivement perdus dans l'oubli. Il sera rendu un hommage samedi à Paris à la Fontaine des Innocents. En ce lieu évocateur, leur nom, quand il est connu sera prononcé à haute voix. Pour rappeler que, dans une société d'abondance comme la nôtre, des gens meurent dans le dénuement et la solitude, et pour manifester que la mémoire demeure un puissant levier contre l'indifférence mondialisée. La moyenne d'âge des morts de la rue est de 49 ans et leur espérance de vie dans la rue est de 10 ans.

18.06.2016 - 9h08 France-Inter : 10 hommes préparant un attentat ont été arrêtés cette nuit en Belgique.

19.06.2016 - Ayant été menacée physiquement, hier dans mon jardin sur le pas de ma porte d'entrée, par un voisin dont le problème, entre autres semblait son manque d'instruction qui le faisait souffrir, je me suis mise à rechercher sur internet, car un de mes enfants a été enseignant au collège et au lycée de Blanquefort, et je voulais savoir s'il avait eu dans ses classe les enfants de ce voisin, à tout hasard, malgré leur faible différence d'âge, et j'ai trouvé ce site que certainement beaucoup de jeunes blanquefortais connaissent  : tu sais que tu viens de blanquefort quand...  Public groupe, et de belles photos de classe des  écoles  de Blanquefort avec les commentaires des anciens élèves. Comment faire comprende à ce voisin colérique et misogine que chaque personne est différente et que son instruction est tout aussi valable que celle des "intellectuels", mais malheureusement moins reconnue par la société, je n'en suis pas responsable et le climat social actuel n'arrange pas la situation.

EURO DE FOOT A BLANQUEFORT : Les matches de quart de finale, le 30 juin ou le 3 juillet et la demi-finale le 6 ou le 7 juillet seront retransmis sur grand écran au Mascaret. Les 100 places sont gratuites, à retirer sur place une demi-heure avant le match. Si la France est toujours en lice, la finale sera retransmise le 10 juillet dans un lieu à définir.

21.06.2016 - FETE DE LA MUSIQUE (premier jour de l'été...) à partir de 18h30 centre-ville - 19h à 21h aux Colonnes : les élèves du Pôle musique rendont hommage aux Beatles - clarinettes, violons, pop rock, jazz, chorale enfants - 19h30 au Mascaret : chorale et accordéons - 19h Médiathèque : guitares et Club de l'Amitié -19h25 salle Annie Aubert : flûtes traversières - 20h30 Eglise Saint-Martin : Eric Le Rossignol puis l'orchestre de la villa Bohême, La Vilanelle, le choeur des femmes basques Eguzki Lore et le choeur Pizzicati - 19h Sous la Halle : Délio, Bobby Diminger et Rumba de calle. - L'école du Bourg à 18h30 Noname -

21h Vialianes Band -  21h45 The Sloths - 23h Groupe Mickael - Dans les rues se produiront l'Harmonie La Victorieuse et les Vega Brothers.

Regrettable qu'il n'y ait rien à Caychac : il y a une église et des école et une place...

Foin de la musique à papa : ANOHNI

Toute notre génération est en deuil avec le décès de la journaliste et écrivaine Benoîte Groult une grande figure du féminisme de l'après 1968.

22.06.2016 - Vendredi dernier, dans une grande surface j'ai rencontré un blanquefortais qui m'a dit : "du fait de mon opération je dois manger sans sel" et nous avons fait le tour des aliments salés ou non. Quelques jours après j'ai pensé à mon père, à Margot ma voisine, qui pour éviter de stocker de l'eau dans leur organisme ce qui leur aurait fatigué un coeur déjà bien usé mangeaient sans sel. Dans les années 1970-1980 à Caychac il y avait 2 BOULANGERS (Miquau et Dubourdieu) qui faisaient à la demande du PAIN SANS SEL pour leurs clients, même s'il n'y en avait qu'un seul, et ils leur mettaient de côté car ils les connaissaient. ACTUELLEMENT AVEC LE PROGRES QUE NOUS CONNAISSONS : A CACHAC, PLUS DE BOULANGER QUI FAIT LE PAIN SUR PLACE, mais des agences immoblières, des coiffeurs, vétérinaires, centre médical etc...

23.06.2016 - Quelques nouvelles des travaux du centre-ville qui se termineront fin 2017 "si tout va bien".

La Place Macelin-Berthelot terminée, la rue Gambetta est réaménagée (ce que de nombreux habitants attendaient depuis fort longtemps).

- La Place Marcelin-Berthelot est située derrière l'Eglise de Blanquefort et maintenant peut accueillir 34 places de parking et sur le lieu laissé vacant par la démolition de la maison Lacaze, un square avec des arbres et bancs devraient être aménagé d'ici la fin de l'année. Les trottoirs au même niveau que la voirie sont prévus pour faciliter les déplacements des usagers à mobilité réduites de même que poussettes pour les pères et mères de famille.

- La rue Gambetta va s'améliorer car une trottoir d'1m40 de large sera construit sur un seul côté pour permettre le staionnement longitudinal. Le chantier est en cours.

- La place de l'Eglise Saint-Martin, les travaux devraient durer de septembe à décembre 2016. On ne pourra plus stationner sur cette place qui va devenir une sorte d'esplanade avec abres, bancs et fontaine.

En 2017 il est prévu de nouveaux aménagement dans le secteur commerçant du centre-ville, autour de la halle, du marché, près des Colonnes et au Parc Carpinet :

- Sous les arches devant les commerces : un nouveau pavage.

- Parc de Carpinet : des allées seront redessinées.

- Rue Raymond-Valet : elle sera rénovée.

Dans ce secteur qui se veut "apaisé", la zone 30 sera remplacée par une zone dite de rencontre, limitée à 20km/h, les piétons pourront traverser la rue où il le souhaitent, auront la priorité sur les voitures de même que les cyclistes et la zone bleue sera maintenue.

24.06.2016 - Selon France-Inter à 6h30 le BREXIT l'emportait. Les anglais disent By by l'Europe. Ils se sont déplacés en masse pour voter 72%.

LES HAPPY FEW de toute l'Europe devraient compter avec les ouvriers et les employés qui se révoltent dans leurs pays respectifs.... Vous savez ceux qui n'ont pas les moyens de faire du tourisme dans tous les pays du onde et qui ont du mal à payer leur loyer,leurs soins,  leurs impôts, toutes ces petites choses qui leur mine le moral et leur ouvrent les yeux sur l'impavidité des dirigeants. (un costume n'a pas le même prix chez Kiabi et chez un grand faiseur Anglais...bien sûr c'est un costume de nom, pas de coupe ni et qualité, allons ! arrêtons de se moquer du peuple, ne prenons pas les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages !). Il se peut que certains ouvriers et employés sentent un certain dédain quand leur culture (pop) est stigmatisée ainsi que leur manque d'instruction et leurs limites intellectuelles...L'exercice est difficile, passer des salons où l'on fréquente les plus brillants intellectuels, les hommes les plus riches, les plus grands entrepreneurs, décideurs et se retrouver dans des cages d'escaliers avec les habitants des HLM et communiquer avec eux qui n'ont plus le respect des riches, des dirigeants, des intellectuels. etc, comme leurs grands-parents avant eux l'avait et de ce fait savaient courber l'échine, Leurs parents ont connu mai 68 et c'était le début d'un changement des mentalités. "Je dis ça je dis rien."

De quel droit France 2 a décidé de supprimer TOUTE UNE HISTOIRE et ses témoignages avec ses intervenants qui permettaient à ceux qui le désiraient de se sentir faire partie des humains et leurs joies, peines et douleurs.. Qui a été consulté ? ceux qui paient la redevance ? ou les gestionnaires ? Personne ne se rend compte que le merveilleux Nagui envahit notre vie, radio, télé que de voir Drucker transpirer sur le canapé est usant. Il y a des cumulards à la télévision est-ce le désir des téléspectateurs qui savent le chômage et combien une redistribution des postes qui donnerait leur chance à d'autres personnes serait équitable.

24.06.2016 - Une voiture a brûlé sur le bas-côté de la rue de Peybois entre le 51 et le 53.  Beaucoup de véhicules venant le Peybois ne respectent pas les sens interdit sur la portion de la rue Peybois qui va de l'intersection rue de Campot, rue Rincazaux jusqu'à la rue Mathurin Olivier et c'est très dangeureux vis à vis des véhicules respectant le code de la route qui remontent cette rue en longeant l'église et risquent de se trouver face à face avec un véhicule en infraction qui la descend.

27.06.2016 - Le repas de la Saint-Jean et les conversations entre les habitants qui l'ont suivi ont démontré que les transports et leur redistribution avec l'arrivée de la ligne C à Blanquefort sont une préoccupation des blanquefortais dont plusieurs avait assisté à la réunion d'information organisée par Mme le maire et le premier adjoint le 23 juin. Certains se demandaient s'ils avaient bien compris, d'autres se posaient de nouvelles questions.

Gare de Blanquefort et les Quinconces 22mn à n'importe quel moment de la journée.

Adieu la liane 6 bonjour la ligne 29 qui ira jusqu'à Caychac, déjà certains se posaient la question d'un terminus et du possible sationnement des voitures ? bien sût il y en a en un à la gare de + 200 places !

La ligne 22 qui va voir le jour remplacera le 56 express.

La corol 37 sera peut-être renforcée, pour joindre Le Taillan à la gare de Blanquefort ou la station Frankton.

Les abris-bus en particulier celui de Caychac à côté du centre médical, va-t-il voir le jour ou n'y aura-t-il plus d'arrêt à cet endroit précis ?

Et depuis 15 ans, le même marronnier, le trajet Blanquefort vers le campus universitaire pour les étudiants à ce sujet comme il y a quelques années : un travail sur la ceinture ferroviaire est à venir.... quel avenir proche ou lointain ? Il y a maintenant 24 ans j'avais soulevé le problème.

A titre personnel il me semble que l'accès à la gare de Bordeaux sera rapide, mais reste celui du CHU qui risque de prendre toujours autant de temps pour aller voir un malade ou se faire soigner.

28.06.2016 - "LES REGLES C'EST NATUREL PAS LA DOULEUR". Il faut 7 ans pour diagnostiquer l'ENDOMETRIOSE qui se traduit par des règles extrêmement douloureuses. Une campagne d'affichage dès la rentrée va avoir lieu dans les collèges et lycées. Un bon nombre de jeunes filles non diagnostiquées sont incapables de suivre les cours normalement durant les périodes de leurs règles et fréquentent les infirmeries. La plupart du temps elles sont incomprises et passent pour des simulatrices, cependant 1 femme sur 10 en est atteinte.

TCHAO BUD BURTON notre héros des westerns spaghetti des années 1970, dans on "l'appelait Trinita" il y avait le blond bronzé aux grands yeux bleus et le Grand brun barbu gentil, Bud était le grand barbu.

30.06.2016 - Aujourd'hui on nous parle partout d'une baisse sur l'impôt sur le revenu des classes moyennes en 2017, mais hier au journal de 20h sur la 2 il m'a semblé voir M. Rousset très satisfait, je savais qu'on lui avait laissé une ardoise sans trop comprendre. Donc j'essaye d'en savoir un peu plus et je lis sur internet : UNE NOUVELLE TAXE REGIONALE - L'Association des Régions de France (ARF) demandait une compensation financière suite au transfert de la compétence économique des départements vers les régions. Matignon a entendu l'appel. Manuel Valls vient d'annoncer la création d'une Taxe spéciale d'Equipement régional (TSER). Ce nouvel impôt (collecté par l'Etat puis redistribué aux régions) touchera ménages et entreprises. La mesure sera inscrite dans la loi Finances 2017. J'ai cru comprendre que de ce fait les impôts fonciers et la taxe d'habitation allaient augmenter. Ai-je bien compris ?

1er juillet 2016 - PARFOIS ON A LES ASSOCIATIONS D'ANCIENS COMBATTANTS QUE L'ON MERITE (tout pour ma gueule et mes amis, rien de gratuit, parti devenu unique en France) je plaisante, bien sûr... Quand mon père est sortis des tranchées sur un brancard, il avait 20 ans et savait tout de la boue, du sang, des tripes, des râles, de la nature humaine et a refusé sa vie durant de courber l'échine devant qui que ce soit

02.07.2016 -16h30 Ambiance de fous autour du Lac Bordeaux-Bruges, des mitraillettes, des supporters à tous les coins de rues, des baraques à frites devant les hôtels, des gendarmes pour nous interdire d'accèder au stade et partout beaucoup de chapeaux noirs sur des hommes en jaune, rouge et noir avec un aigle sur le drapeau qui souvent leur sert de cape, ces mêmes qui se font un petit barbecue sur la piste cyclable avenue Chaban-Delmas devant leurs camping-cars rangés en rangs d'oignon le long de la clôture du camping, de grands signes des la main, des bouteilles de bière, ils sont chouette nos Allemands !! Il attendent l'Italie de pied ferme, il va faire chaud à Bordeaux sous les maillots et dans les cerveaux ce soir autour du Lac ; mais les gendarmes sont là et à tous les embrachements de rues.... C'est L'EURO 2016 - ALLEMAGNE-ITALIE qui se déroule à Bordeaux, il va faire chaud vous dis-je.

HAMSTER ERUDI est mort : Beaucoup ne comprenaient pas ce qu'il disait à cause de son phrasé pour moi souvent ce qu'il expliquait semblait limpide et donnait l'impression de se sentir plus intelligent de plus il n'était pas sectaire dit-on. 13 chiens et 33 chats.

ELIE WIESEL est mort -

JACKY (Jean-Jacques Lemoine, mon cousin) est mort il y a 33 ans. Loulou dans le monde du Rugby de Sainte-Germaine au Bouscat.

Michael CIMINO réalisateur du film "VOYAGE AU BOUT DE L'ENFER".

05.07.2016 - JE L'AI VU à 11h15 il était sur les rails et roulait au pas accompagné de techniciens. LE TRAM LIGNE C faisait des essais, il se déplaçait le long de la zone artisanale de Bruges avenue de Majollan dans l'après-midi il sera à BLANQUEFORT.

05.07.2016 - En tant que vice-présidente du G.A.H.BLE (Groupe d'Architecture et d'Histoire de Blanquefort)  je suis allée à Cussac-Fort-Médoc assister dans la chapelle de ce Fort historique au lancement du livre : Visage du patrimoine en Aquitaine MEDOC ESTUAIRE Gironde DES VIGNES AUX RIVAGES. (Inventaire régional Aquitaine Limousin Poitou-Charentes).

Floriand Grollimund, chargé de mission Inventaire, a réalisé pour la Communauté de communes Médoc Estuaire l'inventaire du patrimoine des communes d'Arsac, de Ludon-Médoc de Macau et du Pian-Médoc.

La collection Visages du Patrimoine en Aquitaine a été créée par la Région pour porter à la connaissance d'un large public les principaux résultats et enquêtes de l'inventaire. Les synthèses qu'elle propose sont une invitation à la découverte de ses territoires, d'un thème particulier ou d'une figure marquante de son histoire. Prix public 10€

07.07.2016 - Ce matin j'étais Léa Salamé interviewer, Natalie LOISEAU, directrice de l'ENA, au sujet de la parution de son livre "CHOISISSEZ TOUT" paru aux éditions JC LATTES - Donner envie à toutes les femmes, d'oser, de rêver et de changer le monde.  Nathalie Loiseau est mère de quatre garçons.

Puis mes pensées s'égarent vers ma fille, LISE DELAHAYE SALORT  "évaporée" admissible au cycle préparatoire concours interne 1ère catégorie de l'ENA en 2015 (source internet) qui nous a abandonnés au bord du chemin, mais revenons à Nathalie LOISEAU.

"Je me souviens de l'ironie avec laquelle on répétait dans ma famille qu'enfant je "voulais tout". Pauvre naïve d'en avoir envie, naïve de croire que c'était possible et naïve de le dire. Naïve je le suis restée et le revendique : have it all, vivre pleinement sa vie ne pas renoncer avant d'avoir essayé, je voudrais que cela soit possible pour toutes les femmes. J'ai beaucoup reçu, beaucoup combattu et beaucoup obtenu. J'ai aussi connu dans de nombreux pays, d'innombrables destins de femmes qui m'ont fait réfléchir, j'ai vu dans leurs vie des reflets de la mienne. Aujourd'hui je voudrais partager ce que j'ai vu et vécu, donner envie à d'autres femmes d'oser, de rêver et de charger le monde"

Nathalie Loiseau se souvient de la petite fille et de l'asolescente précoce, dont ne ne savait pas quoi faire. Elle raconte se parcours hors norme d'une jeune femme entrée à Science-Po presque par hasard et qui s'est pris de passion pour le service public, la diplomatie, y exerçant les plus hautes fonctions dans un monde encore très peu ouvert aux femmes. Un parcours qui l'a conduite à diriger l'Ena aujourd'hui, elle qui n'en est pas issue.

Nathalie Loiseau nous raconte ses combats ses rencontres, des situations tendres, drôles ou révoltantes. Elle nous livre une leçon de courage et d'optinisme où la "passion", la "curiosité" sont les maîtres-mots. Une histoire qui donne envie de ne renoncer à rien, de vire pleinement sa vie de femmes, de mère, de repense nos rapports au travail et aux hommes.

C'est une personne qui est née à Neully-sur-Seine et qui a été une jeune fille qui a eu le bac à 16 ans. Je suppose qu'elle a eu beaucoup de bonnes cartes en main dès sa naissance, ce qui n'enlève rien à ses qualités mais qui fait que l'on peut lire son livre comme celui d'une personne exceptionnelle à llaquelle beaucoup de jeunes femmes peuvent essayer de ressembler ; mais mariée, catholique avec quatre enfants et réussir à avoir ce parcours c'est un modèle admirable et instructif mais pas à la portée de toutes celles qui ne veulent pas baisser les bras... Certaines y arrivent mais doivent s'amputer...

08.07.2016 - MESSAGE SUR FACEBOOK CONCERNANT UN VOL AU LAC DE MAROTTE Avenue du Port du Roy 33290 - BLANQUEFORT

"Il parait que les réseaux sociaux font des miracles alors je me lance, en vous remerciant de bien vouloir partager surtout si vous habitez sur Blanquefort et ses environs.

Ce message s'adresse à la personne qui, mercredi 6 juillet entre 18h et 19h s'est rendue ALLEE DU FLAMAND à la GRAVIERE du PORT DU ROY à BLANQUEFORT 33290 et qui a vandalisé 3 voitures (crevaison de 3 pneus et vitre brisée) pendant notre entraînement de kayak. Dans ce lot il yt avait ma voiture. Tu as brisé la vitre et pris tout ce qu'il y avait dedans. Chance pour toi, le soir j'avais une réunion et le contenu était plutôt sympatique ORDINATEUR PORTALE, TELEPHONE, DISQUE DUR, SAC A MAIN, PORTE FEUILLE, PAPIERS D'IDENTITE...

Je ne vais pas te demander de me les restituer ce serait croire aux licornes. Par contre dans mon sac à main IL Y AVAIT 12 JOURS DE TRAITEMENT CONTRE LE CANCER AINSI QUE MES ORDONANCES POUR RENOUVELER CE TRAITEMENT. Il y avait également tout mes papiers d'identité qui peuvent me permettre de redemander ce traitement (CARTE D'IDENTITE, CARTE VITALE, PERMIS DE CONDUIRE...)

Je fais donc appel à la petite lueur de bonté qui peut rester en toi pour déposer mes médicaments ainsi que papiers d'identié AU CLUB DE KAYAK où tu me les as subtilisés. Je te laisse  volontiers ma ruine d'ordinateur, mon  téléphone vieille génération mais ce qui me fait rire c'est que la paire de Ray Ban que tu m'as gentiment laissée vaut certainement plus cher que les deux réunis.

J'espère que tu comprendras ma situation, actuellement grâce à toi je ne peux plus me soigner et je ne peux plus prouver mon identité pour être soigné.

Je ne te blâme pas pour cette action, nous faisons tous nos choix de vie mais je compte sur toi pour un élan de générosité et je croise les doigts pour retrouver ces quelques petites choses que je te demande.

Au cas où ; je tente le coup, dans mon ordinateur et disque dur il y a de nombreuses photos, notamment des photos de mon fiancé et de moi que nous prenons chaque jour depuis la fin de ma chimiothérapie pour suivre mes progrès dans le combat de la maladie, je tiens beaucoup à ces photos et également à toutes les autres et je lance cette bouteille à la mer en espérant pouvoir les retrouver.

Par dépit je suis même prête à te racheter mon propre disque dur car il contient une grande partie de ma vie et des papiers très importants pour le début de ma carrière professionnelle et également pour ce club de kayak où tu nous a visités que je dirige depuis plus de 10 ans.

Alors je fais appel à toi, et je me permets de de toutoyer car actuellement tu as tous les détails de ma vie depuis 2004 entre tes mains.

En esprérant que ce message arrive jusqu'à toi et en remerciant toutes les personnes qui y auront participé. Isabelle BALLION.

09.07.2016 - Le Gard est malheureusement très présent dans Bordeaux-Métropole, à l'entrée du magasin AUCHAN LE LAC avis de recherche d'ANTOINE disparu à CLARENSAC (près de Nimes) et à l'entrée du magasin KIABI de Sainte-Eulalie l'avis de recherche de Lucas TRONCHE disparu à BAGNOLS-SUR-CEZE pour ce dernier l'association retrouvons-Lucas.fr a organisé un défilé au festival d'Avignon. Tous deux ont disparu à l'âge de 16 ans et à un an d'intervalle. Que leurs parents respectifs sachent que la gendarmerie ne laisse pas tomber les recherches dans l'oubli.

10.07.2016 - Entre 14 et 16h le terrain du stade de l'Avenue de la Salle Breillan 33290 Blanquefort a vu arriver des caravanes des gens du voyage en bon nombre.

Le mur qui fait l'angle des rues de Peybois et de Campot ) Caychac-Blanquefort en venant de l'église a subi l'impact d'un voiture.

11.07.2016 - Quelques parpaings ont été déposés à côté des portes et fenêtres béantes du château Cambon (Caychac-Blanquefort) qui attire jeunes enfants et Kaîra. Reste le problème des plaques bétons ouvertes aux passages au parc de Cambon et rue de Tanaïs, attendons de voir...

C'EST UNE HONTE QUE LES AUTORITES EUROPENNES NE PRENNENT PAS EN COMPTE L'ALERTE FOODWATCH. Aujourd'hui j'ai acheté un petit paquet de barres KINDER. L'emballage infestait une odeur genre gaz-oïl et n'y prêtrant pas attention sur l'instant la personne qui a mangé le chocolat l'a recraché car elle avait un goût genre gaz-oïl dans la bouche et une sensation de brûlure dans la gorge. Même ses mains avaient cette odeur de genre gaz oïl. 

La firme Ferrero réagit à l'alerte de Foodwatch. Cette association allemande dénonçait il y a quelques jours la présence d'huiles minérales et d'hydrocarbures dans les barres kinder. D'autres produits des marques Lindt et Rübezahi étaient également concernés.

SUBSTANCES TOXIQUES : Les hydrocarbures saturés peuvent s'accumuler dans le corps et endommager durablement l'organisme. Comme les huiles minérales aromatiques. Ils sont reconus en tant que cancérigènes. Ces substances peuvent aussi agir sur le génome humain et le détériorer.

Elles pourraient provenir du chocolat utilié dans la préparation des produits incriminés, mais aussi de la machine de fabrication ou de l'emballage. Suspect principal : les emballages faits à partir de papier recyclé. Les encres utilisées pourraient contenir les substances chimiques et passer dans les aliments.

A ce sujet FERRERO indique : "nous travaillons à des solutions techniques pour réduire autant que possible la quantité de ces substances omniprésentes et éviter le transfert et la migration vers les aliments", l'entreprise précise qu'elle utilise "exclusivement des fibres vierges provenant de chaînes d'approvisionnement durables certifiées et pas de matériau recyclé pour les emballages primaires, c'est-à-dire ceux qui sont en contact direct avec le produit".

UN DOSSIER COMPLEXE : FOODWATCH a analysé 20 produits de confiseries, mais avait déjà pointé le problème des hydrocarbures dans plus 70 autres produits (pâtes, semoule, riz...) en 2015. L'association appelle les autorités européennes à limiter strictement la proportion des huiles minérales dans les produits et à interdire les hydrocarbures aromatiques. Ces substances sont présentes dans de mombreux produits. Pourtant, il n'existe pas encore de consensus scientifique sur la dose maximale que l'Homme peut ingérer sans danger. (Internet)

12.07.2016 - YELLOW BIRDS auteur Kevin POWERS éditeur Stock. Gilles Heuré pour Télérama :"Qu'advient-il d'un soldat qui a fait près de vingt trois mois de guerre en Irak, à Al Tafar, province de Ninawa ? Quand il revient chez lui, à Richemond, en Virginie, le soldat Bartle engagé volontaire, tente d'oublier l'odeur de métal, les carcasses de chien bourrées d'explosifs, le goût du mauvais whisky jordanien, la mort qui seurgit à tout mement des habitations aux murs blanchis à la chaux. Il tient quotidiennement la macabre comptabilité de tous ceux qu'il ne reverra plus : son ami Murph, le sergent Sterling, d'autres des visages desquels il se souvient, mais qui n'ont plus de noms. Le retour est long, car il lui faut d'abord passer un mois au Kowïet, puis transiter par la base américaine en Allemagne. Là, un père, dans une église repère sa silhouette hésitante et tente un dialogue de sourds : "on dirait que quelque chose vous tracasse ?" dit le prêtre. Ajoutant devant le silence de Bartle : "Les secrets que l'on garde en soi sont les plus lourds à porter."

Dernière consignes du lieutenant : "Que faire si votre dame vous met en rogne ?" "Au lieu d'une branlée, donnez-lui un baiser", répondent les soldats en choeur. Barthe n'a pas de dame. Il n'a que sa mère, qui ne saura jamais que son fils a pris des amphétamines et s'est barbouillé les yeux de Tabasco pour rester éveillé dans les fossés, à se protéger des tirs de mortier ou à attendre l'assaut. Elle ignorera toujours ce qu'il a vu et fait, posant des questions dans le vide à un fils qui ne demande qu'à dormir pour oublier quelle part de lui-même il a laissée au pied des maurailles de terre sèche. Bartle reste seul, évite ses anciens amis, avale des packs de bière et tire sur les poubelles en se réfugiant dans une ancienne usine abandonnée. Ce beau roman de Kevin Powers (né en 1980) s'intégre brillamment dans la longue série des romans américains sur le retour de guerre. Sobre et implacable, il dit la violence et le désespoir d'un vétéran qui cherchera longtemps celui qu'il était avant les combats.

13.07.2016 - Sur la rocade bordelaise entre la sortie 12 et la sortie 13 un homme allongé les bras en croix, et les pompiers désolés d'être bloqués par les travaux qui ne peuvent pas avancer pour secourir la personne, alors vous, allongé sur la rocade vous préféreriez avoir un très beau stade ou la mise à 2 fois 3 voies de la rocade enfin terminée ? Un camion était rentré dans l'arrière de sa voiture et il avait été éjecté sur la chaussée.

23h feu d'artifice dans le parc de Fongravey à Blanquefort 33290.

14.07.2016 - La fête est finie et le vieux Cachac bruisse de l'annonce du décès d'un ancien enfant du quartier âgé de 70 ans environ pour l'instant vrai ou faux, toutes les vieilles familles sont malheureuses et étant dans le doute elles choisissent le pire et racontent que Jean-Pierre LE ROUZIC serait décédé, je l'ai connu avec son frère Claude dans la classe de Mme Dupuy, puis entrain de jouer à la pétanque avec Yves Martin devant chez Fillatreau, j'ai vendangé avec lui pour Roland et Lulu Blanc, plus tard je l'ai revu quand il donnait son sang à Fongravey et au milieu de tout cela il entraînait les jeunes au football, il y a des moments étranges dans la vie.

15.07.2016 - Un habitant de Nice tunisien à l'aide d'un camion de 15m roule sur 2Km sur  la foule qui venait de voir le feu d'artifice 80 mort dont 13 en urgence absolue (pour l'instant à 6h38). Nice où de nombreuses familles étaient venues faire admirer le feu d'artifice aux jeunes enfants depuis la promenade des Anglais. Que nos agresseurs ne s'y trompent pas la France fluctat nec mergitur.

LE PORT DE LA LUNE A L'UNESCO (offert par Christian Poujardieu)

https://www.youtube.com/embed/wl2p9olgAsg

16.07.2016 - Mme Michut à 8h45 se pose une question comment cet homme qui a loué le camion le 11 juillet s'il a agit seul par dépression ou pour avoir une mort qui laisse une trace dans l'histoire n'a pas rencontré un évènement, une personne, éprouvé un sentiment qui le fasse changer d'avis avant le 14 juillet. Il était père de 3 enfants et n'avait donc pas d'affect. C'était avant tout un criminel, perturbé psychologiquement, en puissance qui s'était construit au cours des 31 ans de sa vie de bric et de broc et il a choisi ce modus opérandi car c'est celui qui rencontre le plus d'écho dans les médias et la classe politique.

Les containers mis à disposition avenue de la Salle Breillan ne sont pas assez grands les sacs poubelles s'accumulent à côté d'eux.  Un petit run dans les rues à 5h du mat' au lendemain de la messe jusqu'à minuit.

NISSA LA BELLA (M. Sylvain)

https://www.youtube.com/watch?v=FFOhbAg-HAw

17 JUILLET 2016 - Le père du bébé qu'attend Audrey ma seconde fille est à l'honneur dans Sud-Ouest dimanche de ce jour. Un article de Gaëlle Richard annonce le départ de FREDERIC GOUMARD pour la TransPyrenea qui compte 866km. En tant future grand-mère je suis (un peu) rassurée car Frédéric déclare en pensant à sa compagne : "Elle sait que je ne suis pas une tête brûlée. J'avoue, elle ne va peut-être pas très bien dormir mais elle a confiance en ma capacité de jugement. Il m'est arrivé de faire demi-tour devant une difficulté trop importante au lieu de tenter l'impossible".

On va voir ce  que ce petit garçon surdoué, ancien Centralien, qui a malgré son jeune âge parcouru le monde, participé à la Diagonale des Fous à la Réunion, et au Tor des géants dans les Alpes va réussir à récolter pour l'association LA DIAGONALE DES REVES A AMBARES. Cette association utilise les fonds pour réaliser les rêves DES ENFANTS MALADES ET HOSPITALISES.

18.07.2016 - ON M'A VOLE MON DRAPEAU FRANCAIS EN BERNE CETTE NUIT je l'avais placé à l'angle du jardin, rue des Pays-Bas 33290 Blanquefort. Ce matin il ne reste plus que la bande noire qui l'enserrait.

BIZ BAZAR autour de l'Eglise de Caychac avec les poubelles, mais celui-ci a été passé dans la journée au nettoyeur à haute pression.

19.07.2016 - Cette nuit les gens du voyage ont libéré le stade avenue de la Salle Breillan à Blanquefort 33290.

Avant le 14 juillet et juste après la fin de l'Euro de foot. MM. Hollande et Cazenave disait à la télévion ou sur les ondes combien ils avaient peur d'un attentat à la voiture...

Mme Michut est désolée de conseiller aux jeunes femmes qui circulent dans les lieux publics de ne plus mettre des souliers à talon très hauts, pour courir les talons plats sont plus pratiques en cas d'attentat. C'est consternant de faire cette constatation qui limite les libertés. Elle pense que les citoyens ne doivent pas tout attendre de l'état qu'ils doivent s'informer et veiller à leur propre sécurité ce qui n'est pas facile à faire car il est possible de s'égarer, mais pendant des années la vie va changer et cette guerre devra entrer dans les mentalités ce qui n'est pas encore le cas. L'ennemi est préparé depuis longtemps, pas nos populations qui vivent dans une sorte d'angélisme alors que le diable est à leurs portes, sidérées elles perdent beaucoup de temps...

Un exemple, en Israël aujourd'hui, tous les évènements populaires sont fermés à la circulation.

Le mal est fort car il a de l'avance sur les hommes "bons et naïfs" qui manquent de cette sorte d'imagination. Les pervers, eux, ont le savoir faire dans tout le panel de l'horreur. Actuellement les esprits faibles sont leur meilleure arme. Allez Mme Michut, qui n'a pas son talon d'Achille ?

22.07.2016 - Et là on commence à apprendre que déjà au feu d'artifice de 2015 le criminel avait fait des repérages, c'était donc un attentat bien préparé. Tout en dansant la salsa voilà ce que cette ordure mijotait donc il n'y a plus de moyens pour repérer un intégriste, il peut se faire passer pour Monsieur tout le monde et c'est hyper angoissant, car quelle vie si nous devons nous méfier de tout le monde ? la population simpliste va se rabattre sur un type d'individus et là, ceux qui veulent nous diriger vers une guerre civile sont très forts...

Jacqueline SAUVAGE qui a tué le Norbert son mari qui la tabasssait depuis des années va peut-être remise en liberté dans le courant de l'été, au début on nous avait annoncé au mois d'avril puis la justice a utilisé un tas de procédures pas croyables pour retarder sa libération, si elle en faisait de même pour toutes les petites frappes dangereuses ce serait plus juste, mais la justice est humaine qu'on se le dise... parce qu'elle accorde plus de valeur à la mort de ce violeur tabasseur, de femme, filles, fils qu'à celle de sa femme qui a fait justice elle-même sachant que le fils du couple avait été violé et s'est suicidé avant que sa mère ne passe à l'acte. Les magistrats font respecter leur fonction, inclinons- nous quel crime de lèse majesté le Président de la République consulté avait essayé d'émettre un avis qui n'était pas conforme à leur requête oups !

AVIS AUX HABITANTS DE CAYCHAC-BLANQUEFORT 33290 -  A l'angle de la rue Clément ADER une maison aurait été cambriolée il y a peu de temps.  Ce n'est pas les vacances pour tous le monde, il y en a qui sont là pour vous vider votre maison à titre gracieux.

27.07.2016 - Pendant que Jacqueline SAUVAGE goûte aux joies de la prison et voit la date de la remise en liberté de sa vieille carcasse toujours repoussée pour un accord, un papier, une consultation, etc.. un garçon de 19 ans est libéré avec comme condition le port d'un bracelet electronique. Classé S il tuera un prêtre et mettra le monde en émoi.

11h J'ai reçu beaucoup de publicité sur les activités du parc de Fongravey pour les enfants, ayant deux petits à distraire avant une journée chaude je les amène faire un tour dans le parc c'est la fin de la matinée deux animateurs sont devant des trampolines et discutent cordialement, j'arrive l'un d'entre eux s'en va. L'enfant me demande avec insistance de faire du trampoline, je transmets son désir à l'animateur qui me répond : "à partir de 14h jusqu'à 19h, le matin c'est fermé". Donc pour faire encore plus transpirer les enfants il faut attendre la pleine chaleur de l'été à Blanquefort 33290 : 14h = midi au soleil. Le matin de 10h à 12h nous avons des animateurs inactifs, des trampolines vacants et les enfants qui s'ennuient dans la matinée n'ont droit qu'à les regarder les bras ballants, les uns et les autres !!!! Combien sont loués ces trampolines ?

02.08.2016 - "Fai de ben a Bertrand, te lo rendrà en cagant" occitan Provençal.

03.08.2016 - Sainte RITA patronne des causes perdues quels sont les besoins prioritaires pour les humains ?

On peut vivre sans richesse/Presque sans le sou/Des seigneurs et des princesses/Y'en a plus beaucoup/Mais vivre sans tendresse/On ne le pourrait pas/Non, non, non, non/On ne le pourrait pas  On peut vivre sans la gloire/Qui ne prouve rien/ Etre inconnu dans l'histoire/ Et s'en trouver bien/ Mais vivre sans tendresse/ Il n'en est pas question/ Non, non, non non/ Il n'en est pas question  Quelle douce faiblesse/ Quel joli sentiment/ Ce besoin de tendresse/ Qui vous vient en naissant/ Vraiment, vraiment, vraiment (Bourvil)

05.08.2016 - La presse nous annonce le FESTIVAL DU SHERBY, de ce jour jusqu'à dimanche, au 79 rue de Linas à BLANQUEFORT 33290.

Le collectif "Sherby" qui a choisi ce nom sans signification particulière occupe depuis le 09 octobre 2015 une grande bastisee propriété de la Région et inoccupée depuis quelques temps. Un acte illégal mais qui va au-delà du symbole pour les membres du Sherby. (à suivre) programme du festival sur la page Facebook "collectif du Sherby".

06.08.2016 - L'ASSOCIATION "VENUS" 24 Rue Laseppe à BORDEAUX, lance un appel à la radio, elle est débordée par le nombre d'appels concernant l'abandon d'animaux, chiens et chats. L'alimentation des animaux a un coût dont les gens ne se rendent pas compte lorsqu'ils ont un animal. La maltraitance envers les animaux peut aller jusqu'à 750€ mais est rarement appliquée, dommage ! celle qui partait en vacances pour deux mois en laissant son chat seul face à des croquettes dures comme du bois à cause de l'humidité y auraient réfléchi à deux fois, mais non il y avait la voisine qui ne supportait pas d'entendre le chat miauler de faim sur sur paillasson pendant au moins 10 ans et achetait des boîtes de pâté pour lesquelles elle n'a jamais eu un seul merci : à ta mémoire, Armand-chat (en France tout finit par des chansons).

Entendu d'une oreille : dans le journal l'HUMANITE de ce week-end il est raconté comment les pauvres ont été essorés pour payer la venue des jeux olympiques au Brésil, par exemple j'ai retenu que faute d'argent la morgue de Rio avait été fermée pendant 3 mois etc...

NUITS DES ETOILES.

17h15 - Les gendarmes sont au SHERBY 79 rue de Linas à 33290 BLANQUEFORT.

23h30 - Le Festival SHERBY battait son plein la musique des percussions rythmait cette belle nuit d'été étoiliée blanquefortaise et la sortait de sa torpeur estivale (humour, mais...). En passant samedi dans un Caychac vide de ses habitants un instant de nostalgie m'avait saisie, je me suis demandée pourquoi, et je me suis souvenue du 1er dimanche d'aoüt jour de la fête du village où tous les habitants se retrouvaient le long de la grand'route pour s'amuser. Pourtant je suis revenue une nuit,/ J'avais cru qu'on y chantait comme avant,/ Mais les couples qui dansaient/ N'était rien à présent/ Que les ombres du passé, du passé/ Vainement j'ai recherché/ Cette fille que j'étais/ Qui savait aussi chanter et aimer,/ Je vous dis que tout est mort et bien mort/ Dans la maison sur le port - Fado (Amalia Rodriguez)

Il est évident que les personnes qui n'ont jamais marché au bord d'un précipice puissent jeter la pierre au collectif Sherby.

08.08.2016 - JOURNEE DU CHAT et aussi le "Earth Overshoot Day". Selon les calculs de l'ONG Global Footprint Network, nous sommes à au jour fatidique du dépassement de la terre, ce qui signifie que l'humanité a déjà consommé toutes les réserves prévues pour l'ensemble de l'année ainsi nous serons à crédit pendant plus de 140 jours. Lorsque Vincent Feltesse (cet amoureux des voyages lointains) était maire de Blanquefort, les conseils de quartier dont je faisais partie ont eu un séminaire d'une matinée pour être informés sur ce problème, ses méthodes de calcul, la gestion des déchets et la manière dont les autres pays y palliaient ainsi que le coût pour la planète des voyages en avion... (nous avons eu un superbe dossier c'était vers 2009).

Et cette pauvre Mme Michut qui ne comprend rien à rien se demande comment peut-on pleurer d'un oeil sur la baisse du tourisme qui vient en avion et de l'autre sur l'augmentation de l'empreinte carbone de la planère ? Pleurer sur la misère du monde et être sauvé justement par la misère de l'Inde et des pays sous développés qui consomment très peu donc ne polluent pas l'atmosphère ?

C'est là que les grands intellectuels lui disent comme des parents lorsque l'on est enfant : "Mange ta soupe, on ne parle pas à table !"

Profitant de l'été, nos petits vieux, sur la pointe des pieds, s'en vont où ? dans une rue une ambulance, dans une autre les pompiers, c'est l'été ils partent doucement, sans un bruit vers ailleurs, seuls. Les enfants... mais où sont les enfants ? autrefois ils était là, groupés sur les pelouses à égayer maisons et quartiers.Maitenant, ils sont eux aussi ailleurs, et les petits vieux s'en vont seuls sur un brancard. Il était 9h ce matin, la fête était finie, les grands congés pouvaient commencer, mais personne pour tirer la caravane, c'est un comble, il aurait dû se méfier toujours des pépins à cette période de vacances. (roman, oui mais...)

09.08.2016 - "L'OEUVRE DE DIEU, LA PART DU DIABLE" de John IVRING.

Depuis quelques années le nombre de pélerins qui vont à LOURDES sont en nombre décroissant pour arriver cette année à environ moins 25%.

11.08.2016 - "UNE SAISON ARDENTE" de Richard FORD édition de l'Olivier. "Lorsque j'écris les choses deviennent - redeviennent - réelles. Ecrire c'est compenser une absence, c'est aussi un espace de liberté, imaginer des relations qui n'on jamais existé. Les gens se parlent et ne s'entendent pas. Amants, parents, enfantes, tous se loupent, irrémédiablement. La fiction apaise, mais ne donne pas de réponse : Pourquoi est-on aimé ? Pourquoi est-on abandonné ? Qu'est-ce que l'amour ? Qu'est-ce-que la fidélité ?"

13.08.2016 - Je ne suis pas étonnée par le jugement  de non remise en liberté qui a frappé Jacqueline SAUVAGE un futur juge à l'égo redoutable ayant interdit à toute ma famille de franchir la porte de sa maison qui était aussi celle de notre fille, nous a tous plongé dans le deuil depuis 13 ans, même les enfants à naître sont frappés de cette peine. C'est une peine qu'il ne nous a jamais expliquée dont nous ne savons ni le but, ni la fin. Actuellement il est juge donc je sais la clémence de la justice appliquée par certains juges... Ce qui pourrait m'écoeurer concerant la justice c'est qu'elle a fait une enquête de moralité sur notre famille pour que ce candidat puisse être juge et que rien n'a été considéré comme néfate à sa nomination venant de nous qu'il rejettait et rejette toujours. Bien entendu c'est un cas personnel, mais... Jacqueline SAUVAGE quand on veut tuer son chien....des juges l'accusent de la rage et il y a tellement de possibilités.

Arque bouté dans la toute puissance du jugement rendu qui aurait pu être écorné par l'intervention du Président pensent-ils aux générations futures ? pensent-ils,  ces grands intellectuels, au mal qu'ils font aux petits-enfants de Jacqueline Sauvage auxquels les mères doivent expliquer un jugement qu'une partie de la population française a du mal à comprendre, car Jacqueline Sauvage en fait, aurait du être tuée par son mari comme beaucoup de femmes qui ont porté plainte en vain. Elle ne se rend pas compte de la portée de son geste, il faut qu'elle continue à payer...

Quelle a été la peine de Bertrand Cantat ? (mais lui aimait sa victime ce qui fait la différence).

Un petit enfant dans notre famille réclame souvent sa tante qu'il voudrait connaître, comme ses autres tantes : mais que le juge, leur oncle, a appliqué LA justice heureux et sans état d'âme... Ce n'est pas un nouvement d'humeur à l'encontre des juges mais des arguments fondés sur la connaissance de ce juge de ses 20 ans en licence de philosophie jusqu'à son admissibilité à l'ENM de Bordeaux. à 30 ans. Je pense qu'en 10 ans il est possible de se faire une idée sur la structure psychique d'une personne par sa façon de réagir aux événements qui se produisent durant ce laps de temps. A mon avis  personnel dans certains cas, et il doit y en exister plusieurs, ce n'est pas parce que l'on est un brillant intellectuel que l'on est un bon juge si cela était réel; il suffirait  de mettre le délit commis dans un ordinateur qui donnerait le peine correspondante deplus un ordinateur n'est pas parasité par l'égo, la perversité ou le corporatisme.

17.08.2016 - Un site que je trouve fort plaisant : glacas.fr/mangeoire  - Un chardonneret fait-il le printemps ? De très belles images des oiseaux de nos jardins.

20.08.2016 - Si vous rencontrez ou êtes avec des personnes habitant le 3 place d'Italie 33290 Blanquefort dites leur que leur alarme sonne depuis plus de 2 heures, merci. Il est 20h46 et c'est lassant. 22h07 les gendarmes n'ont pas à intervenir et nous souhaitent une bonne nuit. A 23h30, c'est à dire plus de 6 h après le début de la sonnerie une voisine qui avait les clefs et le numéro de téléphone des propriétaires est arrivée, les a appelés et le bruit strident s'est enfin arrêté. Quel est l'intérêt d'avoir une alarme pendant les vacances si elle n'est pas reliée à un organisme de surveillance ? sinon de déranger des voisins qui n'y peuvent rien s'ils n'ont pas les clefs et les numéros de téléphone du bâtiment.

24.08.2016 - Tout doucement Blanquefort prépare la rentrée des classes, des véhicules des agents municipaux sont garés devant les bâtiments scolaires et des chaises ou autre matériel sont transportés dans les classes. Equinoxe a été distribué pour nous renseigner sur le fil conducteur de la nouvelle année, chouette ce sera les "ancêtres" dont on va s'occuper, avec de petites randonnée vers la Vacherie élèment phare de ce début d'année scolaire. Un projet me trotte dans la tête dans quelques temps je vais m'inscrire pour avoir la visite de "M. Bonjour" et sur la liste des personnes à surveiller lors des périodes de canicule. C'est rassurant de penser que tout est fait pour lutter contre la solitude et le manque de mobilité des aînés dans la commune quand les enfants sont dans l'incapacité de le faire ou tout simplement que l'on n'en a pas.

18h depuis Blanquefort nous voyons de la fumée, nous faisons des suppositions, je conseille à mon mari de se rendre sur place car il fait partie de la DFCI du Pian et en réfléchissant nous avions pensé : "limite Blanquefort - le Pian-Médoc". C'est exact, c'est rue de l'usine et très près du chemin du PALU, le fameux chemin où tous les artisans, les voisins et autres déposent leurs détritus depuis des années, ce que nous étions nombreux à avoir signalé, par le Conseil de Quartier de Caychac, à la Mairie de Blanquefort et à la Communauté de Commune de l'Estuaire la Pointe du Médoc en vain.

Donc à l'heure actuelle il y a le feu qui gagne  rue de L'USINE Parempuyre et se dirige vers les habitations et il y les camps des gens du voyage sédentaires et en caravanes...

19h l'hélicoptère de la gendarmerie est passé et est-ce un canadair que je viens d'entendre ? Humour : franchement laisser s'amonceler les matelas, les boiseries de démolition des maisons, les vêtements, les plaques de plâtre etc, sachant qu'il y avait déjà eu le feu à cet endroit : c'est jouer avec le feu. Lorsqu'il y a eu des incendies il y a des années ce n'était pas construit....

20h20 - PC sur le parking du BBJ Leclerc du Pian-Médoc. Enfin 3 hectares environ ont brûlé, 2 canadairs et un Dash 8 sont venus en renfort et une partie du camp des gens du voyage a été évacué. Nous sommes en alerte canicule il ne faut pas l'oublier.

25.08.2016 - Les jeux olympiques terminés on parle du plan de défense civile mis en place par l'Allemagne, c'est-à-dire que les citoyens doivent faire des réserves de l'essentiel pour 10 jours. L'Allemagne ne se sent plus en sécurité avec le bruit de bottes de la Russie et le terrorisme. Elle désire que chaque personne puisse vivre en autonomie électricité, eau, médicaments, nourriture etc... De plus elle va augmenter l'effectif de son armée, et si l'Allemagne ne se sent pas en sécurité qu'en est-il pour la France se dit Mme Michut ?

Aujourd'hui les pompiers sont toujours sur place rue de l'Usine, de nombreux habitants passent pour se rendre compte des dégâts et des voisins qui ont eu peur pour leurs maisons sont sur place et racontent le bruit des crépitements annonciateurs de l'incendie.

D'après le bruit du vent les incendiaires ont des soucis à se faire.

26.08.2016 - "L'AUTRE QU'ON ADORAIT" Catherine CUSSET - Gallimard - L'autre qu'on adorait fait revivre Thomas, un homme d'une vitalité exubérante qui fut l'amant puis le proche ami de la narratrice, et qui s'est suicidé à 39 ans aux Etats-Unis.

Cette auteure avait écrit "LA HAINE DE LA FAMILLE" en 2001 ouvrage salué unaniment par la critique. Tout au long du livre, elle met en cause le regard de la narratrice, Marie qui se fait le juge de sa mère. "Ce roman à la première personne explore le rapport mère-fille dans une famille française parisienne et bretonne, juive et catholique, sur trois générations. Rien ne satisfait la mère. Elvire née en 1933, qui exerce le métier de juge : ni son mari énarque maniaque de la propreté et de rangement, qui ne cesse de lui crier après, ni ses quatre enfants brillants dont le nombre la fatigue et dont il faut sans cesse célébrer les anniversaires, ni même le fils adoré destiné à la quitter, ni la vie sociale et amicale qui masque à peine la vacuité de la mondanité, ni le travail, ni son rapport fusionnel à sa propre mère qui, à la fin du livre finit tristement sa vie dans un hôpital. Entre les traumatismes d'une enfance marquée par la deuxième guerre mondiale et les rêves d'une jeunesse prise entre l'existentialisme et le mythe américain. La haine de la famille est aussi l'histoire d'un demi-siècle en France.

29.08.2016 - Jean-Louis BARDET, que nous connaissions comme le mari de celle que l'on le mari de "Phine" qui était à l'accueil de la piscine est décédé. C'était un enfant de Cachac.

31.08.2016 - Plus que 13 millionnaires au gouvernement et pas une seule Marilyn Monroe. Dans cette période où presque toute la France pratique la randonnée donner le nom "EN MARCHE" à un mouvement est génial digne d'un super publicitaire, mais ce n'est pas tout que vous soyez encarté dans un parti politique n'a aucune importance vous pouvez rejoindre "En Marche" le seul mouvement non sectaire et là c'est un atout de poids. Enfin, c'est Michel Sapin qui va prendre la relève d'Emmanuel Macon au gouvernement, on peut toujours compter sur un frère dans le cas présent. Michel Sapin a de l'expérience étant donné qu'il était ministre de l'éconmie et des finances à l'époque de Pierre Bérégovoy il y 25 ans... Jean-Pierre Chevévement manquait au paysage politique de ces dernières années, depuis quelques jours il est audible et j'aime son vocabulaire autrefois c'étaient les sauvageons aujourd'hui ce sont des propos fieleux à son encontre. Tu aimes Lise, ma fille ?

Cette pauvre Mme Michut qui n'a pas eu de vacances a toujours l'esprit embrumé et soudain se met à penser : "Tuer le père" "Pendre la mer" quelle mère ? ça va pas cette histoire, voyons, au lieu d'aller vers l'aval nous remontons vers l'amont et ça c'est interdit. Puis elle s'arrête de développer ce qu'elle ne peut pas comprendre car elle s'est mise à calculer : l'âge du capitaine etc... et elle est déjà fatiguée de ne rien y comprendre et d'entendre tout  le monde essayer d'expliquer que le merveilleux capitaine, si intelligent,  musicien, philosophe, si cultivé, si beau, qui a le soutien de Henry Hermand etc... il va falloir être patiente ce n'est que le début du feuilleton.

02.09.2016 - Elles y sont où donc ? AUX MURES depuis quelques jours on peut les voir : accrochées aux ronces ces dames préparent leur gelée. Ce matin Avenue du Port du Roy le long de l'Etang, elles là, étaient déguisées, incognito, le Bob sur la tête, vieux vêtements et panier à salade aux bras elle accomplissaient le rituel avant coureur de l'automne.

03.09.2016 - Aujourd'hui "Marmite aux Assos" : toutes les associations de Blanquefort seront réunies au Parc de Fongravey pour y présenter leurs activités. Bien entendu le Groupe d'Archéologie et d'Histoire de Blanquefort (G.A.H.BLE) sera présent pour donner aux personnes intéressées par la généalogie - le gascon - l'histoire de l'Art - l'Histoire de France et les Chantiers qui ont lieu chaque mois à la Forteresse de Blanquefort,  tous les renseignements qui leurs seront nécessaires ou répondre à leurs questions.

04.09.2016 - D'après ce que j'ai entendu dire LA POSTE DE BLANQUEFORT sera fermée du 09 SEPTEMBRE au 18 OCTOBRE 2016 pour travaux. La clientèle devra s'adresser au bureau de POSTE DE PAREMPUYRE.

"LA SPIRALE DU DECLASSEMENT"  Essai sur la société des illusions éditions du SEUIL de LOUIS CHAUVEL." Les Classes moyennes" Pour autant, le principal problème n'est pas aux extrêmes, affirme Chauvel, mais dans les classes moyennes. Cette catégorie sociale connaît une faible croissance des inégaliétés de revenus, une hausse de la propriété des logements et du niveau scolaire : n'y aurait-il pas alors plus une peur de déclassement qu'un réel déclassement ? Non, répond le sociologue. Le salaire net des professions intermédiares représentait plus du double de celui des classes populaires en 1970, contre 1,4 fois en 2010. Et si le niveau scolaire a monté, les emplois qu'il aurait pu permettre d'atteindre n'ont pas suivi : les cadres potentiels se retrouvent dans les professions intermédiares, dont une partie est du coup dégradée vers les classes populaires. La France marque une exception dans l'intensité de ce déclassement scolaire, pays du sud de l'Europe mis à part.

Fracture générationnelle : Louis Chauvel revient également sur le thème de la fracture générationnelle : ceux nés dans les années 1950 se trouvent 10% au-dessus de la moyenne de long terme des revenus, quand ceux des générations 1930 et 1980 sont 5% à 10% en-dessous. La génération 1980 connaît une dégradation de sa situation en termes de revenus, de valorisation des diplômes, d'accès au logement, etc. Et on lui fait payer de plus en plus pour des retraités dont la génération a été la mieux lotie de l'histoire du XXe siècle.

La fin du livre avance que nous sommes grignotés par la montée des classes moyennes émergentes, que cela a touché les classes populaires, que c'est le tour des classes moyennes et que nous sommes tous très conscients de ce déclassement mondial.

Les travaux de l'auteur ont fait l'objet de nombeux débats et même parfois d'une contestation virulente, à laquelle ce livre répond".

05.09.2016 - Essai de revenu universel en Finlande sur 2000 personnes tirées au sort qui recevront la somme d'environ 600€ par mois pendant 2 ans.

09.09.2016 - Hommage à LEO FERRE France Inter de 21h à miniut aujourd'hui. "Avec le temps", "La mémoire et la mer" etc...

10.09.2016 - D'après le boulanger tous ses clients vont à la VACHERIE aujourd'hui. Intéressée par le coût et la rénovation des bâtiments anciens je vais y aller.

11.09.2016 - L'inauguration de la Vacherie a été un succès ceux qui pensaient y voir M. Juppé, comme annoncé, en ont été pour leurs frais il avait d'autres moutons à garder ou à voir ou à tondre : tiens je pense : "j'aime bien mes moutons/ quand chacun d'eux fait bê, bê, bê". Après de jolis spectacles et un regard admiratif de la collection outils se rapportant à la vigne et à l'agriculture que J.-P. Toulouse et son épouse ont eu l'amabilité de nous commenter de retour à la maison les impôts fonciers nous attendaient ; distribués le matin même.

Le collectif Sherby organise des "couchades".

Le 12.09.2016 - J'ai mis au monde il y a 42 ans une jolie petite fille, nous avons failli mourir toutes les deux lors de cet accouchement et ce bel enfant n'a jamais pu nous aimer. C'est ainsi.

Hier, j'ai regardé la fin du film le 7ème juré de Claude Lautner.

17.09.2016 - Offert par Serge Bonaud ancien bénévole de la forteresse de Blanquefort : PANHARD

 Il Etait Une Fois Thiais (94320)

https://www.youtube.com/watch?v=IjCSirODLAs

Nous apprenons le décès de Michel Le Collen, Pilote et spécialiste de la photo aérienne, il allait avoir 90 ans. La ville de Blanquefort est touchée par ce décès car il participait aux animations des 5 jours de Blanquefort, il me semble me souvenir qu'il faisait des baptêmes de l'air à Fongravey ou sur le stade. Deplus nous lui devons de nombreuses photos, ainsi que bien d'autres villes et villages, vue du ciel... 

QUI A PEUR DE VIRGINIA WOOLF, pièce de théâtre, son auteur Edward Albee est mort ces jours-ci. Lise tu aime toujours Virginia ? tu te souviens de Mrs Dalloway ?

18.09.2016 - Jacques Chirac hospitalisé pour une infection pulmonaire info à 11h.

19.09.2016 - Le bruit du vent ou du silence à votre choix : il y aurait eu un accident mortel (alcool) et deux jeunes qui n'étaient pour rien blessés, Avenue du 11 Novembre près de la déchetterie le grillage du stade Caillaud a été détruit sur une longueur d'environ 20 m à proximité du croisement et de magnifiques gerbes de fleurs ornent le grillage restant.

20.09.2016 - A 6h ce matin le Conseil Régional a fait évacuer ses locaux squattés par le Collectif SHERBY rue de Linas à 33290 Blanquefort, soit 26 familles dont certaines avec des enfants scolarisés. Une solution de relogement leur est proposée et une attention particulière est portée aux enfants.

14h la gendarmerie mobile est très présente aux carrefours, à 17h elle surveille un âne qui broute tranquille, pendant qu'un jeune déboussolé zigzague en faisant de grands gestes avenue du Général de Gaulle, sur cet axe de circulation un campement de fortune entouré d'animaux de la ferme, tandis qu'un vieux camping-car attend à l'entrée de Terrefort. Une photo d'un Blanquefort inconnu en ce 20 septembre 2016.

Il est possible d'écrire des livres intitulés Blanquefort hier et aujourd'hui, mais quel est cet aujourd'hui qui est déjà hier, car aujourd'hui c'est des gendarmes mobilies qui surveillent le collectif Sherby, aujourd'hui c'est le nouveau Blanquefort transformé par des travaux qui le rendent plus accueillant. Alors faut-il dire autrefrois, hier et maintenant ce maintenant qui évolue sans cesse... en bien, en mal... tic, tac, tic.. je t'attends...

21.09.2016 - Dernier jour de l'été. Journée de la Maladie D'ALZHEIMER, à Caychac des personnes sont touchées par cette maladie  "jeune"  et âgée à ma connaissance et c'est très difficile à vivre au quotidien pour ces familles.

Lise, si un jour tu reviens alors que je serai encore en vie peut-être que je ne me rappellerai plus que j'ai eu une fille aînée. Moi ou ton père d'ailleurs qui peut savoir ? A ce moment là je ne poserai plus de questions, je ne te chercherai plus, quel repos ! Dans des cas d'une rareté exceptionnelle cette maladie peut être une bénédiction pour ceux qui en souffrent.

8h Le collectif Sherby a passé la nuit autour du blockhaus recouvert par du gazon de Dillon avenue Charles de Gaulle les gendarmes arrivent...17h les Sherby n'ont pas bougé, les tentes sont déployées, l'âne broute et les gendarmes les observent.

LE BONHEUR PLUS FORT QUE L'OUBLI - COMMENT BIEN VIVRE AVEC ALZHEIMER de Colette ROUMANOFF Editeur Robert Lafon. "Il ne faut pas perdre de vue que la maladie d'Alzheimer est une maladie de la gestion de l'information. Trop d'informations fait bugger le cerveau et une absence d'informations utiles l'empêche de fonctionner. Entre les deux il y a de la place pour aménager le bonheur des patients."

LA VEILLEE DES MORTS : Il  y a quelques décennies encore en France, les défunts étaient veillés toute la nuit pécédant la mise en bière. Parents, amis et voisins se retrouvaient au domicile du défunt pour se recueillir, prier, rendre hommage et soutenir les proches.

La veillée funéraire est de plus en plus rare en France, avec le recul des religions, l'éclatement géographique des familles et l'évolution des modes de de vie, mais elle reste très présente dans beaucoup de sociétés traditionnelles. C'était ainsi à Caychac il y a une trentaine d'années.

24.09.2016 - Dans la presse du 23 septembre sous la plume de Stella Dubourg : MUTUALISATION : "PEUT MIEUX FAIRE"

Sans remettre en cause le principe, les élus dressent un bilan mitigé de la mutualisation des servies. Entre Villes et Métropole, ça manque d'huile dans les rouages. - "Il faut considérer que 2016 est une année blanche mais n'ira pas au-delà" André Anziani, Christophe Duprat, Brigitte Terreza, Patrick Bobet, Véronique Ferreira, Michel Héritié, Franck Raynal et Alain Cazabonne se dont exprimés : "des bugs et des retards" "La culture de la proximité, la Métropole veut devenir un expert dans la relation avec les citoyens. Nous devons l'aider à relever ce défi. Les Villes ont aussi un rôle à jouer dans tout ça, la Métropole n'a pas la culture de la poximité mais avec le temps, ça viendra" pense Franck Raynal et Michel Héritié" . Veronique Ferreira de pour sa part s'expimre : "Mutualiser, il fallait le faire et je n'ai pas de regrets mais on peut faire mieux sur la mise en oeuvre, c'est certain" .

Pour faire partie de la population j'ai remarqué l'étonnement de certaines personnes allant faire des requêtes à la Mairie et s'entendant répondre c'est plus de notre ressort mais celui de la Métropole.

26.09.2016 - SI SEULE.. MENT - Violence conjugale, ma secte de Carole ARRIBAT - édition Kawa. Pour toi qui n'oses pas -

N'étant pas la voisine top moumoute de la place d'Italie et de la rue des Pays-Bas, dès que je sors j'entends feuilles de chêne, chats, je vais répliquer en disant un mot : Cannabis pour voir la réaction de ces personnes donneuses de leçons si parfaites. Excusez-moi les jeunes mais vos parents, maintenant si présents et du temps de votre adolescence si absents, aujourd'hui veulent faire régner l'ordre alors qu'il s'en foutaient royalement il y a quelques années, vous pouviez faire ce qu'il vous plaisait : fumer, de la musique la nuit du skate board contre le mur de notre chambre et nous les voisins nous avons subi par force, nous avions des enfants scolarisés à Blanquefort et tous vos parents y étaient enseignants et protégés. Le silence nous a paru la meilleure des solutions. Comme quand on est peu de chose face à des puissants, c'est la conduite classique...

J'aimais ces chats libres que je ne soignais, pas sur la voie publique, par exemple il y en avait un, jaune et blanc dont je m'occupais depuis deux ans je le caressais tous les jours, ma voisine a été chercher une cage à la police municipale et il a été embarqué à la fourrière. Il s'appelait Coquin de même pour ma petite isabelle borgne, merci Marie Christine. Quand vos jeunes qui avaient consommé trop de bière ou fumé chaient et pissaient le long de ma barrière nous n'allions pas pleurer à la police municipale, d'ailleurs nous ne l'avons jamais fait quels que soient les nuisances. Lorsqu'en juillet et août vous partiez chez les basques en laissant chat et enfants vous faisiez la fête et nous nous l'avions, tous les soirs sur la terrasse à côté des chambres des  enfants qui parfois étaient obligés de dormir dans la salle à manger pour avoir un peu de calme à la veille des examens ou du temps de la factulté très souvent (c'était aussi les dimanches). Il y avait sur la terrasse  tous ceux qui s'essayaient à faire de la musique à l'ABC soit des fils de professeurs collège et lycée, ceux du professeur de musique chef de chorale ma voisine mitoyenne par deux chambres, celui du créateur de l'Echappée Belle et d'autres, j'oubliais, le grand brun protégé de l'Association Culturelle Blanquefortaise qui jonglait avec des torches enflammés. Comment je le savais, mais, ils étaient de la même génération que mes enfants et fréquentaient les mêmes établissements scolaire et comble d'humour ma fille aînée a donné des cours de français, pour le soutenir, au fils aîné du responsable de l'Echappée Belle ce qui n'a pas duré longtemps. 

Essayez de faire des études scientifiques avec un orchestre de débutants de 16 ans environ qui répétent à côté de votre bureau. Il y a eu un groupe de personnes qui se sont considérées comme au-dessus des autres citoyens à une période données et commes ils étaient nombreux ils faisaient leur loi car, enseignants (de plus beaucoup d'enseignants faisaient partie de la chorale, puis certains sont allés chez les basques dans la maison de famille du mari de leur chef de chorale, ma voisine), animateurs, musiciens, chanteurs. Il était de bon ton de les respecter et de dérouler le tapis rouge car visibles et utiles à la société. En son temps la musique était trop forte je n'ai pas trouvé la solution pour me faire entendre sans porter tort à mes enfants (humour). Et puis il faut bien le reconnaître la chorale était une faiseuse de Maire, mes impôts comme ceux des autres contribuables la subventionnait et elle "rayonnait" dans le monde. D'après mes souvenirs en Argentine avec journaliste et président de l'ABC, en Russie, au Chili dernièrement, alors qui étions-nous pour nous plaintre : "Tais-toi et ferme ta gueule" en filigrane.

C'était un crève coeur de voir la voiture de la police munipale garée devant chez Marie-Christine pour ramasser un chat. Le soir je cherchais lequel manquait à la gamelle et quand je me suis aperçue que c'était Coquin la tristesse m'a envahie.

Mon but était de garder des relations de voisinage acceptables, bonjour, bonsoir, en me taisant comme d'habitude, mais avec ces chats de passage, dont certains ont été tués par des chiens qui n'étaient pas tenus en laisse, les voisins m'ont "chié dans les bottes" expression piquée à Marie-Christine.

Bientôt ils vont compter le nombre de hérissons que j'ai dans mon jardin, et ça va faire mal, car les cacas de hérissons puent réellement, il y quelques temps j'avais une maman et ses trois petits qui venaient boire c'était trop beau, je les entends se reproduire, je les voient avec leur gros ventre de mère qui attend des petits, si mon jardin était top moumoute je n'aurais pas ce spectacle...mais mes voisins ne m'en aimeraient pas plus, ils veulent que je m'en aille, alors...

27.09.2016 - Whaou okay !! le mot du jour entendu déjà 4 fois en 1h sur France Inter tranche de 6h à 7h. Il est prononcé par Hillary Clinton à la fin de son débat avec Trump.

28.09.2016 - Info 6h - décès de Shimon Péres Prix nobel de la paix.

29.09.2016 -             - La bonne nouvelle du petit matin, le prix du pétrole va augmenter. Un mot nouveau "dégazage" employé par Macron à propos des attaques de Bayrou à son encontre : il le traitait "d'hologramme".

J'ai été trésorière de la société de pêche de Blanquefort "Le Moulinet Blanquefortais"  pendant une quinzaine d'année et j'avais l'habitude de côtoyer les pêcheurs au bord de l'étang des Padouens, en face de l'usine Ford, et souvent lors de leurs conversations on disait qu'ils "refaisaent le monde" et c'est ce que j'ai l'impression de voir à la télévision actuellement à un autre niveau, avec un langage beaucoup plus fourni, et je constate les humains, dont je fait partie, se ressemblent dans leurs aspirations dans leurs rancoeurs, leurs déceptions et leur générosité. Lors du Téléthon en décembre malgré le froid ou la pluie les pêcheurs participaient à des concours de pêche à l'amécaine pour faire augmenter la cagnote.

Le 26.09.2016 le conseil municipal, socialiste, de Blanquefort a accueilli un nouvel élu de l'opposition le "Peyboisien" Louis Vergneaud qui succède à Louis Garnier (LR), un Louis succède à un autre, mais nuance Louis Vergnaud... n'est pas encarté c'est un "Gaullien" et "Gaulliste" comme beaucoup de citoyens nés juste après la guerre de 39/45 car il a 70ans. J'étais en classe chez Mme Dupuy quelques mois avec Louis et à 5 ans plié dans sa cape noire sur le porte bagages du vélo de sa mère il attendait, rue de Peybois, sagement que nos mères aient fini de converser ce qui pouvait durer assez longtemps. Sur la photo de classe cette année là, je suis pas très loin de lui et de Jacques Sibrac. A 5 ans, j'étais plus jeune que Louis, tout les deux assis sous le préau de l'école de Caychac, il m'expliquait pendant toute la récré le fonctionnement du moteur d'une voiture et depuis chaque fois qu'il me parle j'ai toujours l'impression de ne pas le comprendre et c'est resté entre nous, des réminéscences d'enfance de nonologue que j'écoutais sans pouvoir intervenir, un peu comme la madeleine de Proust, mais cela ne concerne que lui et moi.... Avoir un bon copain ! et puis je ne lui plaisait pas à 5 ans il était amoureux d'une jolie petite italienne aux yeux verts dont le père travaillait à Saint-Ahon, Anita, je ne comprenais pas, et puis longtemps après quand sa mère (aux yeux clairs bleus-verts) m'a raconté qu'elle était d'origine italienne, je me suis senti moins laide, mais c'est dur à 4 ans de ne pas être la plus belle quand on est en pleine phase de séduction. Avoir un bon copain !!! qui habite à 300m de chez soi et que l'on connait depuis 66 ans ! De plus Peybois vers le début des années 1700 était le berceau de toute ma branche Mérillau, honte à moi, je suis une fille.

Depuis le 28 septembre la déchetterie de Blanquefort, en travaux est fermée pour une durée de 15 jours, il est recommandé d'aller à Bruges ou Saint-Aubin du Médoc. Pour Bruges prévoir une attente assez longue.

30.09.2016 - Mme Michut qui n'y comprend toujours pas grand'chose, écoutait la radio en buvant son café ce matin vers 6h30 et soudain son oreille gauche s'est dressée, on parlait de la colère de Noël Mamère à Bègles, ben oui, le Président de la République et ses amis parisiens ont décidé d'envoyer notre ancien maire de Blanquefort, candidat malheureux à la Mairie de Bordeaux et conseiller de François Hollande prendre sa succession aux législatives de 2017 alors que lui, Noël Mamère et les socialistes de Bègles avaient choisi Naïma Charaï, sa suppléante pour se présenter à la députation de la 3ème circonscription de la Gironde.Donc ce matin Noël fulminait, les électeurs vont encore dire : "Tous pourris"  et il continue :" je ne voulais pas me représenter aux législatives mais je vais le faire". Ce cher Vincent Feltesse, alors Maire de Blanquefort qui disait à la fille titulaire d'un doctorat en sciences de l'éducation de Mme Michut qui était allée le solliciter pour lui demander de l'aider à trouver un emploi au bout de nombreuses années de recherches : "Tout le monde risque d'être au chômage un jour où l'autre" passez des concours ! et Mme Michut qui connaît les passes-droits dont ont bénéficiés beaucoup de personnes sur Blanquefort pense comme Noël, mais elle est vieille, ses enfants sont tous partis de Blanquefort et sait qu'elle ne refera pas le monde : "passe, passe le temps, il n'y en a plus pour bien longtemps." et maintenant elle voyage en solitaire. D'après les derniers bruits des tuyaux politiques parisiens, il serait nommé au tour extérieur à la Cour des comptes : sortie royale, il ne conaîtra jamais le chômage de sa vie, tout le reste n'est que de la démagogie.

La fille de Mme Michut tout en faisant ses études avait été la baby sitter de la fille de l'adjointe à la solidarité.(période ou elle participait et animait les réunions du Parti Socialiste au 7 à 8 le soir). Mme Michut ne pense pas que cette adjointe s'en soit vantée auprès de Vincent Feltesse. Vous savez une bonne référence peut aider. Tous solidaires n'est-ce-pas Brigitte, mais vous en aviez honte, pourquoi ?

SI, j'ai un lecteur il peut se poser la question : "Pourquoi Mme Michut ragasse-t-elle ?" Tout simplement à cause de l'horlogue biologique des femmes, c'est tout simple si comme la fille de Mme Michut elles ont des DEA (terminés par l'obtention d'une thèse avec mention) et sont obligées d'avoir un parcours professionnalisant nous arrivons bien après 30 ans. Ces jeunes femmes ont passé plus de 30 ans à étudier qu'en est-il de leur jeunesse ? tu temps qu'il leur est resté pour trouver un compagnon de vie ? pour mettre un enfant au monde ? Pour les femmes du commun il y a des limites d'âge et ne pas trouver un emploi à temps peut-être un drame dans une vie.

Puis Mme Michut pense et si les femmes un jour trouvaient qu'il est plus valorisant, plus gratifiant de réussir une carrière professionnelle, d'avoir une belle maison avec piscine, une belle voiture, des voyages, de se faire lifter et n'avaient plus cette envie de maternité, si leurs ventres devenaient seulement un lieu de plaisir ? Un monde sans enfants, sans jeunesse avec juste des riches qui créveraient sur leur or ou des édiles qui parleraient entre eux, un vieux président pour les vieux, des gays, des lesbiennes, si les femmes du peuple avaient compris le système qui les épuise au travail, à la maison, dans les transports, lors des accouchements, pour enrichir, faire briller quelques uns grâce "aux fruits de leurs entrailles" ces enfants qui devront vivre courbés devant "les grands repus" pour gagner leurs bonnes grâces aléatoires. Pourvu qu'elles aient mis au monde, par hasard si le plafond de verre s'écarte, des scientifiques capables de pallier la vacance de leurs ventres dans l'avenir. La vraie puissance à l'heure actuelle se sont les femmes portant les petits des hommes qui l'ont et voilons nous ou ne nous voilons pas la face, les hommes le savent très bien auraient-ils peur ? En Pologne on vient d'interdire l'avortement, Soeur Emmanuelle a été béatifiée : elle était contre l'avortement, en Italie on demande expressement aux femmes de faire des enfants, etc...

02.10.2016 - A Alep Est 100 000 enfants sont coincés sous les bombes d'Assad et de Poutine sans nourriture. Les russes ont mis au point des bombes qui peuvent atteindre les écoles souterraines.

LE CREPUSCULE DE LA FRANCE D'EN HAUT - Christophe Guilluy - Editeur Flammarion - Le géographe constate que les classes dominantes captent l'essentiel des bienfaits de la mondialisation en imposant un modèle inégalitaire et défendent un discours qui décrit leur réalité mais pas celle des classes populaires. Le discours anti-Front national n'est alors qu'un prétexte et exclut encore un peu plus la France périphérique.

En France 6 000 000 de chômeurs - 8 000 000 de pauvres -

04.10.2016 - Pour ceux comme moi qui aiment, respectent et sont admiratifs devant l'intelligence des animaux (des tarés aux yeux de certains sectaires dont ce ne sont pas les goûts et idées) - SOMMES NOUS TROP "BETES" POUR COMPRENDE L'INTELLIGENCE DES ANIMAUX - Frans de Waal - édition : Les liens qui libérent -

05.10.2016 - "LE DERNIER ASSAUT"  BD de Jacques Tardy  sur la guerre 14/18.

06.10.2016

Une vidéo sympa de Bordeaux !  n'oubliez pas la musique.

http://www.youtube.com/embed/wl2p9olgAsg
 

07.10.2016 Aujourd'hui Blanquefort enterre à 15h30 en l'église Saint-Martin de Blanquefort M. Jacques TIRET, âgé de 102 ans et pharmacien de la commune de 1948 à 1979. Il rejoint son épouse, Paule et ses deux filles, Monique et Annie. Ni fleurs, ni plaques des dons au profit des Orphelins d'Auteuil.

LES NOUVEAUX PARRAINS DE MARSEILLE de Xavier MONNIER - éditeur Fayard - Un autre éclairage sur la société inconnu du commun.

08.10.2016 - VOISINS JE VOUS HAIS - 85% des Français rêvent d'un pavillon, et sans mur mitoyen, pour échapper aux tourments de la promiscuité. La philosophe et psychanaliste Hélèn L'HEUILLET analyse les racines d'une telle défiance. (Par Anne Grignon dans l'Obs n°2709) - Le livre qu'elle vient de publier : "Du voisinage. Réflexions sur la coexistence humaine" Chez Albin Michel - Mme Michut se lèche les babines elle qui a un pavillon de plain pied mitoyen d'une maison à étage par ses deux chambres. La terrasse du voisin étant mitoyenne d'une chambre de Mme Michut. Cette dernière suppose que le cas de la jeune (à l'époque) nouvelle voisine qui arrive, la regarde et pense "elle ne me plaît pas je ne lui parlerai jamais" n'est pas traîté et depuis environ 35 ans elle a cette voisine là. Cette voisine qui, pour ne pas se sentir seule a fait louer la maison mitoyenne de cette de Mme Michut à une amie. Mme Michut a mis très longtemps à comprendre qu'elle était la voisine "d'en bas" avec qui les voisins étaient obligés de partager La Place. Le bruit du vent lui avait fait savoir que les voisins "d'en haut" étaient aussi propriétaires sur la même île qu'Alceste à Bicyclette, en ce lieu où le prix des maisons est inabordable car  elles sont très rares à la vente.  "Sommes-nous encore capable de voisiner avec la pauvreté ? demande l'auteur. Et d'évoquer un ancien ministre, habitant place des Vosges à Paris, qui avait ordonné qu'on ôtat de sa vue ces voisins-là."

10.10.2016 - Le collectif Sherby semble avoir déserté le lycée agricole et Blanquefort par la même occasion, restent les banderoles qui témoignent de leur passage.

13.10.2016 - Et si on parlait d'amour - "LES DEUX PIGEONS" d'Alexandre POSTEL - Editeur Gallimard -

"21 clés pour l'amour slow" de Fabienne KRAEMER - Editeur Puf -

En lisant la presse les souvenirs et les visages remontent du passé, en particulier celui de la marraine et "cousine" de ma mère Emilienne LECURY née Mérilleau (Peybois) dont j'ai découvert à l'enterrement que son prénom de baptême était Marguerite. Elle habitait en face de la gendarmerie de Blanquefort et travaillait à la blanchisserie de l'Ecole d'Agriculture (lycée agricole). Sa fille Simone son mari et son petit-fils étant partis vivre avenue du général De Gaulle en face de la station d'essence PAIN, depuis les années 1950, elle vivait seule dans ce logement qui à l'ouest donnait sur l'Avenue du général de Gaulle et à l'est sur une cour qui appartenait à la famille Bret ? Emilienne pour compléter ses revenus travaillait la terre à Caychac au lieu dit "La Lande" c'est-à-dire au bout de la rue de la Tour du Camp ou rue de Campot la terre y était noire très belle et riche et elle y cultivait des haricots verts, parfois l'été elle en portait à ma mère derrière l'église de Caychac. Reste à savoir qui venait chercher les haricots verts chez elle pour les porter aux Capucins ou si c'était elle qui y allait très tôt le matin par le tramway ? peut-être mon cousin Jean-Claude le sait-il. Le tramway n'était ma tasse de thé car enfant de Caychac au tout début des années 1950 qui partait le prendre le dimanche pour rentrer chez elle à Bordeaux, il fallait faire 2km500 à pied  pour arriver  à l'abri du terminus du tram et je préferais de loin le porte bagages du solex de mon père. D'autant plus que le tramway laissait les voyageurs si mes souvenirs sont bons, à la Barrière du Médoc et une nouvelle longue marche m'attendait  pour faire le parcours Barrière du Médoc- Quai des Chartrons. La mère d'Emilienne Marie Mérilleau (née Michel) de Peybois, qui un temps s'est occupée de ma grand-mère Mathilde, cultivait les haricots verts au lieu-dit Les Tuillières à Peybois c'était des étendus du terrain à l'angle de l'Avenue du Général de Gaulle et des rues de Peybois et Nicolas Boileau. Elle puisait l'eau avec un arrosoir au pied d'un grand saule. Le soir sur sa brouette elle ramenait chez elle les haricots dans des bassines en zinc les trillait et les mettait dans de l'eau, puis dans des sacs que la personne de la coopératives venait récupérer le lendemain ? Dès que j'ai fait de la bicyclette la route étant toute droite et sans danger (derrière l'église de Cachac à Peybois),  j'ai passé beaucoup de temps l'été avec Marie Mérilleau l'arrière grand-mère de Jean-Claude et Marie France, la grand-mère de Simone et la mère d'Emilienne (Marguerite) et "tante" de Jeanne Perrin ma mère. Nous l'appelions tous tante Marie mais en fait elle était juste la tante de ma grand-mère maternelle par alliance. Elle aura travaillé la terre jusqu'au bout de ses forces et c'est Roger Olivier qui s'est occupé de l'amener chez Emilienne lorsqu'elle a été retrouvée allongée dans sa cuisine. Elle était veuve depuis longtemps avait eu trois enfants dont Marthe et Marcel mais je pense que la succession de son mari s'était mal passée. Tante Marie habitait un ensemble de maisonnettes à l'entrée de Peybois (elles étaient en deuxième ligne derrière la route du même nom) il y avait Marcel Merilleau, les familles Léglise, At ? et Tante Marie qui terminait la rangée. Lorsque je passait devant la première maison l'été, je voyais mon cousin Marcel gris et maigre, semi-allongé entouré de coussins et j'étais impressionnée, j'ai questionné mes parents qui m'ont répondu qu'il avait été gazé pendant la guerre de 39/45, je lui faisais un petit signe, il y avait aussi Raymonde ? sa femme d'un courage exceptionnel et sa fille Annie. Il y a très peu de temps que j'ai compris que le berceau de la famille Mérilleau se situait très près voire mitoyen à l'ancien relais de poste de Peybois, actuelle propriété de Louis Vergneaud ou justement, en allant plus loin, mon autre "cousin" Bereau a eu un bureau.

16.10.2016 - A l'entrée de Caychac un distrituteur de pain frais la baguette à 1€ à côté du magasin de pièces détachées. Un autocollant discret sur un petit panneau de signalisation "Islam dehors ".

18.10.2016 - Le Centre Hippique clôture sa propriété depuis quelques jours.

Il me semble que lorsque les bâtiments de l'Avenue de L'Europe 33290 Blanquefort "UN BOIS DES JARDINS" presque à l'angle de la rue du Cardinal Lecot ont été présentés au riverains par la municipalité et le promoteur (sauf erreur),  il était question d'un rond point pour y accéder. Ces bâtiments nombreux vont être à l'origine de problèmes de circulation Avenue de l'Europe car leur accès va se mêler avec celui de la sortie ou entrée du groupement d'habitations de Peyrestruc et de la circulation de l'Avenue de l'Europe ? Réellement je pensais que les travaux d'aménagement de la voierie seraient effectués avant la construction des immeubles comme annoncé ou peut-être qu'il n'y en aura pas ? Je dis ça, je dis rien. A mes yeux un peu plus d'informations seraient nécessaires pour les usagers et les riverains qui vont subir une modification de la circulation près de chez eux si ce n'est devant ou sur leur parcours habituel.

19.10.2016 - Pour les petits pendant les vacances : "MA VIE DE COURGETTE" un grand et beau film d'animation.

20.10.2016 - "NOS TRES CHERS EMIRS" auteurs Christian CHESNOT et Georges MALBRUNOT - France Canada - "Alors que notre pays est la cible d'attentats d'une violence inédite, nombre de Français s'interrogent : nos alliés d'Arabie saoudite et Qatar financent-ils le terrorisme ?

Les auteurs ont enquêté. Ils ont rencontré un financier du djihad qui vit librement au Qatar, un émirat dont ils démontrent, chiffres à l'appui, qu'il subventionne la branche syrienne d'al-Qaida. En oute, en Arabie saoudite, le pélerinage à la Mecque permet des levées de fonds au profit d'organisations terroristes.

Mais si Ryad, qui exporte en France le salafisme, semble souvent jouer un double jeu, que dire des maires français qui interdisent le burkini sur leurs plages mais accueillent les mosquées saoudiennes ?

D'autre part plusieurs officiels du Golfe, las d'être pris pour des "distributeurs de billets de 500€", dénoncent nommément l'attitude ambigue de certains de nos responsables politiques. Tant de compromissions, alors que finalement, en ce qui concerne les grands contrats, malgré les prévenances de François Hollande et la complaisance de Laurent Fabuis qui interdisait au Quai d'Orsay qu'on critique les atteintes saoudiennes aux droits de l'homme, la France reste pour Riyad un simple "partenaire de compensation".

Le souffle du vent m'a raconté à l'oreille qu'à Caychac une personne, bien mise, a profité d'un portail de jardin ouvert pour atteindre le seuil de la cuisine d'une personne âgée, très étonnée en ouvrant sa porte de trouver en face d'elle une personne qu'elle ne connaissait pas et qui au nom de la Mairie de Blanquefort voulait lui vendre des produits d'entretien : deux produits 150€. La personne âgée ayant toute sa tête a eu le plus grand mal à se débarasser de l'intruse qui s'incrustait en la touchant et s'avançant dans sa maison. La visiteuse indésirable avant de partir s'est renseignée sur les autres habitants du quartier, en vain.

Je suis allée dans une zone commerciale à 2 km plus loin et il y avait une drôle d'ambiance, les vendeuses étaient sur le qui vive en surveillant certaines clientes de plus les commerçants  de cette zone déplorent des vols : il retrouvent malgré les anti-vols et les caméras des emballages vidés de leur contenu. De même on vole des chaises dans la salle d'attente d'un médecin.

21.10.2016 - Michel CAPTIER, un visage, une haute silhouette de la rue Gambetta à Blanquefort est décèdé accidentellement à l'âge de 69 ans. Nos enfants ont été des camarades de classe des siens. La crémation aura lieu le lundi 24 octobre 2016 à 13h30 au crématorium de Mérignac.

22.10.2016 - Ce matin, samedi, il y avait une marchande d'huitres devant le café, librairie de Caychac à l'angle de la rue Mathurin Olivier et Avenue du Général de Gaulle.

Le conseil de quartier de Caychac ne se fait pas trop de publicité mais il est efficace grâce au soutient des deux conseillers municipaux qui sont présents à chaque réunions. En effet sur 3 ans, plusieurs demandes ont trouvé des solutions,  une partie des de l'Abbé Raby,  rue de Peybois, de la rue de Campot et de la Liberté ont été réaménagées complétement. Le château Cambon a été clos de façon à ce que les gens ne puissent plus pénétrer dans cette propriété privée dangeureuse. Des travaux vont être faits dans les écoles. Un distributeur de pain frais (genre distributeur de boissons) et une vendeuse d'huitres se sont installés récemment. Le vendeur de pizzas organise des concerts sur son parking. Les habitants ont des élus de proximité qui dans la mesure de leurs moyens répondent à leurs questions ou les aiguillent vers les services compétants de même qu'ils les informent des projets à venir que se soit dans la Zone Industrielle ou dans l'aménagement furtur de l'Avenue du Général de Gaulle et les cloches ont recommencé à sonner...  Cet article est une constation ne rien y voir de plus.

Il n'y a plus de saisons ma bonne dame ! nous sommes à la fin du mois d'octobre et mon arbre de judée est en fleurs !

25.10.2016 - En 2001 à Blanquefort 33290 paisible petite ville UDF depuis 30 ans, un grand blond frisé au duffle coat beige froissouillé,  au coiffé décoiffé séduisant et au phrasé nasillard a surgi de nulle part pour les uns et pour les autres du PS parisien. Tout doucement la petite ville s'est mise à ronronner un prénom : Vincent, Vincent a dit, Vincent est tellement intelligent etc... Il était jeune et avait du charme, le charme de l'inconnu, du sauveur qui allait libérer la ville de la multitude de privilégiés qui profitaient des largesses de la municipalité en place depuis des années. Pendant 7 ans il a été aimé d'un amour inconditionnel mais lui, le Picard, étouffait dans l'étroitesse de cette petite ville de province étriquée, il venait de la Capitale et sa femme qui au grand jamais ne s'est mêlée au peuple l'aidait à comprendre qu'il lui fallait régner sur une autre Capitale à défaut de Paris il jetèrent leur dévolu sur Bordeaux. Au début de sa seconde mandature le peuple sentit que son Edile avait la tête ailleurs, il délégait, était absent, mais il avait un grand projet : doter la ville d'un tram qui la relierait aux Quinconces en 20mn et à la gare de Bordeaux en 40mm ce qui était génial. 

Blanquefort se murmurait-il n'était qu'un templin et un laboratoire (les conseisl de quartiers en faisaient partie) pour Vincent  et à la fin de cette brillante première mandature sous le personnage un peu lunaire et peu communicatif avec les inconnus (ceux qui ne l'intéressent pas pour la suite de sa carrière) pointait le tueur, car il était de cette race, le premier signe en fut qu'au lieu de tripoter son stylo il se mit à manipuler intensément sa tablette et à oublier ceux qui l'entouraient pendant les réunions publiques. Il était quelques fois présent, mais son attention était ailleurs. Où, nous ne le savions pas, il était président de la CUB, d'A'urba et autres, deplus il était  directeur de communication numérique dans la campagne de Ségolène déjà. Donc, au bout de deux ans 1/2 environ de sa seconde mandature il abandonna Blanquefort en rase campagne, au grand dépit des blanquefortais qui avaient voté pour lui, et confia son poste de maire à Véronique pour se préparer à la conquête de Bordeaux. Cet homme avait une capacité extraodinaire, celle d'avoir le plan des villes dans la tête, il mémorise à une rapidité supérieure à celle des meilleurs dans cette catégorie il est possible de le supposer. Oui, de penser qu'il est capable de découper une ville en quartier avec ses voies de communication, sa population, sa culture, ses commerces, ses besoins, les demandes des habitants et de la tirer vers le meilleur pour elle (s'il a les fonds nécessaires, s'il ne fait pas du beau, pas cher, et... fragile.) (à suivre)

29.10.2016 - Dans les années 1970 nous avions à Blanquefort un groupe de jeunes infirmières sympathiques et dévouées, ceux qui en ont eu besoin à cette époque les connaissaient et les appréciaient toutes. Plusieurs d'entre elles n'ont pas été épargnées par le destin ainsi ce jour, nous apprenons le décès d'Anouk Taris que nous connaissions sous le nom de Rinçon sa fille Emilie était en classe avec une de mes filles. Anouk a longtemps habité rue Gambetta à Blanquefort avec son époux Jean-Bernard décédé il y a peu d'années. La cérémonie civile aura lieu le mercredi 02 novembre 2016 à 12h15 au crématorium de Mérignac. "O vous tous ma peine est profonde".

05.11.2016 - Assemblée Générale du Groupe d'Archéologie et d'Histoire de Blanquefort à 14h30 - Maison du Patrimoine Allées de Carpinet 33290 - Blanquefort -

Les 05 et 06 novembre Blanquefort fête les 200 ans de la reconstruction de l'Eglise Saint-Martin.

"THE GIRLS" d'Emma CLINE - éditeur Babelio -  Evie Boyld, adolescente rêveuse et solitaire, vit au nord de la Californie à la fin des années 1960. Au début l'été, elle aperçoit dans un parc un groupe de filles. Interpellée par leur liberté, elle se laisse rapidement hypnotiser par Suzanne et entraîner dans le cercle d'une secte. Elle ne s'aperçoit pas qu'elle s'approche à grands pas d'une violence impensable.

07.11.2016 - Il me semble que la dernière des mères des enfants de Caychac nés entre 1945 et 1950 vient de disparaître (c'est faux), en effet Claudine FAY épouse VAN DE BRUCK vient de décéder à l'âge de 90 ans, elle avait été maman jeune. Tout Caychac connaissait la famille FAY qui  habitait rue Edmond Blanc la maison qui figure sur les CPA et Claudine jusqu'aux dernières année de sa vie avait participé à la vie associative de Blanquefort en étant présidente du Club de l'amitié, d'ailleurs beaucoup se la rappelleront au volant de de sa voiture avec son chien sur la banquette arrière. Christine sa fille a été en classe avec moi à Bordeaux et je la revoie dans Blanquefort avec beaucoup de plaisir. Ses obsèques religieuses auront lieu le mercredi 09 novembre à 11 heures en l'Eglise Saint-Martin de Blanquefort, suivies de la crémation au crématorium de Montussan.

Enterrement à Saint Joseph de Caychac du jeune MANES 42 ans qui habitait à l'entrée de Caychac et travaillait chez Renault. Il est mort subitement en Espagne et la peine des caychacais qui l'on connu est très grande. 

08.11.2016 - Ce matin j'écoute France Inter qui laisse Toni Morrison s'exprimer sur l'évolution de la condition des noirs en Amérique. Depuis quelques temps il me revient en mémoire un livre de la comtesse de Ségur : "L'Auberge de l'ange Gardien" paru en 1863 que j'ai lu à l'âge de 7ans, ce livre me passionnait et il ne m'est resté qu'un vague souvenir d'une phrase : "C'est ton Rame" le Rame en question était noir et l'héroîne de l'histoire une petite fille tombe malade quand son ami Rame est accusé à tort. Donc en France la Comtesse de Ségur n'était pas raciste et ce livre a été accepté du grand public. La comtesse de Ségur avait une grande ouverture d'esprit vis-à-vis des étrangers et des personnes différentes de la norme, c'est ce qui était proposé aux enfants des années 1950 comme exemple, elle a été la plus grande romancière française pour l'enfance.

Décidément les douloureuses nouvelles s'accumulent : aujourd'hui nous apprenons le décès de Mme Paulette DENIGES née TILLET à l'âge de 85 ans. Elle toujours fait partie de la vie de Caychac pendant des années il ne se passait pas un jour sans que nous la rencontrions dans ce quartier, elle tenait la boulangerie Dubourdieu et s'occupait de l'entretient de l'égise Saint-Joseph. Elle nous paraissait toujours jeune, un peu plus voûtée depuis quelques années, mais parfaite, agréable et souriante. Son avis de décès est une généalogie à lui tout seul des villes de Blanquefort et de Le Pian Médoc (les familles Tillet, Dubourdieu, Denigès et Séville). La cérémonie religieuse aura lieu le jeudi 10 novembre 2016 à 15 heures en l'Eglise Saint-Joseph de Caychac.

09.11.2016 - You et no We TRUMP semble avoir gagné les élections Américaines à 7h du matin en France. Les séries américaines à longueur d'épisodes nous montraient la grande misère d'une partie du peuple américain d'autres en revanche nous abreuvaient d'une autre partie d'une Amérique à la richesse impensable. En vérité le rêve américain n'existait plus des personnes avaient trois emplois pour juste survivre, ils ont été trop nombreux à être miséreux et ils ont donné un coup de pied dans le marigot (ce n'est pas encore certain à cette heure-ci). 8h préparons-nous pour un voyage dans un monde inconnu !....

Une autre figure Blanquefortaise vient de s'en aller, Gérard LEMOINE dit Marcel, le frère de mon oncle par alliance à bien plus de 90 ans, il habitait le quartier de la Renney où il était né. La cérémonie religieuse aura lieu le samedi 12 novembre 2016 à 9h30 en l'église Saint-Martin de Blanquefort.

11.11.2016 - Albert, Louis BILLARD, mon père, était de la classe 1916, il avait été décoré de la médaille militaire et de la croix de guerre. A vingt ans il était au front grièvement blessé il a survécu à ses blessures, c'est pourquoi je peux écrire ces quelques mots.

Le mercredi 09 novembre j'étais à la caisse d'une grande surface bordelaise, derrière moi se trouvait une personne ayant une carte d'handicapée je lui ai proposé de passer devant moi, il a refusé et nous avons engagé la conversation. Cette personne m'a raconté qu'il était un des survivants de l'attentat du DRAKKAR le 23 octobre 1983 au Liban. Cet attentat avait tué 58 militaires : 55 de la 1ère RCP et 3 de la 9ème RCP, 15 blessés dont mon interlocuteur et 26 indemnes. Puis il m'a parlé de ses blessures, il faisait partie des gueules cassées, de ses jambes en matériaux composites. Nous avons aussi évoqué les médailles, de la médaille militaire qu'il venait de recevoir dans la cour des invalides, je lui ai parlé de mon père et de sa médaille militaire pour la guerre de 14/18. Je lui ai posé la question du soutien psychologique ce à quoi il m'a répondu que c'était les survivants du Drakkar qui était à l'orgine de sa mise en place. Cette brève rencontre m'a marquée par la force de caractère et le carisme de ce militaire qui m'a dit avoir fait son métier avec ses risques. Ajujourd'hui au visage de ce héros s'opposera à mes yeux ceux de certains tartuffes qui se bousculeront pour déposer des gerbes aux momuments au morts mais c'est humain. - 9h30 momument au morts de Caychac dépôt de gerbes -

"Si le flôt des morts à la guerre 14/18 devait défiler sous l'Arc de Triomphe il faudrait 11 jours et 11 minutes."

Au Monument aux Morts de Caychac aucun enfant, si un seul, devant à côté de moi que j'ai entendu dire tout fier "C'est mon papa qui va lever le drapeau" tout n'est pas perdu !

22.11.2016 - Comment ceux qui n'ont pas su ou pas pu résoudre les problèmes du chômage alors que le nombre des chômeurs était moins important il y a 20 ans vont-ils il répondre dans les années à venir. Car ce sont les même personnes qui se présentent devant les électeurs. Faut-il croire, alors que c'est le problème le plus important pour les Français, que par la grâce du Saint-Esprit ils vont trouver des solutions, moi je le veux bien mais je suis très septique. Donc :

"SANS EMPLOI, CONDITION DE L'HOMME POST INDUSTRIEL" aux éditions LLL auteur : Raphaël LIOGIER. Essai philosophique - La technologie place les sociétés industrielles avancées face à un dilemme. Alors que la production de richesses s'est emballée ces cinquantes dernières années, le travail humain nécessaire s'est paralllèlement réduit. L'équation est contre-intuitive mais imparable : moins d'effort humain pour produire et mieux. Donc de plus en plus de chômage. Cette situation d'abondance objective a ainsi, paradoxalement, engendré une crise économique et sociale majeure, qui a progressivement dégénérée en crise morale et politique.

"Le coeur des programmes politiques, de droite comme de gauche, s'est mis à battre au rythme d'une seule quête éperdue : la "création d'emplois". Un vocabulaire fétichisant l'emploi est apparu. Comme s'il s'agissait d'une richesse en soi. L'expression "bassins d'emplois" suggère qu'il existerait des mines dont l'on pourrait extraire ce précieux métal. Certains en appellent solennellement à "sauver l'emploi" comme s'il s'agissait d'un individu sur le point de se noyer. Les politiques se focalisent aujourd'hui obsessionnellement sur un tel sauvetage, oscillant entre partage du travail (retraite anticipée, 35 heures, etc.) et tentatives de fabriquer du travail (emplois aidés, incitations aux entreprises). Leurs échecs à répétition reflètent le refus d'accepter l'irrésistible réalité de la réduction progressive de la part du travail humain dans le système de production.

Après avoir fait le diagnostic de cette situation critique, le présent essai n'entend pas préconiser de nouvelles mesures qui conduiraient miraculeusement au "plein emploi", mais il en appelle à un changement de système. Et d'abord du système de penser qui nous leurre en faisant du plein emploi un graal désirable. La voie proposée ici conduirait, au contraire à pomouvoir la fin du travail obligatoire au profit d'une société de la créativité : une société sans emploi. La première idée qui vient alors à l'esprit est évidemment l'allocation universelle, idée séduisante mais difficilement applicable si l'on en reste à nos conceptions classiques du revenu, du travail, de la production, du patrimoine, de la solidarité, de la fiscalité et de la propriété, et si l'on en reste aussi à l'étroit périmétre de l'Etat-nation. C'est pourquoi la révolution pacifique de la créativité - qui se situe au-delà de la fausse alternative du socialisme et du libéralisme - doit dépasser simultanément par un renverssement des vieux principes de la société bourgeoise et une refonte radicale des cadres juridiques à l'échelle continentale."

24.11.2016 - Jacqueline SAUVAGE, va-t-elle passer les fêtes de noël avec ses filles et ses petits-enfants : elle le saura aujourd'hui. Finalement elle ne sera pas libérée à cause du fait qu'elle pense être dans son bon droit d'avoir tué celui qui la martyrisait et violait ses filles. La justice exige qu'elle s'en sente coupable, la justice juge et ses unités de mesures ne sont pas celles de m'importe qui, la justice sait. En résumé, elle n'a pas de bonnes avocates, il fallait qu'elle apprenne texte par coeur et qu'elle le récite avec des larmes et sanglots au cours de son procès, la justice qui n'est pas perverse pour un sou, aurait été magnanime. Qu'elle ne perde pas son temps, des cours de théâtre en prison et vite ! Qu'elle n'endosse pas le rôle de l'égérie d'une cause qui la dépasse elle n'en a pas la carrure même si elle est manipulée en ce sens. En définitive la justice lui refusera sa mise en liberté pour la journée des violences faites aux femmes : le 25 novembre 2016.

26.11.2016 - Mort de Fidel Castro (6h30 France Inter) qui laisse une partie de son peuple dans une très grande misère. En ce jour de louanges j'ai une pensée pour l'écrivain poète auteur de : "AVANT LA NUIT" - Reinaldo ARENES - éditions Babelio - opposant à Fedel Castro mort exilé en Amérique qui a connu tous les moyens de répression du régime castrisque. 

22.11.2016 - Résultats du 1er tour de la primaire à droite BLANQUEFORT :

Votants  1 249 - Nuls 3 - Exprimés 1 246 - Nicolas Sarkozy  138 (11,08) - François Fillon 305 (24,48) - NKM 11 (0,88) - Alain Jupé 774 (62,12) - Jean-François Copé 3 (0,24) - Bruno Le Maire 10 (0,8) - Jean-Frédéric Poisson 5 (0,4) -

28.11.2016 - Résultats du second tour de la primaire à droite BLANQUEFORT :

Votants 1 313 - Nuls 0 - Exprimés 1 313 - François Fillon 413 (31,5) - Alain Juppé 900 (68,5) -

29.11.2016 - Je trouve regrettable qu'Orange sur mon ordinateur affiche que Martine Aubry ait dit à Claude Bartolone : "tu nous emmerdes". Comment peut-on respecter des institutions dont les membres se parlent de cette façon, il y a une déstabilisation des fonctions, Claude Bartolone étant encore président de l'Assemblée Nationale. Dans le contexte actuel c'est lui qui n'agit pas en fonction de son rôle ? il semble que nous ayons actuellement au sommet de l'état un vaste foutoir qui le désacralise et lui enlève beaucoup de crédibilité. Si nos élites se mettent à parler, et que cela se sache, comme les jeunes qui se moquent de tous ceux qui ont le pouvoir pourquoi les éduquer ? que vont devenir les enseignants et une société sans hiérarchie. Je sais quand même que l'insulte est de mise dans certaines sphères politique mais je ne like pas.

30.11.2016 - "ALEP MEURT ET NOUS REGARDONS AILLEURS".

02.12.216 - LE TRAM ARRIVE A BLANQUEFORT : INAUGURATION LE 17.12.2016 à 11h30. Tout les Blanquefortais sont conviés par Mme le Maire à assister à cet évènement de grande importance pour eux et leur descendance.

Deux très chics et brillants sapins stylisés illuminent la nuit cachacaise avenue du Général de Gaulle de leurs étoiles bleutées.

  • De 1980 au milieu de 1990 un camarade de classe d'un de mes enfants scolarisé avec lui à Blanquefort était atteint de la myopathie. Je l'ai connu à l'école de Saturne puis au lycée Jean Monnet. De loin j'ai suivi l'évolution de sa maladie, je ne m'en souviens pas très bien, mais il me semble qu'en primaire il avait des difficultés à se placer puis qu'au lycée il était en fauteuil roulant. Cette année de lycée a été très lourde à porter pour les lycéens en contact avec lui et mon enfant qui se protégeait comme un adolescent en feignant l'indiffence et en plaisantant venait me raconter sans pathos les douleurs physiques et morale de son camarade de classe qui voyait la mort arriver avec un courage inouï. Par un malheur supplémentaire la mère et la tante de ce jeune avaient toutes les deux des garçons frappés par le même mal ce qui a fait que le cousin du jeune myopathe qui l'était aussi est mort avant lui et cet adolescent très sensible et concerné racontait à ses camarades de classe avec précision les étapes que sa maladie allaient l'obliger à franchir pour arriver à la mort. Cette année là, peut-être de ses quinze ans, il a été enterré à Bruges et ses copains l'ont accompagné à l'église. C'est à la mémoire de Sébastien L. que j'ai écrit ces quelques lignes qui me font mal et pour mon souhait que le recherche continue à avancer. Plus tard pendant quelques années j'ai organisé des concours de pêche à l'américaine avec les pêcheurs du Moulinet Blanquefortais pour récolter un peu d'argent pour le Téléthon et c'était merveilleux de voir des pêcheurs des autres départements de la Gironde venir y participer dans un froid glacial. Nous nous disions que la somme récoltée participerait à l'achat d'un fauteuil électrique et nous en étions heureux pour le bénéficiaire, mais le but final était de vaincre cette horreur et en 2016 beaucoup d'avancées sont faites en ce sens. Si Sébastien, où qu'il soit, le sait il en est heureux et fier des hommes qui donnent ce qu'ils ont de meilleur pour parvenir à la guérison des malades.

06.12.2016 - Rien de nouveau sous le soleil : mercredi va sortir le film dont toutes les chaînes de télévisions font la promotion : "DEMAIN TOUT COMMENCE" avec Omar SY la personnalité préférée des français. Il me semble que le sujet de ce film est à peu de choses près le même que celui de : "KRAMER CONTRE KRAMER"

Ce matin on nous parle de la méthode SINGAPOUR pour apprendre les mathématiques aux enfants cette méthode est basée sur la manipulation de cubes entre autres, mais nous dans les années 1953 en France au Cours Préparatoire nous allions en classe avec des paquets d'allumettes usagées groupées en fagots de 10 pour nous donner les bases de l'addition et de la soustraction.

08.12.2016 - Ce soir à 20h réunion du Conseil de Quartier de Caychac, le labo citoyen, missionné par la ville pour poroposer des actions dans le cadre de l'agenda 21, a récemment soumis l'idée d'éteindre l'éclairage public la nuit, de 1h30 à 4h30 du matin. L'objectif est de réduire la consommation d'énergie mais aussi la pollutiton lumineuse, néfaste à la biodiversité et à la santé des habitants. Personnellement j'aimerais savoir ce qu'en pensent les habitants du quartier. Il y a eu une réunion d'information et de consultation à la mairie de Blanquefort, mais combien de caychacais se sont déplacés ?

Nous allons tous être touchés par la redevance incitative, vous savez la puce sur votre poubelle et la quantité et le poids de vos déchêts qui définira la somme que vous aurez à payer, un truc dans ce genre.

"LES REVENANTS" de David Thomson au Seuil, sur ceux qui reviennent en France pour mener à bien leurs atroces missions obéissant à l'ordre de ne plus se déplacer à l'étranger. Certain osent dire qu'à l'annonce l'attentat chez Charlie Hebdo il ont vécu le plus beau jour de leur vie.

Lors du conseil de quartier de Caychac du 08.12, le fait qu'une puce allait-être posée sur les poubelles pour permettre d'identifier les utilisateurs afin qu'il paient suivant le poids de leurs déchêts nous a été confirmés par le premier adjoint, nous ferons partie de la seconde tranche. Hier soir, assise sur le canapé je triais la masse de prospectus distribués afin de sélectionner ceux qui m'intéressaient pour les fêtes de fin d'année lorsque mon mari m'a fait remarquer : "Quand nous paierons les déchêts au poids nous interdirons que l'on nous mette des prospectus dans la boîte aux lettres". J'ai pensé au petit retraité qui paie ses impôts grâce à la distribution de prospectus et à tant d'autres personnes qui pratiquent ce travail par nécessité financière et qui ont de grandes chances de se retrouver au chômage.

Puis j'ai fait remarquer que les jeux pour enfants du parc de Cambon étaient "riquiqui" et que l'on pourrait leur ajouter quelques élèments, que n'avais je pas dit ! Le premier adjoint à annoncé qu'il y avait un projet pour augmenter la quantité des jeux de Frongravey, et que si je voulais une balançoire je n'avais qu'à la mettre dans mon jardin, car les balançoires sont cataloguées à risque pour les enfants dans les aires collectives de jeux. Ce qui m'a étonnée en ayant vu aux nouveaux jeux de Parempuyre, à Le Pian Médoc, et au Parc Bordelais ? En revanche les jeux près des routes étaient clôturés ce qui n'est pas le cas dans le parc de Cambon (mais ce n'est pas dangereux !). Donc pour faire jouer les petits il faut prendre la voiture (pollution mais là ça ne compte pas) et faire 3km pour aller au Parc de Fongravey alors qu'à Cambon quand on a une 1/2 à perdre c'est facile d'accompagner les bambins à pieds aux jeux du parc de  Cambon à Caychac quand on y habite et que les familles de nouveaux arrivants sont nombreuses. D'autant plus que les très beaux jeux qui avaient été implanté à Peybois, dans le parc, à l'arrêt de la liane 6 ont été retirés de ce lieu et transportés dans le parc de Majolan. C'est mon point de vue et personne n'est obligé de le partager.

A propos de l'extinction des lumières durant la nuit de 1h30 à 4h30, nous étions quelques-uns à nous raconter que lorsque nous nous levions la nuit (pour soulager un besoin naturel) nous n'allumions pas nos lampes, nos maisons ou appartements étant suffisament éclairés d'une lumière tamisée par les lampadaire des rues.

Lors de ce conseil de quartier un élément positif s'est révélé : un groupe de jeunes femmes de la FCPE sont venues y assister pour faire part de leur désir d'organiser les festivités du feu de la Saint-Jean au mois de juin. Elles étaient au nombre de deux mais représentaient un groupe plus important de parents d'élèves de Caychac. Aussitôt de les ai mises en rapport avec Sylvie qui lorsque ses enfants étaient scolarisés à Caychac organisait des jeux pour cette manifestation, ses enfants devenus grands elle n'a plus les mêmes contacts mais est heureuse de se joindre à ce groupe pour les aider dans leur action.

16.12.2016 - Une célèbration qui vient d'Angleterre, aujourd'hui journée du PULL MOCHE.

Le bonheur des un peut faire le malheur des autres, par exemple les riverains de la rue de gare ne sont pas heureux que l'arrivée du tramway à Blanquefort occasionne 173 passages de bus dans leur petite rue (hors week-end). Ligne 29 (84 passages par jour, je pense qu'elle part de Caychac ancien terminal de la liane 6 parc de Peybois) de 5 h du matin à 21h -  la ligne 22 (80 passages 5h à 21 h) - ligne flexo 57 (9 passages entre 21 h et 1h du matin) - Trans Gironde. Vincent Feltesse, le maire précédent, avait préconnisé un rond point devant la gare qui  aurait permis aux bus d'arriver et de repartir par la rue Jean-Duvert, mais cette idée ne semble plus d'actualité. Mme Le Maire a demandé "à Christohphe Duprat, vice-président chargé des transports à Bordeaux-Métropole une étude sur les nuisances sonores et un bilan à réaliser au bout d'un an".

20.12.2016 - Un livre "LA PAIX" Jean-Claude Carrière - Editeur Odile Jacob - "Nous avons la Paix, mais nous sommes en guerre". Jean Claude Carrière dit regretter que l'on oublie les valeurs qui traversent pourtant les croyances et les modes de pensée : "La compassion dans la tradition bouddhiste, la charité dans la tradition chrétienne, la fraternité dans la tradition républicaine, ces trois mots ont disparu du notre vocabulaire."

"En 1849, Victor Hugo déclarait qu'un jour, "la guerre paraîtra aussi absurde entre Paris et Londres (...) qu'elle le paraîtrait aujourd'hui entre Rouen et Amiens".  Or, explique Jean-Claude Carrière, "elle vient d'avoir lieu entre Damas et Alep, qui sont deux villes du même pays, de la même culture, et distantes de 300km. Le discours de Victor Hugo "est contredit par les faits" : "La paix n'est pas assurée, on ne peut pas la certifier", déclare Jean-Claude Carrière.

La question qu'il faut se poser, c'est si la violence "est ancrée en nous", ou si elle dépend de facteurs extérieurs et qu'on peut donc s'en détacher, selon Jean-Claude Carrière. Mais d'après lui on est aujourd'hui entrés dans un nouveau paradigme : "Nous vivons en paix mais nous sommes en guerre. Les deux notions sont en trains de se confondre".

"D'OU VIENT LE MAL EN NOUS ?" : cette question, tous les philosophes et les théologiens se la sont posé depuis des siècles, sans jamais luis trouver une réponse complète. (extrait l'invité de 8h20 France Inter vendredi 16.12.2016)

Et madame Michut en cette fin d'année pense à Abel et Caïen, cette fraterie qui est l'annonce de l'impossibité d'une paix. Elle a dû entendre Gérard Miller ? quelque part et le comprendre dans sa chair.

25.12.2016 - En passant devant l'église de Caychac, vers 10h30 ce jour de Noël, j'ai eu la surprise de voir 5 gendarmes en poste à côté de l'égise dont 1 ou 2 avaient un pistolet mitrailleur. Nous avons pensé que c'était pour la sécurité des paroissiens car la messe était en train de se dérouler en l'église Saint-Joseph de Caychac (33290).

28.12.2016 - François Hollande accorde une grâce totale à Jacqueline SAUVAGE qui est immédiatement libérable. Elle avait tué, en lui tirant un coup de feu dans le dos, son mari violent et violeur pour la justice elle ne regrettait pas assez son geste funeste. Etant donné le nombre de femmes qui meurent sous les coups de leurs conjoints malgré des mains courantes, la justice n'a peut-être pas les moyens d'agir avec efficacité dès la première plainte.

29.12.2016 - Décès, que nous apprenons aujourd'hui, le 26.12.2016 de Jean-Paul GENRIES, garde-pêche de l'Association Le Moulinet Blanquefortais à moins de 60 ans. Il a habité Caychac. Nous regrettons un ami qui n'a pas gagné son difficile combat contre le cancer. Il sera enterré le samedi 31 décembre 2016 à 10h au cimetière de Mérignac.

La France Insoumise colle ses affiches sur l'abri velos devant les écoles de Caychac.

31.12.2016 - Pour clôre cette année 2016 le livre de Luc Ferry "Sept façons d'être heureux" aux éditions XO. "L'injonction à être haureux est dangeureuse" propos recueillis par Anne Ulpat.

Dans un monde ou il y de moins en moins de religieux et de grandes idéologies :

..."Ainsi, le souci de soi devient envahissant, ce dont témoignent la psychologie positive, les théories du développement personnel ou le retour aux sagesses d'Orient. Toutes nous proposent un bonheur "par soi", grâce à des exercices spirituels et physiques. Les marchands de bonheur prétendent comme les stoïciens, que le bonheur ne dépend pas du réel, mais du regard que l'on porte sur lui et qu'on peut être heureux si on change ce regard. Cette thèse me paraît erronée. D'abord parce qu'il est faux que le bonheur ne dépend pas des autres, en particulier de ceux que nous aimons. Impossible d'être heureux si nos enfants ne le sont pas.  Ensuite, l'idée selon laquelle nous aurions une nature profonde qu'il suffirait d'identifier pour la satisfaire est absurde. Nous ne sommes pas des natures stables, contrairement aux animaux. Je sais comment rendre mon chat heureux. Mes filles, elles, changent sans cesse, elles n'ont pas les mêmes désirs à 6 ans et à 17 ! Enfin, il y a une dissymétrie entre malheur et bonheur. Je peux aisément définir le premier (mort d'un être cher, maladie grave...), mais le second est indéfinissable : tout ce qui nous rend heureux peut nous rendre malheureux.

Prenez le cas de l'amour. Il nous rend fous de joie, mais rien n'est plus douloureux que le deuil de l'être aimé. Je n'ai jamais vu non plus que l'argent ou la réussite sociale faisaient forcément le bonheur, pas davantage que le savoir ou l'intelligence. Kant, au XVIIIe siècle, disait que "si la providence avait voulu que nous fussions heureux, elle ne nous aurait jamais donné l'intelligence". Celle-ci nous fait prendre conscience des maux qui pèsent sur le monde. Nous avons des moments de joie, des plages de sérénité, mais le bonheur comme un état stable qu'on obtiendrait par des exercices de sagesse sur soi seul est pure illusion, qui plus est dangeureuse, comme on n'est jamais au niveau, on s'en veut de ne pas y arriver et, on sombre dans la dépression."

Nous les seniors nous sommes entourés d'un bon nombre de jeunes ou moins jeunes qui adhérent à ces pratiques de bonheur "par soi" et qui en sont envahis au point de mettre en danger les familles et de supprimer de leur vie tout ce qui ce met en travers de leur route vers cette quête du bonheur qu'ils pensent avoir la possibilté d'atteindre par leur seule volonté ce qui leur prend beaucoup de temps et d'énergie. Je l'exprime mal mais Luc Ferry l'a très bien repéré.

EN 2017 CONTENTONS-NOUS DE BEAUCOUP DE PETITS INSTANTS DE JOIE, CE QUE JE VOUS SOUHAITE.