Les Francs-maçons

 

Ils ont été présents dans la vie de Caychac et à de nombreux postes clefs de la commune de Blanquefort.

Longtemps, nous ne l'avons pas su, étant donné le côté confidentiel de leur groupe. Cependant, leur influence a été positive dans l'évolution de la commune.

Globalement, nous ne pouvons que regretter le peu de place qu'ils laissent aux femmes, qui ne sont pas de leur famille de sang.  Espérons qu'une évolution rapide aura lieu.

Par exemple :

Saincric curé révolutionnaire l'un d'entre eux, parmi d'autres, a fait l'objet d'une publication du G.A.H.BLE.

                                                   --------------------------------------------------

Au milieu des années 1980 Annie Auber, bibliothécaire de Blanquefort,  m'a posée une question à laquelle j'ai répondu tant bien que mal, mais qui m'est restée en mémoire. Aimez-vous le rituel ? Puis devant le peu de conviction de ma réponse, elle est passée à un autre sujet de conversation.

Deux questions se sont posées à moi :

- Pourquoi me pose-t-elle cette question compliquée qui n'avait aucun rapport avec mes lectures, et ma vie en général ?

- Pourquoi à moi, qui ne suis pas une mystique ? Cela avait peut-être rapport avec les corridas ? ai-je pensé par la suite quand j'ai su quelle importance les corridas avaient dans sa vie.

- La culture populaire semble avoir été sa "mission", remplie d'une façon exemplaire, tout au long de sa vie. 

Entre-temps je n'ai cessé de passer ma vie sociale de cette époque au crible et de m'interroger, plusieurs réponses après de très longues recherches se sont imposées, peut-être à tort, à mon esprit.

                                                            -----------------------------------------

 

Samedi 19 juin 2010, au musée d'Aquitaine

Le monde politique du 15.04.2010 article de Demesmaeker Tony

"Aujourd'hui, le grand public se fiant aux informations diffusées par les médiats s'imagine que la franc-maçonnerie est une institution monolithique. La réalité est bien plus complexe. Ainsi quand on entend parler des "affaires de la franc-maçonnerie" ou des "réseaux de la franc-maçonnerie", on s'imagine que l'institution maçonnique est UNE et indivisible comme la République. Or, il existe deux types de courants maçonniques :

1) La franc-maçonnerie religieuse et ultra conservatrice, pratiquée majoritairement par les anglo-saxons mais également présente en France. Cette maçonnerie impose à ses membres plusieurs règles appelées "land marks" ces règles sont les suivantes :

- Interdiction d'initier les femmes,

- Interdiction de réfléchir en loge sur des sujets d'ordre politique, religieux ou sur la société,

- Obligation absolue de croyance en un dieu révélé (en général le dieu des chrétiens).

Six millions d'hommes pratiquent ce type de Maçonnerie de part le monde.

2) Le deuxième courant est adogmatique. Il accepte en son sein des athées, les agnostiques aussi bien que les croyants. Il existe des loges pour les hommes, des loges pour les femmes et des loges mixtes. Tous les choix sont possibles. La franc-maçonnerie adogmatique travaille à l'amélioration matérielle et morale de l'humanité "au moyen de réflexions qui parfois se transforment en lois (abolition de l'esclavage, droit à l'avortement, planning familial, droit à la contraception...).