AU FIL DES JOURS SUITE N°3

Noel arbre ecritNoel arbre ecrit (351 Ko)

 

PARIS EST UNE FETE - Ernest Hemingway c'est le livre qui se vend le plus en ce moment et que l'on place au milieu des fleurs sur les lieux des attentats.

Le 19.11.2015 - Laurent Fabuis pense que les ciminels étant 30 000 nous avons la possibilité de les vaincre dans les années à venir.

Dans le presse j'ai lu - Le CESI (Château Maurian) au grand regret de tous quitte la commune pour rejoindre Bordeaux et il n'y a pas de candidat à sa succession.

                                  -  Le coût de LA VACHERIE (bâtiment qui surplombe les grottes de Majolan) passe de 2 M à 2,3 M.

                                  -  Demande d'accorder au Maire une délégation du Conseil Municipal pour demander des subventions. N'ayant pas la capacité de comprende comme beaucoup d'adminstrés ce qu'implique cette délégation, je peux juste dire qu'elle a créé des oppostions au sein du Conseil Municipal.

                                 - La rumeur avait raison, le centre de vacances Lou Bercail installé à Campan (65) est déclassé et il retombe dans le domaine privé de la collectivité et pourra être vendu, il est évalué à 470 000€ par les Domaines.

                                 - Une subention de 3000€ est votée pour l'Acab (association des commerçants et artisants de Blanquefort) pour la décoration et l'animation de la Ville pour Noêl. Un manège sera installé aux Colonnes et une structure gonflable sur le parking de la Renney.

J'avais demandé au conseil de quartier quelques illuminations dans les arbres du parking de la place de l'église de Caychac et de la Maison des services, cela m'a été refusé car elles riquaient d'être volées.

"Ma fille a vomi sur mon manteau Désigual, mais je ne sais pas où" Elle est bonne.

L'amie de nos enfants Anne Sylvestre et la nôtre a perdu son petit-fils Baptiste CHEVREAU, trop beau et gentil, au Bataclan le vendredi 13.

19.11.2015 - 13h 30 Abdelhamid ABAAOUD (le petit con devenu fou de puissance) a été tué à Paris Saint-Denis le 18.11.2015.

Durant l'été la rue des Pays-Bas à Blanquefort a été refaite à neuf, actuellement on va la reouvrir car on s'est aperçu que les lignes électriques étaient en mauvais état. Adieu la jolie rue toute neuve pour quelques mois.

A Caychac un frémissement du côté des commerces, une nouvelle agence immobilière, un petit lapin sur un bandeau au-dessus d'un magasin tout neuf à l'entrée du village et pour finir un frémissement à côté de la coiffeuse où était située la boulangerie disparue, il se dit qu'une autre boulangerie, patisserie viendrait s'installer dans les mois à venir.....

20.11.2015 - "ALLONS ENFANTS DU BATACLAN"  toute la journée sur France Inter et en particulier de 21h à 23h.

21.11.2015 - BOULEVARD DES AIRS a donné un concert hier soir au Trianon à Paris et a interprété sa dernière chanson au milieu et avec le public.

"De mon temps", en primaire, nous apprenions par coeur cette poèsie de Paul Eluard, il n'y avait pas longtemps qu'il l'avait écrite.

LIBERTE  poésie et vérité (recueil clandestin) 1942 - Paul Eluard

Sur mes cahiers d'écolier / Sur mon pupitre et les arbres / Sur le sable sur la neige / J'écris ton nom

Sur toutes les pages lues / Sur toutes les pages blanches / Pierre sang papier ou cendre / J'écris ton nom

Sur les images dorées / Sur les armes des guerriers / Sur la couronne des rois / J'écris ton nom

Sur la jungle et le désert / Sur les nids sur les genêts / Sur l'écho de mon enfance / J'écris ton nom

Sur les merveilles des nuits / Sur le pain blanc des journées / Sur les saisons fiancées / J'écris ton nom

Sur la mousse des nuages / Sur les sueurs de l'orage / Sur la pluie épaisse et fade / J'écris ton nom

Sur les formes scintillantes / Sur les cloches des couleurs / Sur la vérité physique / J'écris ton nom

Sur les sentiers éveillés / Sur les routes déployées / Sur les places qui débordent / J'écris ton nom

Sur la lampe qui s'allume / Sur la lampe qui s'éteint / Sur mes maisons réunies / J'écris ton nom

21.11.2015 - Les sénateurs ont voté la TVA à 5,5% pour les protections féminines.

Dans la presse du 19.11 j'ai lu :

- adoption par le conseil municipal du contrat d'engagement  entre la commune de Blanquefort et Bordeaux Métropole.

Ce vote permet la création de 2 service communs à partir du 1er.01.2016 :

- Les espaces verts.

- Le cadre de vie et l'urbanisme. Mme le Maire précise qu'il ne s'agit pas de transferts de compétence, mais  " de la phase N°1 de la mutualisation, et que Blanquefort garde la compétence".

Sur les 45 agents concernés, qui seront payés par la Métropole, 3 personne travailleront depuis le pôle territorial ouest du Haillan. Il s'agit :

- des instructeurs des permis de construire, qui se déplaceront en mairie pour rencontrer élus et architectes (les habitants ou promoteurs ayant un pb pourront demander des rendez-vous à Mme le Maire et à son adjoint à l'urbanisme, Patrick Blanc)

- Les autres agents continueront à travailler sur Blanquefort.

PREMIERE REVISION DU PLAN LOCAL D'URBANISME DE BORDEAUX METROPOLE, LE PLU 3.1. (à compléter)

22.11.2015 - Un membre du groupe EAGLES OF DEATH METAL - Jesse HUGUES - raconte à un journal en parlant de la soirée du 13.11.2015 au BA'TA'CLAN :

"Les gens faisaient semblant d'être morts et avaient tellement peur" et au bord des larmes "Une des raisons pour lesquelles tant de gens ont été tués, c'est parcequ'ils  ne voulaient pas abandonner leurs amis. Il y a eu tellement de gens qui se sont mis devant d'autres".

Parmi les victimes de l'attaque figurent le responsable commercial du groupe, Nick Alexander, et trois membres de la maison de diques des Eagles of Death Metal.

APPEL POUR UN HOMMAGE UNITAIRE A BORDEAUX DIMANCHE 22 NOVEMBRE 2015 - Toute la journée, point fort du rassemblement à 15h sur le parvis des Droits-de-l'Homme.

En livre de Poche : "CE QUE L'HOMME FAIT A L'HOMME" : Essai sur le mal politique - MYRIAM REVAULT D'ALLONNES.

Decouverte d'un stock d'explosifs et de produits chimiques à Bruxelles, donc le 1er ministre avait raison le risque d'attaques chimiques est bien réel en France.

23.11.2015 - Ce matin une surprise attendait les habitants de la rue de l'Abbé Raby, des travaux s'annonçaient dans leur rue. Un avis avait été glissé dans leurs boîtes aux lettres, ce jour,

 Rues de Campot, de la Liberté et de l'Abbé Raby du 23 novembre 2015 à fin janvier 2016 : Rénovation de l'éclairage public et enfouissement des réseaux électriques et téléphoniques.

La commune a obtenu de Bordeaux Métropole la requalification de la rue de Campot dans la portion comprise entre la rue de Peybois et la rue de la Liberté.

0 800 005 696 - LE NUMERO A APPELER EN CAS DE RADICALISATION D'UN MEMBRE DE VOTRE FAMILLE. Il peut être utilisé dans la lutte contre les sectes, Raëliens ou scientologues par exemple. Le 26.11.2015 je regardais les informations et j'écoutais des mères raconter comment leurs filles d'une manière insidieuse ont versé dans le djhadisme, effectivement, c'est progessif dans la plupart des cas, ces jeunes femmes connaissent leur premier amour et sombrent sous son emprise dans un monde qui leur apparaît supérieur à celui que leur offrait leur famille et à ce moment là, l'entourage familial malgré son amour n'a plus grand chose à comprendre et à dire ; il est méprisé.

NUIT CAYCHACAISE DU 27.11.2015 - Les bandits fêtent les nouveaux arrivants, et cela devient une coutume. Les jeunes couples avec enfants ne veulent plus habiter ce bourg qu'ils pensaient être à la "campagne". Cette nuit rue Rincazaux, rue de l'Abbé Raby, rue Mathurin Olivier de nombreuses voitures ont été ouvertes et vidées certaines de leur contenu, papiers, numéraire etc.. puis les bandits sont allés faire un tour du côté de l'école qu'ils ont dégradée. Les environs du terrain de pétanque au Neurin n'y ont pas échappé pas plus que le local qui a été visité et sans doute vidé de son eau minérale ? CHAUD, CHAUD, Caychac-Blanquefort-Bordeaux-Métropole vers 3h du matin.

Disparition : depuis le mois de mars, de Lucas TRONCHE 16 ans à Bagnols sur Ceze (30) - L'heure du crime émission de Jacques Pradel RTL le 21.10.2015 - Emiission de Laurent Delahousse le 28.11.2015 à 13h15 France 2. Une association à son nom a été créée. Le corps de sa maman exprime tout le chagrin qu'elle ressent.

29.11.2015 - 17H30 Des passants sont bloqués depuis une heure, Place de la République à Paris, car une centaine de manifestants encagoulés, hurlants et vêtus de noirs jettent les chaussures (entassées), du verres et les bougies (du Bataclan) sur les forces de ordre qui procédent à des arrestations. Ces manfestants veulent avoir le droit de défiler comme ils l'avait prévu avant les attentats ? leurs revendications ne sont pas très claires pour l'instant. Ou ce sont des black blog plus simplement.

L'Europe depuis des années verse aux environs d'un millard à la Turquie pour sa pré-intégration !

05.12.2015 - Depuis quelques jours les journalistes emploient un mot nouveau et répétifif dans la leurs reportages : "glaçant" et à juste tritre.

Les allemands pendant la guerre de 39/45 avaient mis au point le LEBENSBORN, la création d'enfants Aryens parfaits et  les ventres de femmes avaient été volontaires ou non asservies à ce programme; Elle avaient selectionnées pour, après avoir eu des rapports avec des militaires allemands, donner naissance à des bébés pure race. Et bien, Daech nous la joue à l'identique et, là ce sont des bébés purs criminels, dès que les enfants sont nés, ils sont mis dans des tructures spécialisés, sont scolarisés dans des écoles coraniques et des pris en mains par "des centres de loisirs" qui leur enseignent la haine de l'Occident et le mainiement des armes pour tuer. Pour arriver à leur but, là aussi, il leur faut des ventres de femes et où les trouvent-ils ? via internet qui fait la propagande de la hijra (émigration vers un pays musulman) et de pauvre petites jeunes filles parfois mineures et sans ressources se laissent prendre à leur projet qui leur fait miroiter une bonne qualité de vie de famille, et la possiblité de vivre leur religion en terre d'islam avec l'habillerment correspondant.

Les petits sauvageons caychacais s'ennuyaient dans la nuit de vendredi à samedi, alors ils ont fait le tour des rues de Peybois, Mathurin Olivier, Abbé Raby et de l'avenue du général de Gaulle, ils ont déplacé quelques barrières de travaux sur lesquelles ils ont déposé des livrets de ventes immobilières prises dans le présentoir devant le café-librairie, puis à ce que j'ai vu ils ont éparpillé des livres sur la chaussée avenue du Général de Gaulle. Des livres que les habitants avaient déposés dans la boîte à lire devant chez le médecin, je suppose. Pourtant pour ces chers petits nous finançons de nombreuses associations chargées de les occuper, le jour... Il est désolant d'entendre qu'une jeune femme nouvellement arrivée rue de l'Abbé Raby, dans le bourg de Caychac, a peur de rester seule chez elle, après que l'on ait vidé sa voiture de son contenu, pénétré dans son jardin et volé le vélo de son petit enfant.

Quelques résultats des portes du Médoc Régionales du 6 décembre 2015 :

Blanquefort : I 11067  - V 5597 - B   78 - E 5463 : PS 2062 - UD 1316 - FN 1139 - VEC 307 -  FG  227

Eysines       : I 13893     V 6747   B 107  E 6556 :  PS 2418   UD  1874    FN 1257   VEC 311   FG  237

Parempuyre :I    5838     V 2983   B  49   E 2902 : PS 1074    UD   636    FN  764    VEC 136    FG 118

Pian Médoc   :I  4759     V 2604   B  30    E 2541 : PS  792     UD  698    FN   630    VEC 149   FG   90

Ludon            :I   3267     V 1719   B  40   E  2902 : PS  680    UD   298    FN  427     VEC   62  FG   74

Dans certaines communes les anciens PUITS sont recensés, photographiés comme vestiges du passés et témoignage du travail des puisatiers à Caychac ils sont recouverts de plaques en acier au ras du sol pour les faire disparaître bien recouverts de terre et d'herbe. Il faut remarquer que souvent les puits n'étaient pas la propriété d'un seul habitant mais de plusieurs riverains qui venaient y puiser l'eau nécessaire à leur consommatation et à l'arrosage de leurs jardins, ce qui donnait lieu à des droits de passage, chose que l'urbanisme s'est mis en devoir de supprimer arbitrairement, ce qui cause la disparition de ces édifices de première nécessité pour nos ancêtes jusque dans les années 1950 sous une chape d'oubli.

Humour : je précise ne voulant pas me faire recadrer par des personnes qui n'ont pas la même forme d'humoiur que moi.

"LA VERITE SORT DU PUITS", mais qui veut la connaître cette vérité enfouie bien profond et qui peut déranger ? combien de visages a-t-elle ?

Le puits exerçait un attrait indéniable sur les enfants qui voulaient comme les adultes y puiser l'eau vitale, et le passage à cette étape était l'une de celles qui les amenait vers l'âge des grands. Les parents criaient angoissés : "Ne te penche pas au-dessus du puits, la sorcière qui est au fond va te prendre par les cheveux et t'attirer avec elle !" c'était une preuve de l'amour et de l'attention des parents. Et les enfants inconscents se penchaint aussi loin qu'il le pouvaient au-dessus de ce puits dans lequel, la nuit, les chats qui se battaient tombaient...et le lendemain parfois ils étaient repêchés et l'eau si fraîche l'été, bue par les riverains... En ce temps là, il y avait très, très peu de gastros, et même on n'en parlait pas...

12.12.2015 - Il a des travaux dans Blanquefort mais ce n'est que le début d'une année de travaux de voirie qui vont avoir lieu depuis le début 2016 jusqu'à la fin et aussi en 2017.

Pour vous renseigner toutes les personnes intéressées peuvent assister à la réunion publique qui aura lieu le 17 DECEMBRE 2015 A 20 HEURES EN SALLE DU CONSEIL MUNICIPAL Je considère personnellement cette réunion comme étant très importante pour organiser nos déplacements dans l'année à venir.

L'avenue du Général de Gaulle entre le feu situé devant la Résidence Dulamon et celui qui se trouve à l'intersection des rues Jules-Ferry et Gambetta. Une nouvelle conduite d'eau potable va y être installée, puis la voirie va être refaite ainsi que les trottoirs et une piste cyclable va s'y ajouter avec des places de stationnement le long de l'avenue. Ces travaux devraient durer entre trois et quatre mois, la circulation se faire en sens unique  (Nord-Sud). Le trajet de la liane 6 sera modifié (arrêt provisoire rue Jules-Ferry). Les voitures qui emprunteront l'avenue du Général de Gaulle vers Majolan passeront rue Jules-Ferry, qui sera pour l'occasion en sens unique, avant son réaménagement en 2017.

Toujours en 2016 - La place Marcelin-Berthelot (au Sud de l'église Saint-Martin de Blanquefort) de janvier à avril 2016 - la voirie, les trottoirs, les places de stationnement qui passeront de 32 à 34 sera une partie du programme de l'aménagement du centre ville après l'enfouissment des résaux.

La maison Lacaze démolie laissera place à un square sur son terrain.

Les rues Gambetta et Eugène Tartas seront rénovées de mai à août 2015.

La place de l'église de septembre à décembre, où l'on ne stationnera plus, les voitures laisseront place à une fontaine et des bancs (une fontaine qui me rappelle la place de l'église de Caychac aufrefois, tiens donc !).

Le nombre de places de stationnement en centre ville sera de 522 (parking de la poste compris) au lieu de 504 actuellement - 194 places pour l'hyper centre sont prévues.

Rue Raymond-Valet - rue de la République - place de la halle de marché - Parc de Carpinet attendront 2017 pour le lifting.

Informations données par Pierre Laborde, 1er adjoint, lors du conseil de quartier de Caychac le 03.12.2015.

13.12.2015 - A lire : L'homme de ma vie - Yann Queffélec - Ed. Babelio -

                                 L'homme inutile - Pierre-Noël Giraud - Ed. Odile Jacob -

En ces jours de deuil donc de douleur pour ces parents des enfants du Ba-ta-clan et des terrasses des café, mon coeur est déchiré quand je pense à ma fille qui a choisi de devenir orpheline à 33 ans et qui en est heureuse depuis des années. C''est une autre sorte de souffrance que le temps n'apaise pas.

14.12.2015 - C'est tout de même une grande victoire pour les femmes à Paris, Anne Hidalgo puis Valérie Pécresse, l'élégance est en marche. D'ailleurs Valérie Pécresse a le même âge que Vincent Feltesse et à mon avis leurs parcours ont du se croiser assez souvent à Paris. Pour nous en région Aquitaine c'est Alain Rousset - P.S.- qui l'a emporté avec Vincent Feltesse (ancien maire de Blanquefort) dans les 10e sur sa liste. La classe politique semble vouloir rajeunir, ils sont tous les deux les enfants de l'année 1967 et c'est très bien à mes yeux. D'autre part Virginie Calmels pour les Républicains est de 1971 et contrairement aux deux autres elle n'a pas fait carrière dans la politique. Il sera intéressant d'observer ces trois personnes dans les années à venir, car c'est notre avenir ouaf !

Sur les 183 élus, 47 représenteront la Gironde et ce sera le département le mieux représenté.

PS-PRG-EELV - Alain Rousset - Catherine VEYSSY - Nicolas Thierry - Françoise Jeanson (Anna Hamilton dont la vie nous est racontée au G.A.H.BLE) - Jean-Louis Nembrini (ancien recteur de l'académie de Bordeaux) - Isabelle Boudineau - Henri Sabarot - Naïma Charaï (présidente de l'Acsé, psychologeu sociale) - Mathieu Hazouard - Laurence Harribey - Vincent Feltesse - Martine Alcorta (maître de conférence en psychologie) - Thierry Truoulet - Nathalie Le Yondre - Patrick Guillemoteau (avocat) - Régine Marchand - Dominique Astier (professeur d'économie et de gestion)' - Gisèle Lamarque (professeure des écoles retraitée) - Florent Boudié - Lydia Héraud - Vital Baude (professeur de génie civil) - Laurence Rouède (auto-entrepreneur) - Francis Wilsius- Anne-Laure Bédu (chef (e) d'entreprise)- Jean-Jacques Corsan  - Christine Moebs (ingénieure) - Philippe Dorthe (connu depuis si longtemps à la forteresse de Blanquefort) - Yasmina Boultam -

UNION DE LA DROITE ET DU CENTRE - Virginie Calmels - Pierre Durand - Hélène Estrade (pharmacienne) - Joan Taris (enfant de Blanquefort) - Nathalie Delattre - Yves d'Amécourt - Martine Moga - Eddi Puyjavlon - Marie Angélique Latournerie - Nicolas Florian - Alexandra Siarri - Aurélien Sebton -

FRONT NATIONAL -  Jacques Colombier - Edwige Diaz - Bruno Paluteau - Sandrine Chadourne - Laurent Lamara - Nathalie Le Guen - Gonzague Malherbe -

Blanquefort : I 11067 -  V 6257 - B 119 - E 6022 - ROUSSET UG 3123 - CALMEL UD 1759 - COLOMBIER FN 1140 -

1er tour E - 5463 - B 78 - PS 2062 - Républicains 1316 - FN 1139 - le nombre de votants a augmenté de 794 électeurs - les voix du PS de 1061 - les voix des républicains de 443  - le FN a perdu 1 voix - les blancs ont augmenté de 41 voix

Quelle est la répartition ? L'UG avait en réserve les voix du front de gauche et d'EELV -

A peu de choses près le nombre de voix FN n'a pas changé entre les deux tours, il a l'air d'être un socle stable.

15.12.2015 - A lire "TERREUR DANS L'HEXAGONE" Génèse du djihad français - Gilles KEPEL et Antoine JARDIN auteurs - Ed. Gallimard.

L'importance du passé colonial de la France, il me semble qu'un pape Jean-Paul II ? en avait déjà parlé en disant qu'il serait source de grands problèmes pour la France.

L'importance des pères dans les familles - enfants sans pères enfants sans repères - Ils se tournent vers leurs pairs et des pères gourous.

BLANQUEFORT ET LES CONES DE NOEL.

Blanquefort la seule commune a avoir compris que les illuminations suspendues étaient "peu visibles, concernant surtout les voitures passantes et extérieures" donc "pour que les Blanquefortais puissent en profiter sans lever la tête, les services techniques et les professionnels ont alors proposé de nouveau concept d'illuminations en 3D" : ce sont des cônes lumineux pyramidaux en forme de sapins stylisés blanc et or qui sont répartis dans Blanquefort, 2 grands place de l'église St. Martin et 2 plus petits place St Ahon. Les blanquefortais ne regarderons plus vers le haut, mais à hauteur d'homme c'est parfait pour l'arthrose cervicale des vieux, mais pour faire rêver les plus petits ? Il est vrai que les rêves ne sont plus permis depuis le 13 novembre n'est pas ? alors économisons comme le préconisent ceux dont les enfants et les petits enfants sont grands, et que la politique a asséchés. L'utopie a déserté Blanquefort ? pourtant fut un temps nous avions de la littérature, du rêve et de la poèsie...

Il ne faut pas être mauvais ; aux colonnes un grand Père Noël attend les enfants avec sa boîte aux lettres pour le courrier, la fameuse lettre au Père Noël, ainsi qu'un manège (j'espère qu'il fonctionnera au-delà de 16h, c'est-à-dire après la sieste des petits car l'année dernière à cette heure là il avait plié boutique) et Super ! une structure gonflable sur le parking du Simply, pour que les chères têtes bondes puissent bien suer en décembre....

On devrait subventionner les particuliers pour qu'ils illuminent leurs maisons, ils seraient plus généreux.

http://guy-lerdung.e-monsite.com/album/fetes/alsace/colmar-decos-de-noel/

Le 12 démbre 2015 a eu lieu une visite des travaux effectués sur l'ancien domaine au-dessus des grottes de Majolan appelé la VACHERIE. Selon la presse "une vingtaine de parsonnes y assitaient dont le maire". Augustine Picard, membre de la Fédération Française des guides Patrimoniaux animait cette visite. Ces bâtiments du XIXeme siècle vont être réhabilités pour devenir "une maison de l'agriculture et de la nature et de la culture" point de départ d'un parcours vers la forteresse (propriété privée).

- de la culture : projets pédagogiques, visites scolaires, ouverture au public, spectacles, expositions, un marché des producteurs à raison d'un événement mensuel à partir du mois de septembre.

- agriculture : laboratoire de transformation du lait en fromage, cave d'affinage, boutique de vente de fromage et autres produits locaux. Accueil de l'exploitation d'un élveur de mouton, construction d'une maison d'habitation pour le berger, d'une petite bergerie avec 2 cochons, un troupeau de 250 ovins sera l'été sur les bords de la Garonne et l'hiver dans la vallée d'Aspe, la vacherie servant de lieu de transformation. Possibilité d'acceuillir une couveuse d'éleveurs.

et peut-être, un gîte, une guinguette ou un atelier de filage ? dans la maison de José...

A lire - FAIRE DE LA SCIENCE AVEC STAR WARS - Roland LEHOUCQ (CEA Saclay).

18.12.2015 - Une épaisse fumée dans un coin de Caychac à 16h30, je croyais qu'il était interdit pour tout le monde de faire du feu, mais bof...!

20.12.2015 - 7h45 France Inter a choisi de rediffuser le reportage "LE DERNIER VOYAGE DE FABIENNE EN SUISSE" qui démontre que malgré les nouvelles dispositions le débat sur la fin de vie est loin d'être clos. Dans ce reportage que l'on peut écouter sur internet nous apprenons qu'en février 2015 cela coûtait 8000€ et que le décès avait lieu dans un bâtiment d'une zone industrielle entouré de sa famille selon les cas (un anti-vomitif puis après la potion dégue.).

Le docteur Bonnemaison dans les propros recueillis par Dominique Richard pour le Journal Sud-Ouest fait la réponse suivante à la question : " La loi Caleys-Leonetti sur la fin de vie va-t-elle améliorrer les choses ?

A partir du moment où, de manière collégiale, les thérapeuthiques actives sont interrompues, elle offre la possiblité d'une sédation profonde et continue, c'est-à-dire d'un endormissement jusqu'au décès. Sur le papier, cela représente un progès mais, contrairement à ce qu'affirme ses rédacteurs, ce texte ne permettra pas tous de mourir sans souffrir". - "J'espère que mon combat n'aura pas été vain pour tous ces patients qui connaissent et connaîtront une fin de vie douloureuse."

Mais où j'ai appris que les femmes devaient enfanter dans la douleur ? Que l'on devait mourir dans de grandes souffrances ? au cathé, il me semble, mais j'ai la mémoire qui flanche, je ne me souviens plus très bien, mais comprenez vous, il faut ménager l'opus déi et éviter les manifestations de rues.

A lire : "MES ANNEES 80 DE A à Z"  de Caroline LOEB : Les Rita, le Palace, Coluche... les gays, le pouvoir, le fric, les joints...

             "UN BONHEUR PARFAIT" de James SALTER.

21.12.2015 - Nous n'avons pas de guirlandes à Caychac-Blanquefort en ces temps de noël, mais nous avons des petites lumières, nos sauvageons, qui ce week-end n'ont pas chômé comme d'habitude durant la nuit ils ont déplacé le matéreil des travaux des rues de l'Abbé Raby, de Campot et la la Liberté; Puis bricolé les engins de l'entreprise qui effectue ces travaux, ils avaient besoin de certaines petites choses pour leurs voitures, ils se sont servis, ces chers petits animateurs de nuit des rues du bourg de Caychac. Et pendant ce temps, Mme Le François, maire de Parempuyre (commune limitrope de Caychac) se questionne au sujet du score d'un certain parti dans sa commune... bizarre...

24.12.2015  - Lise DELAHAYE SARLORT où que tu sois, ta maman, ton papa, tes neveux qui ne te connaissant pas réclament cette tante "évaporée"  t'embrassent très fort en ce Noël 2015, ta présence serait leur plus beau cadeau, tu leur apprendrais à jouer les fourberies de Scapin comme tu sais si bien le faire.

26.12.2015 - Est-il facile d'accepter de ne plus jamais revoir un de ses enfants ?  nous n'y arrivons pas. En conséquence nous pouvons dire et écrire que le juge Salort et son épouse, notre fille, nous ont condamnés à une mort lente mais bien réelle dans le huis clos familial. Pas un instant le juge ne nous a signifié notre sentence directement, il s'est toujours d'une intermédiare notre enfant, en août 2003. 

SOLITUDE (édition le Pommier) - Michel SERRES dialogue entre un père et son fils sur l'émergence de solitude dans la vie l'homme moderne. Souviens toi Lise comme tu admirais Michel SERRES du temps où je te connaissais.

Les fêtes de fin d'année vont arriver, tu passeras devant Blanquefort sans t'arrêter pour aller à Castelnau du Médoc voir ta belle-famille, nous seront vieux et seuls.

Le 7 janvier 2004, Michel CHARASSE et plusieurs de ses collègues avaient écrit un texte de proposition de loi déposé au Sénat. (12 ans après qu'en est-il de cette proposition ?)

DEVOIR DES ENFANTS MAJEURS ENVERS LEURS ASCENDANTS AGEES N° 140 - Session ordinaire de 2003-2004.

L'article 223-3 du code pénal est complété par un alinéa ainsi rédigé :

Article premier

"Est, en particulier, consitutif de délaissement le fait, pour le descendant d'une personne vivant seule, de ne pas se tenir informé régulièrement de l'évolution de l'état de santé de l'interessé et de ne pas intervenir alors que celui-ci a subi une brusque dégradation. Le fait qu'il en ait  été dûment informé constitue une circonstance agravante.

Comment contourner cet article : c'est tout simple, en ne donnant aucunes de ses coordonnées à ses ascendants, ni adresse, ni numéro de téléphone, ni lieu de travail... en s'évaporant : avoir un juge pour époux est une aide en la matière.

"LE CODE A CHANGE" film de Danièle Thompson traite avec gaité et réalisme les rapports entre parents et enfants une réplique qui décrit une génération de juges en parlant des enfants m'a faite rire jaune, nous nous les avons, des vrais c'est sur nous qu'ils se sont excercés dès qu'ils se sont rencontrés. Nous pensions avoir comme les autres parents de jeunes adultes ; des syndiqués mécontents dès qu'ils considéraient  que nous avions commis une erreur où que nous n'avions pas satisfait leurs désirs, mais non, il s'est avéré que nous avions des juges, narcissiques, érudits, intellectuels et sans affect qui lorsque l'un d'eux a réussi son concours d'entrée à l'ENM nous ont signifié que leur porte nous était interdite, nous leurs parents et beaux parents sans contestation possible (ils n'avaient plus besoin de nous...). Je reconnais que c'est un cas un peu spécial, mais en en parlant autour de nous nous nous apercevons que nous ne sommes pas les seuls dans cette problèmatique face à des enfants trop gâtés. Combien de familles d'ouvriers réservent et payent une chambre à Paris à leur fille pour qu'elle passe son CAPES ? Soit, elle avait du mérite, mais nous aussi. (Nous voulons, juste 2 coups de téléphone par an et savoir où elle habite et c'est trop, à leur yeux nous ne le méritons pas...). Longtemps nous n'avons rien dit rongés par le chagrin, la culpabilité et la honte exactement ce que désirent ceux qui ne nous veulent pas du bien... et puis nous espérions une remise de peine, un droit de visite un geste qui adoucisse notre malheur, nous avons téléphoné un peu partout pour demander de l'aide tout cela n'a servi à rien, personne n'a répondu à nos questions, pourtant les personnes auxquelles nous nous adressions étaient des parents, comme nous. Tant mieux pour eux s'ils ne connaissent la soif infinie de voir leur enfant, de savoir ce qu'il devient, s'il est heureux, en bonne santé. Le besoin de le prendre dans ses bras, de l'embrasser, de le regarder tout simplement. Il m'arrive de rencontrer par hasard une personne qui a cotoyé ma fille pendant sa jeunesse et qui lorsque je lui parle de son évaporation, qui concerne l'intégralité de sa famille, émet la même hypthèse que celle qui m'est venue à l'esprit au fil des années et là, nous sommes en face de bien plus fort que nous.

1er janvier 2016 - Avec la nouvelle année un nouvel arrivage de clostras hauts de plus de 2m30 rue de l'Abbé Raby, 33290 Caychac Blanquefort. Je propose de débaptiser cette rue du bourg de Caychac rue des clostras branlants, ce qui permettrait de mieux la reconnaître. Comme on a l'impression d'être dans un quartier sympathique, comment dit-t-on ? d'échange et de partage, mon cul, comme dirait Zazie dans son métro je précise. 

03.01.2016 - www.dailymotion.com/video/x3gx8m V...

05.01.2015 - BIG BAZAR dans BLANQUEFORT ce matin, LA RUE JULES FERRY EST EN SENS UNIQUE EN PARTANT DE L'AVENUE DE L'EUROPE VERS LA RUE GAMBETTA, malgré les gros panneaux de sens interdit les conducteurs la prennent pour rejoindre l' avenue du Général de Gaulle qui est en travaux. Donc une possibilité est de pendre la rue Alcide Lançon pour aller à gauche vers le rond point caisse épargne et à droite pour rejoindre l'avenue du Général de Gaulle en passant devant l'école Dulamon et la résidence du même nom. IL FAUT S'HABITUER LES TRAVAUX VONT DURER JUSQU'EN NOVEMBRE.

CHARLIE HEBDO - PARIS, 7.01.2015 - Un an après, LE MASCARET à BLANQUEFORT accueille des artistes pour dire NON à l'obscurantisme...Musique, humour, dessins, contes... VENDREDI 8 JANVIER A PARTIR DE 20h30, Salle du Mascaret. Entrée Libre. (Avec la participation d'associations blanquefortaises et d'artistes divers, d'hiver c'est normal). A.B.C.

07.01.2016 - A lire : UN SILENCE RELIGIEUX - LA GAUCHE FACE AU DJIHADISEME auteur Jean BIRNBAUM édition du Seuil.

La gauche d'après ce que j'ai compris, semble avoir du mal a intégrer le fait religieux dans sa compréhension de la société ? Effectivement à Blanquefort nous avons eu un maire qui refusait de franchir la porte de l'église pour les cérémonies du 8 mai et du 11 novembre. J'exagère, mais si l'église Saint-Joseph de Caychac avait été respectée comme monument religieux représentant une croyance d'une partie des habitants de Blanquefort, jamais il aurait été permis qu'un abri de jardin lui soit accolé en entaillant ses piliers, alors que des bâtiments laïques de la même époque sont l'objet de toutes les attentions. Je dis ça, je dis rien, je regarde, et je vois.... Comme disait Jérémie : "Ils ont des yeux et ils ne voient pas." hihihihi

L'ANNEE TERRIBLE (Victor HUGO). (pour les Prussiens mais transposable aux évènements actuels).

Ils sont là, menaçant Paris, Ils le puissent                                        Le croissant du progrès clair au fond du ciel sombre ;

De quoi ? D'être la France et d'être l'univers ;                                   Ils punissent Paris de dénoncer l'erreur,

De briller au-dessus des gouffres entr'ouverts ;     D'être l'avertisseur et d'être l'éclaireur,

D'être un bras de géant tenant une poignée          De montrer sous leur gloire affreuse un cimetière,

De rayons, dont l'Europe est à jamais baignée ;    D'abolir l'échafaud, le trône, la frontière,

Ils punissent Paris d'être la liberté ;                       La borne, le combat, l'obstacle, le fossé,

Ils punissent Paris d'être cette cité                        Et d'être l'avenir quand ils sont le passé.

Où Danton gronde, où luit Molière, où rit Voltaire,                            

Ils punissent Paris d'être âme de la terre,              Et ce n'est pas leur faute ; ils sont les forces noires,

D'être ce qui devient de plus en plus vivant,           Ils suivent dans la nuit toutes les sombres gloires.

Le grand flambeau profond que n'éteint aucun vent,

L'idée en feu perçant ce nuage sombre,                                                                            (Recueil, 1872)

 

Dans la presse du 29.12.2015, nous pouvions lire : LA JUSTICE QUI RECONCILIE - Canton des portes du Médoc -

Deux concilliateurs de justice assurent désormais des permanences au sein de Maisons des services publics de Caychac et  du grand Caillou à partir du mois de janvier.

Les conflits de voisinages - les liliges entre propriétaires et locataires - entre voisins (haies, murss ou chemins mitoyens) - les litiges liés à la consommation peuvent être traités par Patrice SOLLAZZI et Jean Claude LAVIE, mais, les affaires familiales, d'état civil, de droit du travail et les litiges opposants administrés et administration ne sont pas de leur domaine.

Le bordelais Jean Claude LAVIE a prêté serment en septembre devant le premier président de la cour d'appel de Bordeaux, c'est un ancien cadre de l'industrie pharmaceutique âgé de 78 ans (conseiller prud'homal -collège salariés - pendant 5 ans il a animé des audiences de conciliattions liées au monde de travail.)

Patrice SOLLAZI est un ancien cadre civil de la Défense, ex-chef du bureau interarmée des logements.

Leur but est d'amener les deux parties à signer un constat d'accord "nous réunissons les personnes et faisons en sorete que les gens se parlent pour aboutir à une solution à l'amable" "il faut dont être diplomate, ferme et NE PAS HESITER, LORSQUE CELA EST NECESSAIRE, A SE RENDRE SUR PLACE".

TRIBUNAL D'INSTANCE - Le conciliateur BENEVOLE pourra intervenir , toujours sur le même type d'affaires, directement auprès des services de la justice bordelaise et à leur demande. Il pourra, par exemple être appelé auprès d'un juge d'instance ou d'un juge de proximité dans le cadre notamment d'une double convocation, "le but est de soulager les tribunaux et là encore d'aboutir à une concilation pour éviter un procès". Devant LE TRIBUNAL DE PROXIMITE, le montant du préjudice est inférieur à 4 000 €. Devant le TRIBUNAL D'INSTANCE il est compris entre 4 000 et 40 000€ indique M. Sollazzi.

Les permanences ont lieu plusieurs fois par mois : le MARDI - MERCREDI - JEUDI à Eysines ou à Blanquefort et concernent les habitants de tout le canton : Eysines, Blanquefort, Parempuyre, Le Pian-Médoc, Ludon-Médoc.

Rendez-vous par téléphone à l'accueil de la maire de Blanquefort 05 56 95 50 95 ou à la MSP d'Eysines. Courriel :p.sol-conciljust@outlook.fr

MORT DE DAVID BOWIE le 10.01.2016, 69 ans d'un cancer, mauvais âge pour cette génération.

11.01.2016 - les bourses chinoises continuent leur chute.

Pendant que nous dormons certains s'activent et font leurs courses chez cours vite. Pour la 3ème fois les jardins familiaux de blanquefort, rue de la Forteresse, ont eu de la visite nocturne, envolées deux pompes à eaux collectives, une autre propriété d'un particulier et au passage une débroussailleuse, les petits objets de jardinage ont été jugés inintéressants. La mairie et les locataires des jardins familiaux ont porté plainte à la gendarmerie et les assurances contactées. Il est exact qu'il est recommandé de ne rien laisser dans les jardins à la vue, mais est-ce là un progrès de notre société ?

11.01.2016 - Lors de la mini-tempête qui a balayé la Gironde la ville de Blanquefort s'est distinguée par la gravité de son atteinte sur le lycée des métiers Léonard-de-Vinci. Vers 11h40 une partie du la plaque de tôle qui sert de toit à l'internat s'est envolée en plusiers morceaux sous la force du vent sans faire de blessés. Cet établissement accueille 821 élèves, 120 professeurs et 80 personnels a été évacué suite aux intructions de M. Guiraud le proviseur. L'internat réservé aux filles, au 3ème étage du bâtiment a été inondé et est inutilisable.

Hier un enseignant juif agressé, aujourd'hui un conseiller municipal Républicain de Créteil juif, lui aussi; assassiné est-ce pour les mêmes raisons ? que se passe-t-il ?

13.01.2016 - Décès d'un enfant de Maurian quartier de Blanquefort, Jean-Louis JOUGLET.

16 & 17 JANVIER 2016 - LA DIAGONALE DES REVESAu profit de l'association "ALADIN, UN REVE POUR UN ENFANT".

3ème édition TOUR DE LA METROPOLE, Venez faire 200m, un marathon ou 120 kms...Rollers et Vélos bienvenus sur pistes et bandes cyclables !...

SAMEDI, 16 janvier // 68 kms

DEPART devant la salle Energy FIT/Palce de la République :

09h >> Ambarès et Lagrave, Bassens, Lormont, Bordeaux (Pont de Pierre), 13h39 Parempuyre, 14h44 Blanquefort Carrefour Market, Le Taillan Médoc, 15h27 Hôtel de ville Saint Médard en Jalles, Saint Aubin du Médoc, Le Haillan, Mérignac, Hôpital des enfants Malades<< 18h45.

DIMANCHE 17 janvier // 51 kms

09h>> Hôpital des Enfants - Pessac - Gradigan - Villenave d'Ornon - Bègles - Floirac - Artigues - Lormont - Bassens- Carbon Blanc - Ambarès et Lagrave << 15 h45

Renseignements/inscriptions//06 61 82 07 22  http://ladiagonaledesrêves.over-blog.fr

Une bicyclette avec une remorque transportant une URNE suivra la course afin que vous puissiez y glisser vos dons.

Les organisateurs ont contacté des mairies dont certaines au moment de l'arrivée de la caravane sur leur parvis donneront un chèque pour l'association.

Finalement cette manifestation aura rapporté la somme d'environ : 4 400€

En passant place de la poste à l'angle des rue Lamartine et Tastet je me suis enfoncée les pieds dans un carré terre meuble inhabituel à cet endroit, il manquait quelque chose ;  c'était la cabine téléphonique, j'ai donc fait le tour de quelques lieux et je me suis aperçue qu'elles avaient toutes été enlevées à des époques différentes. Une page s'est tournée.

18.01.2015 - A lire "La guerre des Tétons" de LILI SOHN - Une façon de vivre son cancer du sein et ses contraintes d'une jeune femme de 29 ans..

                               "ça tiendra bien jusqu'en 2017" "De toute façon, ça tiendra bien jusqu'en 2017" (F. Hollande) - éditeur Albin Michel - Sophie Coignard et Romain Gubert, une enquête sur la manière dont nous ne sommes pas gouvernés.

                                "Julie Gayet une intermittente à l'Elysée" - éditions du Moment - de Soaziq Quéméner - à paraître le 28 janvier.

20.01.2015 - Dans la cérémonie des voeux du 14 janvier 2016 Mme Le Maire demandait à ses administrés d'aller au cinéma des Colonnes qu'elle souhaite placer sous délégation de service public car il n'est pas rentable et que sa fréquentation est en baisse (d'après ce que j'ai entendu, le cinéma en France cette année a connu une baisse de fréquentation de ses salles). Ce qui lui a fait dire "Nous avons besoin de vous, Allez au cinéma !"

La vente de la Semi (Société d'économie mixte immobilière) à Vilogia a rapporté 18 millions d'euros à la ville. Quelques orientations pour l'utilisation de ces fonds sont en cours de réflexion :

- Entretien du du patrimoine bâti, dont la réfection de l'école du bourg qui devrait être étudiée cette année et se terminer en 2017. La rénovation de la piscine municipale et du château Fongravey.

Le sujet des grands chantiers en cours a été abordé : Le réaménagement du centre-ville - Les travaux de voirie sur l'avenue du Général de Gaulle - La Vacherie future Maison de l'agriculture et de la Natrue qui sera inaugurée le 10 septembre sur ce dernier point Mme le Maire est satisfaite : "je rencontre de moins en moins de gens septiques".

Le tram-train "qui va changer notre vie à Blanquefort" et pourrait intervenir "au mieux à la fin de l'année".

Mme Pascale Got, députée, a fait remarquer que le ministre de l'économie E. Macron devait la tenir informée de l'avancée du dossier Ford suivi aussi par le Maire "avec vigilance".

C'est d'actualité de taper "allez au cinéma" le jour de l'annonce du décès d'ETTORE SCOLA et le mois de celui de Michel GALABRU.

A propos du cinéma et de Michel Galabru en 2008 quand le film "BIEN VENUE CHEZ LES CH'TIS" est sorti en salles, il y a eu au cinéma les colonnes de Blanquefort un raz-de-marée de spectateurs, le même que celui que j'avais connu étant enfant à la sortie du "PETIT MONDE DE DON CAMILLO" au cinéma le Rialto, cours Balguerie à Bordeaux. Ce film, de Dany Boon a été un phénomène de cohésion sociale ; des gens de tous les milieux en parlaient avec plaisir. Si les cinémas sont moins fréquentés peut-être que les films sont moins fédérateurs ? en dépit de la crise...

Le parfait sénario d'un film sentimental, car dans la vraie vie parfois les enfants n'ont même pas le temps de venir aux obséques et d'ailleurs il faut au moins savoir où les contacter...

https://www.youtube.com/watch?v=V6-0kYhqoRo

Mais peu exister aussi quelques enfants attentionnés....

A PARTIR DU 03 FEVRIER 2016 A BLANQUEFORT : MODIFICATION DES JOURS DE COLLECTE DES DECHETS MENAGER.

BAC GRIS - LE JEUDI (merci de le rentrer apèrs la collecte).

BAC VERT - LE MERCREDI        -

Stop PUB à coller votre boite aux lettres : Bordeaux Métropole STOP PUB oui à l'info des collectivités. La pub représente 35 kg de papier par foyer par an.

Comment seront recyclés les emplois supprimés ?

22.01.2016 - Ce matin Patrick Cohen (France Inter) recevait Géral BRONNER et j'ai relevé quelques une de ses réponses qui correspondaient à un questionnement qui m'est personnel.

Par exemple comment une personne intellectuellement brillante peut se retrouver dans une sorte de secte :

<<Un ex adepte de l'ordre du Temple Solaire m'avait donné une réponse qui m'avait frappée : "c'est un escalier dont les marches sont si petites que vous n'avez pas l'impression de les gravir">>

<<...Une autre voie est la frustation relative : il a l'impression que la vie ne lui a pas donné ce à quoi il a droit. On le sait en regardant les tueurs de masse aux Etats-Unis. Ces gens laissent un testament généralement. On voit que leur acte de violence est censé laver l'indignité que fut leur vie. On retrouve ce type de motifs chez certains djihadistes.>>

Il y a un mystère du passage à l'acte.

<<Personne ne peut prédire qu'un individu va passer à l'action. Les individus dont on parle sont terriblement cohérents d'un point de vue moral. Cela peut les conduire à produire des actes pour éliminer tous ceux qui ne pensent pas comme eux.>>

Comment peut-on les amener à changer leur façon de penser ?

<< ça s'appelle la pensée méthodique, la zététique : l'art du doute.>>

Est-ce qu'il y a une spécificité du religieux ?

<<Le fanatisme est-il par essence religieux ? Evidemment que d'autre types de croyances peuvent tourner à la radicalisation. J'ai même l'idée iconoclaste de les comparer à des collectionneurs fous. Il est vrai que la religion, à partir du moment où elle prétend inconditionnellement administrer le vrai, il y a une charge sociopathique, dangereuse.>>

On ne pense pas assez à la prévention.

<<...On peut faire une cartographie de la radicalisation. Par exemple, par quel type de théorie est-il passé sur internet ? La théorie du complot est une étape. Je pense qu'il est plus utile de produire un contre-discours avant qu'il se soit radicalisé.>>

Livre de Gérald BRONNER : "LA PENSEE EXTREME" éditeur Delanoël.

Une remarque : Les reclus de Montflanquin se sont laissés berner grâce à la théorie du complot... et combien d'autres anonymes ?...

Le 25.01.2016 - Lors de l'émission : "Toute une histoire" animée par Sophie Davant à 14h sur France 2, il sera fait le point sur la disparition il y aura bientôt un an de Lucas Tronche, 16 ans, à Bagnols-sur-Cèze dans le département du Gard. Depuis le mois de mars 2015 sur ce site je rapelle cette dispartion. Dès que cette disparition s'est avérée des recherches minutieuses sur le terrain ont débuté avec l'aide de nombreux habitants, amis et collègues des parents de ce jeune garçon qui s'est volatilisé le 18 mars 2015 en laissant son chat.

Celui ou ceux qui ont fait du mal ou qui retiennent l'enfant de cette mère ont du mauvais sang à se faire car elle est prête a remuer la monde entier pour retrouvrer son fils. Certaines mères sont capables de l'inimaginable, pour retrouver le sang de leur sang et je les comprends parfaitement. Ceux qui prennent ce risque, qui qu'ils soient, quel que soit le statut social et leur perversité ne savent pas le degré de détermination des personnes qu'ils ont en face d'eux.

"SPOTLIGHT" Film américain qui sortira en salles le 27.01.2016 (enquête sur la pédophilie des prêtres à Boston et leur protection pendant de nombreuses années). Tiens, à ce propos ou pas, combien de jeunes osent raconter à leurs parents (s'ils ont le temps de les écouter) qu'ils ont été séduits par un adulte : prêtre, enseignant, moniteur, ami de la famille etc...Une personne qu'ils admirent éperdument et qui a la confiance des parents et le respect de la société ? Les parents eux mêmes sous le charme sont-ils conscients du danger couru par leur enfant et de la dificulté pour lui de se confier à eux, c'est un monde qui va s'écrouler, le monde merveilleux des parents aimants qui ont créé un nid douillet pour leurs petits, confiants dans la nature humaine et de ce fait, crédules et victimes...mais qui n'a pas pêché par espérance ?...

"CHORUS" film en noir et blanc de François Delisle sorti dans les salles le 20.01.2016.

A lire pour ceux qui sont intéressés par ce sujet : "LE MANIEMENT DES HOMMES" Essai sur la rationalité managériale de THIBAULT LE TEXIER.

25.01.2015 - Après avoir regardé l'émission sur la disparition de Lucas Tronche j'ai regretté que les relations qu'il entretenait avec son frère aîné n'aient pas été abordées. Car dans beaucoup de familles la compétition entre frères et soeurs (s'il y en a) est rude et seuls les anges n'ont pas de sexe or je n'en ai jamais rencontrés, Les enfants dès qu'ils sont pubères, vers 11 ans, dans l'ensemble mènent la vie rude aux parents et les relations entre frères sont quelque peu conflictuelles... Donc au printemps, quatre scouts de 15 ans passés loin des adultes éprouvent du bonheur à manger les pâtes aux tomates fraîches cuisinées par l'un d'entre eux, et de quoi parlent ces jeunes adultes qui dans deux ou trois ans seront majeurs. ? Quels sont leurs sentiments les uns pour les autres ? leurs petits secrets ? leurs centres d'intérêts cachés ?

Il était une fois un jeune homme qui avait un rendez-vous amoureux, mais l'autre n'est pas venu pendant quelques jours il resté dans les lieux qu'ils connaissaient près de chez lui, mais il a vu le déploiement de forces qui était à sa recherche, il n'a plus su quoi faire. Ce jeune adulte n'ayant personne à qui se confier est parti fatigué, ravagé de chagrin et son estime de soi en morceaux sur le chemin où il a été vu pour la dernière fois, qui a-t-il rencontré pour l'aider ? (en étant positif, en évitant d'écrire que Jo di Mambro membre de l'OTS était né à Pont-Saint-Esprit et combien d'autres de ce genre qui rodent dans les parages). De toute façon c'est un homme qui reviendra chez des parents dont la manière de vivre, l'affection, lui paraîtront un peu étrangère, il aura sa propre vie bonne ou mauvaise mais ce sera la sienne... Good luck lucas, et à bientôt de tes nouvelles.

Il était une fois un jeune homme de bientôt 16 ans que ses parents aimaient et qui le lui disaient, mais à cet âge cela ne suffit plus il a voulu voir si à l'extérieur du cercle familial s'il pouvait aimer et être aimé, car la vie quand on est à deux ans de sa majorité est ailleurs. Il a essayé et son amour n'a pas été payé de retour. Son monde s'est écroulé subitement sans modération comme pour beaucoup de jeunes de cet âge.

Il est parti sur une route et qui a-t-il rencontré ? Une personne, un groupe qu'il connaissait, une personne qui avait besoin d'aide ? des membres d'une secte ? des fanatiques de l'écologie, par exemple ? un pervers.

Les sectes savent si bien repérer le désarroi, le manque de confiance en soi de leur proie et s'en servir en promettant l'amour et la réussite sociale qu'elle mérite. Elles sont capables de démontrer aux plus fragiles que leurs parents ne sont pas de bons parents pour les détacher de leur famille, et le pire, dans certains cas, de constituer des dossiers. Ces dossiers qui leur permettent de tenir leurs membres sous leur joug. Même un enfant, deplus s'il est intelligent, capable de vivre en groupe, d'obéir, de croire en une cause sans esprit de critique, habile, débrouillard, minutieux  méticuleux sait beaucoup de choses grâce à aux qualités énumérées peut leur être utile, ils savent si bien laver les cerveaux pour y mettre... au choix du lecteur....S'il y en a c'est un peu particulier. Au fait, pourquoi cette commission rogatoire est coincée aux états-unis depuis plusieurs mois ?

Et, si c'était juste un document qu'il avait à transmettre, alors qu'il était seul... C'est valorisant pour un jeune une chose de ce genre...

26.01.2016 - Mais que lit-on dans la presse ces jours-ci ! "plusieurs socialiste girondins, particulièrement sur la métropole, souhaitent éviter le retour de Vincent Feltesse dont la plupart des militants ne veulent plus entendre parler". Ils ont un rêve, un autre grand blond, mais très classe au regard direct qui vient juste de raser sa toute nouvelle barbe, devinez....Emmanuel Macron, rien de moins, bon ils ne sont pas tous de même avis, c'est normal. Il est écrit que Bordeaux aime les parachutés.

Et aussi, les habitants de Parempuyre qui se battent et font permanence et pétitions pour que le tram arrive chez eux soit à 4 Km de Blanquefort.

27.01.2017 - Livres à présenter ou a écrire "Ma vie avec un alcoolique" ou "alcool premier danger sur la route", pour les enfants des autres, bien entendu. Quand on vit avec un grand alcoolique il faut bien comprendre qu'il est dangereux pour sa famille mais pour les autres aussi quand il prend sa voiture, et à mes yeux les conjoints ont une part de responsabilité arrivés à un certain degré de culture. Oh ! ce n'est pas le bon livre, dommage, ils n'avaient même pas 20 ans...

Je raconterai l'histoire de ces parents dont les enfants viennent de partir de chez eux à Blanquefort, il 20heures ce soir de juillet, les petits doivent se rendre à Bruges, à peine 10mm après leur départ un coup de fil, "Maman on a eu un accident" grosse frayeur, et où êtes-vous, qu'avez vous ? Ils étaient dans le virage de Majolan la voiture accidentée de travers sur la route, une partie de la carosserie enfoncée et sur l'herbe un homme rigolard à qui on essayé d'expliquer qu'arrivant du Vigean il avait faillit tuer des enfants car il s'était déporté sur la gauche et avait embouti la voiture qui arrivait en face de la sienne, ses yeux dans le vague, son sourire idiot figé sur sa figure ; sa seule réponse, il était mutique. Impossible de savoir qui il était ou il habitait, si l'on pouvait prévenir quelqu'un ; dans sa voiture sur le siège arrière des bouteilles de bière. La gendarmerie d'Eysines est venue, il ne parlait toujours pas, il a laissé sa voiture, et il est parti avec les gendarmes. On a évalué les dégâts sur les corps, consolé, calmé les enfants traumatisés et on s'est débrouillé avec la voiture accidentée. Par la suite, on a appris qu'il habitait à 200m des parents. Des mots, des excuses, et même prendre des nouvelles auraient soulagé les protagonistes, mais rien (après il a pris le bus, son permis lui ayant été retiré pendant un certain temps). Alors lorsqu'on le rencontre dans la ville une bouffée de colère remonte de même lorsqu'on lit son patronyme, on revoit ce sourire niais, euphorique, mais lui il était trop bourré, il n'avait pas calculé les parents, ses voisins de quartier, et pire on peut penser qu'il ne se souvient même plus de l'accident, pourtant il était père. Cependant pour d'autres conducteurs on espère qu'il a été aidé et est guéri à l'heure actuelle. Une belle histoire bien réelle de parents qui ne s'appellent pas CHESNAIS et comme on dit : "Il n'y a pas eu mort d'homme", la peur du conducteur en voyant la voiture de l'ivrogne se diriger vers la sienne ne compte pas et le choc qui en a suivi non plus. Et, dire que tout le monde va applaudir la nouvelle chanson de Renaud très chouette par ailleurs, mais où il me semble qu'il est écrit : "que celui qui n'a jamais titubé me lance la première pierre." prendre une cuite d'accord, mais pas la voiture après...

Quel intérêt pour les blanquefortais des jeunes de leur ville qui viennent de faire des centaines de kilomètres pour passer un entretien dans une école polytechnique (dans laquelle il feront 5 ans d'études) et qui sont à la merci d'un ivrogne hilare, rond comme une queue de pelle, à leur retour, à 300 m de la maison de leurs parents.

29.01.2016 - Je souhaite que le Président de la République accorde aujourd'hui la grâce présidentielle à Jacqueline SAUVAGE, 66 ans, condamnée à 10 ans de réclusion pour avoir tiré dans le dos de son mari qui la frappait depuis 50 ans et avait violé ses 3 filles. Il semble que les magistrats aient pris en compte de fait qu'elle n'ait pas porté plainte bien avant mais combien de femmes portent plainte et se font tuer par la suite par leurs bourreaux ? 

30.01.2016 - Où l'on apprend que le Picard n'a pas dit son dernier mot et ne s'avoue pas vaincu d'avance : "A coeur vaillant rien d'impossible"; il fait des réunions avec des notables bordelais et a créé un site Vincent Feltesse 2020, car n'ayant aucun concurent de son bord tous les espoirs lui sont permis "Les loups hurlent, la caravane passe" et l'encre coule.

Un jour par un voisin de table, lors d'un repas, j' ai entendu que le Golfe de Gascogne était l'un des plus dangereux, et il savait de quoi il parlait...

31.01.2016 - A lire : "L'ESPOIR A-T-IL UN AVENIR" auteurs Monique Atlan - Roger-Pol Droit éditeur Flammarion.

ANONYMUS a revendiqué une attaque du site du P.S. dans la matinée du 26.01.2016 pour faire savoir son opposition à la prolongation de l'état d'urgence qui limite les libertés individuelles, si j'ai bien compris.

La chanson du dimanche, "PAS-LA" de Vianney, pour les enfants volés a l'affection de leurs parents : Lucas, le fils mineur de Nathalie et Eric, Lise, la fille majeure d'Eliane et François.

01.02.2016 - Il ne faut pas fermer les yeux et se laisser berner, pour l'opposition cubaine rien n'a changé, et les pays qui recoivent Raoul Castro le savent très bien ils LEGITIMISENT LA REPRESSION A CUBA mais cela les arrange pour des raisons financières. M. Mélanchon est tout heureux d'être invité à une réception en faveur donnée en faveur d'un dictateur qui doit amener de l'argent au commerce français, allons donc. Cuba si je comprends était financé par la Russie d'Alexande Soljenitsyne.

AUGEMENTATION DES TARIFS SUR LES AUTOROUTES, on augmente les profits des actionnaires, mais on nous raconte de belles histoires sur de grands chantiers, réellement utiles ?

Et pendant ce temps le prix du gaz oil augmente.

Autoroute + gaz oil - pas augmentation des retraite ou si peu qu'il ne vaut mieux ne pas en parler, avec quel argent les grands parents vont aller voir leurs petits enfants quand ils sont éloignés ? Super pour le rapprochement familial ! Se rappeler que pendant une période en 2015 les moyens d'information nous ont parlé des bénéfices importants que faisaient les sociétés d'autoroute, à la limite nous avions fini par nous demander si on n'allait pas en baisser les tarifs pour les usagers, mais à la fin, compte tenu de diverses erreurs commises par le gouvernement (portiques) on nous augmente, comme de bien entendu c'est toujours les mêmes qui sont pénalisés et l'argent va à l'argent, comme on dit dans le peuple et quel que soit le gouvernement.

Décès de Marie-Claude CROCHET, toutes nos condoléances à son mari et à ses fils congénères de nos enfants. A mes yeux elle part discrétement comme elle a vécu ce qui n'empêche pas sa valeur.

02.02.2016 - CASH INVESTIGATION - France 2  20h55 - PRODUITS CHIMIQUES NOS ENFANTS EN DANGER. Les dangers des produits chimiques sur le développement des enfants. Augmentation des cancers infantiles, multiplication des anomalies de naissance ou des troubles homonaux, explosion de l'autisme, toutes ces pathologies pourraient bien avoir des causes environnementales. Les pesticides apparaissent en première ligne dans les rapports des chercheurs.

C'est l'histoire d'un couple qui cotisait à la FCPE section de Blanquefort depuis 1977, le père étant délégué des parents d'élèves quand en 1990 au collège Emmanuel Dupaty, une de leurs enfants en 5ème se trouva placée à côté du petit-fils d'un notable socialiste d'une commune voisine. Ce jeune garçon n'aimait pas les études, il avait besoin de se dépenser, en classe il se balançait sur sa chaise, faisait des bruits, crachait, bousculait les autres élèves, rendaient des feuilles blanches et semait le trouble dans la classe. Les professeurs en avaient assez, le parent d'élève délégué a compris les plaintes de son enfants et défendu les enseignants. Lors de la réunion de fin d'année au cours de laquelle l'orientation des élèves devait être décidée le parent demanda que l'élève qui ne voulait pas étudier soit exclu du collège, mal lui en a pris le (grand) responsable de la FCPE pour la Gironde ? un petit homme rouge et roux a expliqué que l'on ne pouvait pas agir de cette manière cet enfant étant le petit-fils de... qui était.(notable)..et socialiste, à la rigueur comme il devait redoubler le changer de classe mais pas plus. Le professeur de sport M. D. était écoeuré et le manifesta ainsi que le parent délégué de même de la part les autres associations de parents d'élèves. La femme du délégué fera un courrier à la FCPE et ne cotisera plus à cet organisme qu'elle considérait injuste vis-à-vis des enfants dans le cas qui la concernait. Le père restera à la FCPE jusqu'en 1998 (la bourse aux livres tenue par la FCPE du lycée étant très bien organisée). Et voilà pourquoi votre fille est muette. Et surtout, pour ne pas avoir de problèmes, pas de risques de déplaire n'ayez pas d'enfants ou très peu car les ennuis sont proportionnels au nombre d'enfants.

04.02.2016 - BENJAMIN MILLEPIED quitte la direction de l'Opéra de Paris. Il trouvait, soi-disant, que le ballet ressemblait à du papier peint et était ennuyeux à mourir. Nous les Blanquefortais qui avions mis nos enfants aux cours d'expression corporelle, initiation à la danse moderne que dirigeait Catherine, sa mère, pendant que la musique africaine jouée par son père et ses frères animait la salle dans le quartier de Saturne jusqu'au milieu des années 1980. Nous qui sommes allés applaudir nos enfants à la salle Barbey à Bordeaux nous savons que la créativité, la modernité et la diversité culturelle étaient les maîtres mots de la famille Millepied. Avec le recul c'est surprenant d'avoir assisté à l'éclosion d'une étoile qui laissera son nom dans le monde de la danse. Je me souviens d'un petit garçon solitaire, à ce qui me paraissait, seul avec sa passion, j'avais l'impression qu'il ne voyait pas les autres enfants, je ne l'ai jamais vu leur parler ou s'amuser avec eux avant que sa mère dispense ses cours, lui sa mission était de danser et elle l'habitait à chaque instant. Les enfants jouaient et lui passait au milieu d'eux en dansant en essayant à chaque instant de s'améliorer, d'atteindre un sommet, invisible aux yeux des profanes que nous étions. Je m'intéresse à Benjamin, car un jour une toute petite fille que l'on amenait voir le père noël  dans une grande surface a dit : "je veux rentrer à la maison pour dessiner".

LA FORTERESSE COMME VOUS NE L'AVEZ JAMAIS VUE. Travail effectué à l'aide d'un drone par l'ABC Blanquefort avec l'autorisation du G.A.H.BLE et du propriétaire de la Forteresse et diffusé sur internet sans autorisation (même dans un pays étranger).

Faire bouger l'image avec le pointeur de la souris pour obtenir l'angle de vision que vous souhaitez obtenir.    

https://sketchfab.com/models/2432e13c93cd479eb824cf53e79ecce4

05.02.2016 - Même si l'on ne se croit pas concerné on peut se questionner. Voir le documentaire "PARENTS A PERPETUITE" d'Anne Gintzburger sur la chaîne PUBLIC SENAT samedi 06.02.2016 à 22h et dimanche à 9h. Dans ce documentaire elle donne la parole aux parents de Matthieu qui a prémédité l'assassinat de sa camarade d'internat du collège de Chambon sur ligon en Haute-Loire. Que faire lorsque son enfant a un petit quelque chose d'étrange non identifié, dans ce cas mais je n'ai pas vu cette projection, les parents ont essayé de trouver des solutions au mal être de leur enfant dont ils étaient conscients. A ce jour la justice l'a qualifié responsable de son crime, mais sa place n'est peut-être pas en prison et peut-être pas en hôpital psychiatrique alors que faut-il en faire ? Que faut-il faire pour l'aider car il souffre et c'est le problème des parents mais aussi de la société.

Une augmentation de l'électricité de 30 à 50% est à prévoir dans les années à venir avec le démentellement des centrales nucléaires et l'enfouissement des déchets.

"GENERATION SANS PAREILLE" Les baby-boomers de 1945 à nos jours. Auteur : Jean-François SIRINELLI

16h30 environ en passant avenue du Général de Gaulle à Caychac en face de la pharmacie un accident mettant en cause, il semblerait, un véhicule qui sortait du parking et un autre qui circulait sur l'Avenue. Sur place un véhcule de la gendarmerie, une ambulance des pompiers et un premier secours, puis la dépanneuse.

06.02.2016 - Nous qui avons un certain âge lisons ce qu'écrit Bossuet : "La jeunesse qui ne songe pas que rien ne lui soit encore échappé, qui sent sa vigueur entière et présente, ne songe aussi qu'au présent et y attache toutes ses pensées [...] Elle n'a point encore  d'exprérience des maux du monde, ni des traverses qui nous arrivent ; de là vient qu'elle s'imagine qu'il n'y a point de dégoût, de disgrâce pour elle. Comme elle se sent forte et vigoureuse, elle bannit la crainte, et tend ses voiles de toutes parts, à l'espérance qui l'enfle et qui la conduit". Et voyons le fossé qui nous sépare de la jeunesse maintenant que la vigueur se retire peu à peu.

Pourquoi ? parce qu'il y a une quinzaine d'année j'ai assisté à la naissance d'une vocation chez un jeune homme, il a voulu devenir juge et il l'est. Il a prêté serment comme tous ces jeunes à L'ENM en 2016, mais il n'y avait pas le Président de la République ce jour là.

07.01.2016 - Un jour sans rien apprendre de nouveau est un jour perdu, donc dès mon réveil j'ai lu un article qui a paru dans le journal LIBERATION du 31.10.2014 "DANS L'ECOSYSTEME ZADISTE". C'est un mouvement qui va prendre de l'ampleur.

Il est arrivé qu'au G.A.H.BLE (Groupe d'archéologie et d'Histoire de Blanquefort) certains participants narrent la saga de leur famille. Il en est une qui m'a particulièrement intéressée, car elle me posait un problème insoluble pour moi. Cette personne racontait que ses ancêtres vivaient dans une zone forestière aride en Allemagne où il mouraient de faim les un après les autres, un groupe s'est constitué, et alors sans presque de bagages et quelques morceaux de pain, ils sont passés par la France et ont embarqué pour l'Algérie.

Ces allemands étaient soudés entre eux, ils ont construit dans le sable près d'une ville un grand village qu'ils ont géré.

Un participant qui avait fait la guerre d'Algérie, a fait remarquer : "Mais ce sable appartenait à quelqu'un, à un des Touaregs qui sillonnait le désert".

Je ne me rapelle plus de la réponse de la narratrice qui a continué en racontant le fonctionnement du village fin des années 1950. Le village était beau bien organisé et les habitants avaient une vie confortable, salles de bains, télévision, salles de spectacles enseignants.

Suite aux "évenements" d'Algérie ils sont rentrés en France.

Je me suis mise à comparer les jeunes années de cette personnes à celles de à ma vie à Bordeaux à la même période, dans un superbe taudis loué  quai des Chartrons, sans salle de bain, sans machine à laver, sans aspirateur, sans télévision, avec des grande pièces noires (boiseries, parquets et mouloures aux plafonds), les rats qui se battaient la nuit au-dessus de ma tête et le WC dans une cour au nord sans soleil, la cuisière à charbon qui refoulait suivant l'orientation du vent, le poële à anthracite souvent de mauvaise qualité qu'il fallait aller chercher à l'entresol et j'en passe pour ne pas faire peur de toute façon peu de personnes peuvent vouloir se souvenir et pour les jeunes c'est inimaginable. J'y ai vécu jusqu'en 1969 soit 21 ans mon père avait 72 ans, il a pris sa retraite et j'ai obligé mes parents à venir vivre définitivement à Caychac. Comprenne et juge qui voudra. C'est mon histoire, mais j'en ai vu des taudis habités par les ouvriers dans le quartier des Chartrons entre 1950 et 1965 et je me rappelle l'attention avec laquelle ma mère scrutait les annonces de Sud-Ouest proposant des logements, mais en vain, c'était l'après-guerre et elle n'était pas prioritaire pour avoir un logement salubre. Elle aura laissé sa vie a essayer que la misère soit moins visible en tenant le "beau" taudis impeccable. Elle mettait un point d'honneur à bien nous nourrir mon père et moi, mais pour trois personnes elle n'achetait que pour deux, elle mangeait les restes, éconmiser était le maître mot et sans réfrigérateur, comment faisait-elle dès les beaux jours ? elle faisait les courses matin et soir. Chaque pièce faisait 36 m², la cuisine avait cette surface avec un hauteur sous plafond de plus de 5m. Cette période de ma vie m'a appris à regarder au-delà des apparences, car comme elles était superbes les façades de nos immeubles des quais dont les propriétaires n'avaient pas les moyens de rénover les logements,comme ils étaient tristes les murs intérieurs aux tapisseries en lambeaux, aux plafonds auréolés des débordements de la machine la laver du locataire du second.

J'ai 14 ans, il est 8h en cette fin de printemps 1961 je me rends à mon collège en passant par la rue Pomme d'Or, partie située entre les rues Borie et Barreyre, un poste de radio émet la chanson de Luis Mariano "Esperanza" le tube de la saison, à l'angle de la rue Pomme d'Or et de la rue Raze, il y a un troquet mitoyen avec un couloir dont la porte sur la rue n'est jamais fermée, j'ai toujours un dégoût en y passant devant car il sent la pisse, non l'urine. Ce matin là comme beaucoup d'autres des corps d'hommes sont enchevêtrés à l'entrée du couloir, ils dorment du sommeil lourd des gens qui cuvent. Et, Esperanza, Esperanza/ Le bonheur en nos coeurs suit son cours/ Esperanza, Esperanza/ Et l'espoir est en nous mon Amour... Heureusement qu'il y avait des artistes et des chansons pour nous protéger de la réalité et nous faire espérer...

A onze ans mon grand-père est mort, ma mère a été immensément triste, mon corps est tombé malade pendant tout l'hiver, j'avais eu la vision de ce que risquait d'être mon avenir et j'ai serré les dents fort, très fort.