AU FIL DES JOURS SUITE N°9

 

 

1er JANVIER 2018 :

Mes meilleurs voeux à tous ceux qui visitent de plus en plus nombreux mon site.

6h au loin la sirène des pompiers, plus près le baromètre qui monte vers le beau temps...

Le conseil du 1er janvier 2018 à ceux qui veulent perdre du poids : veillez à la diversifacation des bactéries dans votre microbiote intestinal pour ce faire : Evitez les édulcorants, les aliment élaborés, variez votre nourriture, etc.

"REGIME : LA GRANDE ILLUSION LA SOLUTION EST DANS VOTRE INTESTIN"  Cultivez votre jardin intérieur - TIM SPECTOR -

13h20 - Que la fête commence le baromètre descend vers pluie ou vent. La tempête Carmen arrive, ma petite chatte aveugle ne me quitte pas et grogne de peur.

02.01.2018 - Décès de Jean-Louis BUGEAUD, notaire à Blanquefort (que nous étions nombreux à connaître) - La cérémonie religieuse sera célébrée le vendredi 05.01.2018 à 15h, en l'église Saint-Martin de 33290 - Blanquefort.

03.01.12 - Depuis 04h ce matin Eleanor nous tient compagnie mais le baromètre ne va pas vers pluis ou vent. En fait elle est bien plus présente que Carmen qui a détruit une grande graineterie de Ludon Médoc.

Le 1er janvier 2018, une infirmière libérale de Blanquefort qui excerçait sur la commune et ses environs depuis 1976, NICOLE SARROI a fait valoir ses droits à la retraite. C'était la dernière à arrêter sa profession d'un groupe d'infirmières que nous avons connu sur Blanquefort dans les années 1970. Durant cette décénnie là elles dont venues tour à tour prodiguer des soins à ma grand-mère rue de l'Abbé Raby à Caychac et nous avions noué des liens avec elles. Il y avait Sonia Taris, Marie-Jeanne Arnoux, Anouk Reinson-Taris, Melle Martinet, Nicole Sarroi puis Mme Joris, ce-sont celles dont j'ai connu le dévouement pour ma famille. Certains de nos enfants du même âge ont été scolarisés dans les mêmes classes ou ont fréquenté les vacances sportives, les cours d'expression corporelle de Catherine Millepied enfin bref, c'était une autre dimension, notre jeunesse à toutes tous les espoirs étaient permis.

04.01.2017 - "JE SUIS JEANNE" Journal d'une descente aux enfers de Caroline POIRON - Editions des Equateurs - En 2012 la narratrice et son mari G. JACQUIER, tous les deux reporters, doivent couvrir un terrain de guerre situé à Homs, en Syrie. Ce dernier perd la vie après avoir été foudroyé par un tir de mortier. Dès lors, Caroline commence à sombrer dans la dépression, jusqu'aux attentats du Bataclan qui la feront basculer complètement. Elle sera internée en hôpital psychiatrique et ne retrouvera la paix intérieure que dans la contemplation et la mythologie.

LE 13 et 14 JANVIER 2018 - La comédienne bordelaise JENNIFER LAURET (Julie Lescaut, Camping Pardis, etc..) participera et sera la marraine du TOUR DE LA METROPOLE 5ème édition pour soutenir l'association ALADIN (Un rêve pour un enfant). Le samedi 13 janvier, en courant, en marchant, en rollers, à vélo et autres vous pourrez faire une pause sur le parking du Carrefour Market du Taillan-Médoc après être passés par Blanquefort et bien sûr donner un peu d'argeent, tout comme les personnes qui viendront vous encourager. Inscription : 06 61 82 07 22 

Non seulement il y aura JENNIFER LAURET la marraine mais aussi deux parrain le 1er parrain sera le Champion d'Europse et Vice Champion du Monde de JU JITSU Brésilient  ANTHONY DE OLIVIERA (fils du boxeur professionnel Roger de Oliviera, Anthony tout petit est déjà sur les rings et les tatamis, c'est à 15 ans qu'il découvre le Ju Jitsu brésilien - il est titulaire depuis deux saison de l'équipe de France de la Fédération Française de Lutte et Disciplines Associées). Le second parrain, n'est d'autre que SAID BELHARIZI ancien boxeur pro avant de devenir le marathonien que nous connaissons tous, il a boxé avec Roger de Oliviera.

Ces deux champions aux grands coeur viendront courir avec tous les participants le samedi 13 JANVIER 2018, une bonne partie de la journée pour le plus grand plaisir des spectateurs qui les regarderont passer.

Sans oublier la participation de Frédéric GOUMARD Président de la SAGC Triathlon CESTAS - Diagonale des Fous à la Réunion 2015, ainsi que de nombreux membres du personnel soignant du CHU de Bordeaux.

Qu'est-ce que le TOUR DE LA METROPOLE ? C'est un footing géant sur deux jours (samedi 13 et dimanche 14 janvier 2018) dans toute la métropole bordelaise, afin de récolter des dons au profit de l'Association ALADIN 33 qui s'occupe de réaliser les rêves des enfants malades de l'HOPITAL DE BORDEAUX. Pas besoin d'être un champion, on court la distance que l'on peut. Il suffit pour cela de rejoindre le groupe qui se déplace à 9km/h environ où l'on veut, et de le quitter quand on le souhaite. Le tout se fait dans un super ambiance de convivialité et de partage.

07.01.18 - 11H15 annonce du décès d'une de nos idole FRANCE GALL 

08.01.2018 - Décès de notre ancienne voisine de la Rue de l'Abbé Raby, Mme Joelle BEYLAC née Nicol âgée de 66 ans, ancienne employée d'Eysinoff. Ces derniers temps elle habitait le petit Fongravey à Blanquefort. La cérémonie religieuse sera célèbrée le mercredi 10 janvier 2018 à 15heurs en l'église Sainte Clotilde du Bouscat suivie de l'inhumation au cimetière de la Chartreuse. Elle aimait bien me raconter l'histoire de sa vie et moi j'aimais l'écouter me parler de sa naissance, de sa jeunesse, de son ancien travail, de sa famille, de ses peines, de sa grande peine d'avoir perdu un mari aimé et de sa joie quand son petit fils a été reçu au bac, la vie...une vie....

07.01.2018 - Pendant que sur les ondes il n'est question que de tempête, de neige, d'inondations, j'ai fait le tour de mon jardin et j'ai vu, faisant suite aux petites étoiles jaunes du jasmin d'hiver et accompagnant les violettes, les fleurs bleues de mon vieux romarin. Le cognassier du japon présente ses premières fleurs rouges et le prunier plus que centenaire glonfle ses minuscules bourgeons pendant que dans les arbres les oiseaux commencent à gazouiller. Dans les forêts médocaines ou de Lacanau, l'ajonc de provence fleurit précédant les mimosas. Cela ne fait pas le buzz, mais tout doucement le printemps se met en place.

"LES REVEURS" Isabelle CARRE - Grasset -  "On devrait trouver un moyen pour empêcher qu'un parfum s'épuise, demander un engagement au vendeur...certifiez moi qu'il sera sur les rayons pour cinquante, ou soixante ans, sinon retirez-le tout de suite. Faites-le pour moi et pour tous ceux qui, grâce à un flacon acheté dans un grand magasin, retrouvent l'odert de leur mère, d'une maison d'une époque bénie de leur vie, d'un premier amour ou, plus précieuse encore, quasi inaccessible, l'odeur de leur enfance..." I. C.

"J'ai grandi dans les années 70, au milieu d'adultes qui cherchaient non pas tant à redéfinir les règles qu'à se trouver eux-même. J'ai assisté à chacune de leurs douloureuses métamorphoses. Mon père tardait à révèler son secret, ma mère rêvait tantôt de danser ave Carolyn Carlson, tantôt de participer à la construction européenne, ou encore de se mettre à la sculpture.. Quand à moi je m'envolais comme Mary Poppins, persuadée à trois ans que c'était possible. Certes, je n'étais pas un oiseau, je savais qu'il me manquait des ailes, mais en déployant mes bras j'étais sûre de pouvoir être aussi légère qu'un planeur. Des rêves, nous en avions plein nos tiroirs, mais la vie a été plus folle encore. Elle nous réservait d'autres chemins, nous embarquant dans un scénario étrange, violent, drôle et romantique, une quête, un mariage et cette boucle finale spectaculaire du temps, le retour inattendu d'un premier amour... Si la vie est un roman, alors la nôtre était à écrire." I. C. (son père était homoxexuel)

10.01.2018 - Ce que j'ai cru comprendre lors du Conseil de Quartier de Caychac du 09.01. - Une personne à Bordeaux-Métropole est chargée depuis quelques temps de faire disparaître les dépôts sauvages de détritus en tous genres qui polluent l'environnement depuis des années et ne cessent de proliférer, c'est un vaste chantier..., mais c'est heureux de penser qu'il est pris en compte.

Pourquoi le TOUR DE LA METROPOLE au profit de l'Association "ALADIN, UN REVE POUR UN ENFANT" allant de la Matmut au Carrefour Market du Taillan-Médoc passera par Blanquefort LE SAMEDI 13 JANVIER 2018 : parce qu'à Blanquefort il y a un bon réseau de pistes cyclables qui le permettent

Circuit - 12h10 MATMUT ATLANTIQUE . Allées du Bois de Bordeaux - Avenue du port du Roy -   Avenue Saint-Exupéry - Rue Jean Duvert - Avenue de la Salle Breillan - Chemin du Four à Chaux 14h CARREFOUR MARKET LE TAILLAN MEDOC.

Le docteur Jean-Daniel Taris va prendre sa retraite dans deux mois. De temps en temps je lis sa page facebook et ce texte parfaitement ciselé m'a séduite (s'il y des mots ou des expressions que vous ne comprenez pas faites comme moi consultez...google) :

"Hier 7 janvier commémoration de l'attentat de Charlie en 2015 en 3 ans qu'est devenu l'esprit Charlie. Mais c'était quoi l'esprit Charlie c'était défendre le fait qu'en France on ne peut pas mourir à cause d'un mot ou d'un dessin, si on n'apprécie pas les propos de Charlie on n'achète pas Charlie, on ne les oblige pas à se taire. Dans beaucoup d'autres pays l'état met les journalistes en prison, pas ici. En France un des seuls pays laïques au monde chacun peut penser ou dire ce qu'il veut mais personne ne peut imposer à l'autre de penser comme lui. Si on veut défendre la laïcité, nul besoin de s'étriper sur le foulard, la soutane ou les crèches dans les mairies il suffit de supprimer le mot blasphème car par définition dans un état laïque le blasphème de l'un n'est pas celui de l'autre. Parfois j'ai l'impression que les réseaux sociaux et la moraline bienpensante qu'ils trimballent ont remplacé Torquemada et les tribunaux de la "saint inquisition" Haro sur le footballeur blanc qui se grime pour aller à une fête en basketteur noir, sur l'intellectuel qui parle de souchisme à l'enterrement de Johnny (c'est vrai il y avait majorité de français blancs à l'enterrement du chanteur, des français blancs mais surtout vieux). Licenciement immédiat du présentateur télé pour une blague à deux balles dont la première caractéristique était surtout de ne pas être drôle. Au bout d'un moment la seule façon d'être sûr de ne pas être accusé de maltraiter une communauté, une minorité ou un groupe quelconque ce sera de se taire. Un long et ennuyeux silence règnera sur le monde. Cela s'appelle aussi la mort".

11.01.2018 - Pour ma fille Audrey Docteur en Sciences de l'éducation : STANISLAS DEHAENE, des NEUROSCIENCES AUX SCIENCES DE L'EDUCATION. Nommé à la tête du nouveau Conseil scientifique de l'éducation nationale, ce grand spécialiste des sciences cognitives et professeur au Collège de France a un credo : "ENSEIGNER EST UNE SCIENCE". Ce qui m'intéresse est la présence de personnes diplômées en sciences de l'éducation dans ce Conseil scientifique et tout simplement l'importance du sommeil dans la formation du cerveau de l'enfant et de la confiance en soi. Surtout que les parents prennent le temps de parler à leurs enfants de choses et d'autres (les réprimandes ne sont pas de la parole), leur apprendre à jouer d'un instrument de musique est constructif.

Aujourd'hui je regrdais l'émission de télévision de FR2 "Tout le monde veut prendre sa place" j'aime bien voir l'évolution de l'animateur au cours du temps. Donc, ce jour, un candidat racontait la distribution des prospectus dans les boîtes à lettres que n'avait-il pas dit aussitôt l'animateur s'est insurgé disant que lui ne les regardait jamais et que malgré l'interdiction "stop pub" cela remplissait inutilement sa boîte. Et je me suis rendue compte de l'immense fossé qui séparait nos animateurs (que nous payons) très présents à la télé, à la radio et les gens qui ne sont rien, qui font leurs courses le nez dans le prospectus en suivant le parcours des prix les plus intéressants et croyez-moi, ils sont très nombreux à faire ces rechercherches dans les fameux prospectus qui aident à boucler certaines fins de mois. Je ne dirais rien au sujet de sa blague vaseuse concernant le tablier de sapeur que l'on aime manger n'est-ce-pas, à l'heure du repas ?

12.01.2017 - Couac ou ballon d'essaI de la Ministre auprès du ministre d'Etat - Ministre de l'Intérieur : "La taxe d'habitation sera remplacée par un nouvel impôts plus juste, nous y réfléchissons dès maintenant. Il faut bien financer les collectivités locales". En résumé on expliquait il y a quelques temps aux retraités qu'on leur augmentait le taux de la CSG en février 2018  mais qu'en même temps, par tranches, la taxe d'habitation disparaîtrait pour certains et que l'un compenserait l'autre, mais toujours en même temps dans un futur indéfini un impôt nouveau plus juste va être mis en place. Ce que l'on peut lire sur la page d'accueil d'Orange depuis 6h ce matin et qui est annoncé comme une erreur de communication à 7h sur France Inter. Nous pouvons supposer que les retraités ont encore plus de mauvais sang à se faire, on cherche comment leur prendre leur économies, trop importantes aux yeux du gouvernement, très bien ce sont leurs enfants et petits-enfants qui vont payer pour les maisons de retraite des anciens, leur surveillance par la poste etc... et croyez-moi ça va leur faire plaisir, tout pour la bonne entente dans les familles de prolos.

Oh my God, j'ai lu des livres de Catherine Millet et pire encore, j'ai aimé son témoignage ce matin à 7h50 sur France Inter, c'est ma faute, ma très grande faute...

Les restes de la carcasse de la voiture CLIO blanche encastrée dans un arbre depuis plus d'un mois avenue du Port du Roy, sur le fief de la société de pêche, qui chagrinaient les membres du conseil de quartier de Caychac ont été enlvevés.

14.01.2018 - TOUR DE LA METROPOLE EN COURANT (ou à vélo, rollers etc...) au profit de l'association "ALADIN, un rêve pour un enfant" a récolté pour le journée du 13.01.2018 : 1 953€ et ils en son très heureux. Aujourd'hui 14.01.2018 départ à 9h de l'hôpital des enfants de Bordeaux. (voir des photos de la manifestation sur la page facebook PHILIPPE BOYER)

"LA COMMUNAUTE" Raphaëlle BACQUE et Ariane CHEMIN - Une enquête fasciante comme une série - Albin Michel - sur la ville de TRAPPE -

"En apprence, c'est une ville. Elle sert de décor aux spectacles de Jamel Debbouze et aux raps de la Fouine, Benoît Hamon croyait en faire son laboratoire présidentiel. De Los Angeles ou de Dubaï, Omar Sy et Nicolas Anelka ne la quittent pas des yeux. Elle détient le record européen des départs en Syrie (67 habitants). Grands reporters au Monde, Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin ont choisi TRAPPE, ce petit bout de banlieu française, pour raconter le monde d'aujourd'hui. Elle en tirent une enquête sidérante, haletante comme une série contemporaine, où les personnages ont une sacrée dégaine. Une tchatche d'enfer et trompent la mort en jouant avec le réel."

Les défis et les fantasmes de l'époque sont concentrés dans cette ville des Yvelines. Les deux journalistes y ont enquêté un an et en tirent un livre événement, "La Communauté". Elles ont enquêté sur Trappes, ville au glorieux passé communiste et au chômage galopant (quand les usines automobiles ont fermé leurs portes) qui détient le triste record européen du nombre de départs vers  la Syrie. Dans ce livre on croise Jamel Debbouze (qui se faisait plus d'argent en trafiquant que son père au chômage) et Omar Sy, génies locaux révélés par Papy, le dévoué prof d'impro et militant "coco". Et aussi des profs exceptionnels, des politiques cyniques et des mères de familles vaillantes qui tentent de résister contre les sirènes salafistes rôdant autour des squares et menaçant leurs fils. De quoi Trappes est-elle le nom ? Début de réponse à deux voix, "en empathie mais sans tabous". La seule ville de France où la Synagogue a été incendiée. Quand des jeunes de Trappe vont à Paris, ils disent ont va en France...

Le 17 janvier 2018 sortira en salles un film américain qui a obtenu 3 billboards : "LES PANNEAUX DE LA VENGEANCE" de Martin McDonagh qui a été sacré meilleur film dramatique. "Après des mois sans que l'enquête sur la mort de sa fille ait avancé Mildred Hayes prend les choses en mains. Affichant un message controversé visant le très respecté chef de la police sur 3 grands panneaux à l'entrée de la ville" . Son interprète principale est Frances McDormand, toutes celles comme moi qui ont une fille qui a disparu parce qu'elle a été tuée ou a choisi de disparaître de son propre gré mais est-ce bien sûr ? ont la même rage que celle qu'exprime Frances McDormard. Parcequ'une mère ne supporte pas qu'on lui enlève son enfant qu'il soit bébé ou adulte, ses tripes hurlent à la mort... même, et à plus forte raison si la personne à l'origine de cette immense douleur est dans la justice. Dès que ces mères trouvent des oreilles pour les entendre elles racontent leur malheur infini. Souvent l'histoire est la même : un jeune, intelligent, gentil, aimant, charmant dont la vie croise à un moment de fragilité celle de l'autre dépourvu de toute empathie dont il devient la chose. Une liste de quelques unes de ces personnes dangereuses pour les familles : Ron Hubbard, Raël, Emile Louis, Pierre Chanal, Thierry Tilly, Dutroux, Daesh, Nordahl Lelandais etc..

15.01.2018 - Grâce au patch santé développé par le CEA (projet Carnot GPS) les patients atteints d'apnée du sommeil bénéficieront d'un meilleur diagnostic et d'un meilleur suivi. Si j'en crois l'info donnée ce matin seul un bracelet large et un peu épais sera utilisé ?

Ce soir à 20h30 sur LCP -  LES JUNKIES D'ADOLPH HITLER -  LA PERVITINE - En octobre 1937, les usines pharmaceutiques allemandes Temmler Werke déposent après dix ans de recherche, le brevet d'une nouvelle molécule : la Pervitine. Cette méthylamphétamine, aux vertus euphorisantes et tonifiantes, est vendue aux civils dès 1938. Mais au coeur de la seconde guerre mondiale, Adloph Hitler utilisera ce stimulant, aux effets parfois mortels, comme arme de guerre. Le 1er septembre 1939, il lance l'offensive de la Wehrmacht en Pologne, envoyant au front plus d'un million et demi de soldats. En moins d'un mois, le pays est complètement écrasé. Dans ce reportage composé d'images d'archives et de nombreuses interventions de spécialistes, le réalisteur François Pomès nous décrit l'effarante utilisation de cette drogue par le régime du IIIe Reich. Avec un montage accentuant le caractère dramatique de la situation. Il explique comment sa distribution massive (35 millions de doses pour la seule campagne en France au printemps 1940) aux troupes d'élite, aux tankistes et aux aviateurs, entraîne des effets secondaires néfastes : épisodes psychotiques, forte addiction, dépression, agressivité, perte des réflexes primaires et à long terme la mort.

Actuellement le CRYSTAL METH remplace le PERVITINE.

ANEVRISME INTRACRANIEN : Les équipes de recherche de l'Institut du thorax (UMR 1087 - Université de Nantes - Inserm - CHU de Nantes - CNRS) ont découvert un nouveau gène impliqué dans l'anévrisme intracrânien. Ces travaux ont récemment été publiés dans The American Journal  of Human Genetics et ont conduit au dépôt d'un brevet. Ils ont fait des recherches sur de nombreuse familles victimes d'anévrismes de ce type ce qui leur a permis d'identifier le géne.

Dans une grande surface je rencontre souvent une personne d'un certain âge qui aime me raconter ses souvenirs et tout particulièrement ses dimanches avec ses amis il y a quelques années au restaurant "LE QUAI DE LAGRANGE" à Parempuye. Cette personne va être désolée de savoir que ce lieu dans lequel elle prennait beaucoup de plaisir est fermé depuis le 10 janvier 2018. Jean-Michl Durau son propriétaire ne pouvant plus faire un chiffre d'affaire suffisant pour maintenir son activité à son immense regret. Mais peut-être qu'un jour un repreneur...

Le conseil de quartier de Majolinas aura lieu le mercredi 17 janvier 2018 mais exceptionnellement à 21h pour permettre aux participants d'assister aux voeux de Mme Le Maire à 19h. N'oubliez-pas le stationnent des voitures des habitants de "Un bois des Jardins" avenue de l'Europe qui empêche de circuler sur le chemin de randonnée et autre maison individuelle.

16.01.2018 - Edwin HAWKINS est mort à l'age de 74 ans, il était mondialement connu pour sa chanson "HO HAPPY DAY" nous sommes nombreux à avoir suivi la série TV du même nom et ce succès a été repris dans des films.

Il y a quelques jours un couple de nos amis qui a fait partie pendant un temps des personnes les plus marquantes intellectuellemnt de Blanquefort nous a invité à passer la soirée avec eux dans leur appartement de Bordeaux. Ils sont tous les deux à la retraite et la transition entre une vie professionnelle très active et prenante et une retraite bien méritée mais aux longues heures qu'il fallait occuper n'a pas été facile pour ses personnes habituées aux rapports humains et à décider... Donc, Gérard s'est souvenu que plus jeune il aimait jouer de la guitare et animer des manifestations d'ailleurs il faisait partie d'un groupe musical. Las de touner en rond sans but bien défini il a repris contact avec d'anciens membres de son groupe "NEPTUNE" et sa vie s'est colorée, il chante des chansons d'hier et d'aujourd'hui et anime des repas dansants. Mais pas que, il est membre organisateur du festival ICRONOS (festival international du film d'archéologie de Bordeaux) qui a lieu tous les deux ans et cherche des salles où projeter les films qu'il animera. Philippe Dorthe, a été le Président fondateur du festival ICRONOS, Directeur de l'Agence et de la Protection et de la Promotion du Patrimoine Architectural de 1992 à 2000 (A3PA) 

Ce matin à la radio j'ai entendu citer cette chanson, je l'ai recherchée et ai écoutée : Ma Blonde "ALLONS AU DEVANT DE LA VIE" - Ma blonde, entends-tu dans la ville/ Siffler les fabriques et les trains/ Allons au devant de la vie/ Allons au devant du matin/ Refrain : Debout ma blonde/ Chantons au vent/ Debout amie/ Il va vers le soleil levant/ Notre pays/    Et nous saluerons la brigade/ Et nous saluerons les amis/ Mettons en commun camarades/ Nos plans, nos travaux, nos soucis/ Amis l'univers nous convie/ Nos coeurs sont plus clairs que le jour/ Allons au devant de la vie/ Allons au devant de l'amour/ La joie réveille ma blonde/ Allons nous unir à ce choeur/ Marchons vers la gloire et le monde/ Marchons au devant du bonheur/ Dans leur triomphante allégresse/ Les jeunes s'élancent en chantant/ Bientôt une nouvelle jeunesse/ Viendra au devant de nos rangs.

¨pour les parents dont les enfants ont été endoctrinés par de sectes vous pourvez contacter :

L'UNADFI dont les domaines sont : L'étude des principes et des méthodes des organisations de type sectaire - L'accueil et l'aide aux familles et personnes victimes de ces organisations - L'information auprès d'un large public - Le regoupement des personnes touchées par ce problème - L'aide à la réinsertion de personnes sorties d'un groupe sectaire -

MIVILUDES (mis en place par le gouvernement).

L'utopie des groupes sectaires et de régénérer le monde et parfois ils croient à la fin du monde. La période la plus propice pour se faire séduire par le discours d'un secte est celle d'une vulnérabilité entre 12 et 30 ans. Cela peut-être à la suite d'une déception sentimentale, au passage de l'adolescence à l'age adulte. La secte offre une protection nouvelle (celle d'un nouveau groupe qui remplace en mieux la famille) et deplus  démontre que les membres de la famille de sang sont des ennemis dont il faut se méfier à tout prix car ils aiment la personne sur le point de les quitter définitivement et pourraient tenter de la retenir. Ils la reformatent mentalement, et la personne que vous connaissiez franche et ouverte devient dissimulée et menteuse  De plus le centre d'intérêt des sectes il faut le nommer, c'est l'argent que l'on peut leur apporter. Car une secte est une entreprise qui a besoin d'argent, surtout pour les gourous ou les chefs et ils ne laissent pas partir leur gagne pain facilement.

20.01.2018 - Les parents d'élèves ont exprimé à 57,18% leur désir de revenir à la semaine de quatre jours à la rentrée. Comme elle s'y était engagée Mme Le Maire annonce, après consultation de tous les partenaires, qu'il semblerait qu'aujourd'hui que le retour à la semaine de quatre jours se profile sur la commune, mais la décision définitive sera connue fin janvier.

La réhabilitation du collège Emmanuel Dupaty à Blanquefort "pour la rentrée 2023" aura lieu en site occupé annonce Christine Bost, première vice-présidente du Conseil Départemental.

Pojets futurs :

- Création prochaine d'une zone artisanale avenue du 11 Novembre (près de la déchetterie)

- Le Lidl se déplacera Avenue du 11 novembre (face à la rue Saint Ahon)

A plus long terme :

- Une résidence autonomie en lieu et place de l'actuelle RPA Corbeil en partenariat avec l'Adapei.

- Un pôle petite enfance sur ce même secteur de la ville appelé l'îlot Seguin (en face de l'entrée Nord de la Mairie)

- Un pôle jeunesse au Château de Fongravey en lien avec l'ABC (Association Blanquefortaise Culturelle)

FORD Blanquefort (33290) ne comptait que 867 emplois actifs au 30 novembre 2017, 1000 avaient été inscrits dans la convention sigrée entre la direction de Ford et les pouvoirs publics. 2018 sera essentielle pour Ford et nous pensons aujourd'hui que c'est au Président de Ford Europe de venir discuter avec nous a dit Mme Le Maire au nom des collectivités locales.

Mme Ferreira a insisté sur le fait que la commune ne connaissait pas d'explosion démographique au contaire elle comple 15 425 habitants début 2018 contre 15 463 en 2017. Elle dit vouloir "maintenir la pyramide des âges" et maitriser le prix du logement.

Blanquefort a un grand nombre d'associations et Mme Le Maire a insisté sur la notion de solidarité.

...Et toujours 4 fleurs pour Blanquefort.

Depuis 14h30 l'Avenue des 4 ponts vers Blanquefort est fermée à la circulation dans les deux sens depuis le Rond Point de Renault à Bruges "Interdit traveaux". En ce samedi il est un peu difficile d'entrer dans Blanquefort compte tenue des travaux sur l'Avenue du Général de Gaulle, et partout l'eau monte dans les ruisseaux, les Jalles et les marais... le parc de Majolan est fermé au public.

20h - ATTAQUE EN COURS A L'HOTEL INTERCONTINENTAL DE KABOUL (en France aux infos à la télévision publique 20mn sur le décès de Paul Bocuse)

21.01.2018 - Après avoir passé des soirées à faire réciter ses verbes latins à Lise, cela m'a un peu porté à la tête par exemple "stercus cuique suum bene olet" - Pour chacun son fumier sent bon.

Un bruit qui risque se vérifier dans les jours à venir, les consommateurs de cannabis ne risqueront plus de peines de prisons, mais des amendes. Ce qui fait que pour sauver des vies on va limiter la vitesse à 80km/h sur les routes secondaire mais qu'en même temps il sera encore plus facile de consommer du cannabis dont on nous a démontré pendant des années les effets néfastes sur les activités cérébrales comme la conduite etc... Ce que l'on peut constater c'est que le dépassement de vitesse et les amendes pour consommation de cannabis rapporteront immédiatement de l'argent  à l'état.

13h Ce que l'on aimerait jamais apprendre : le décès d'un enfant du village, JOAN TARIS, s'est donné la mort en se jetant du pont d'Aquitaine à Bordeaux ce matin à 7 heures, il avait 41ans. Bien entendu il y aura de nombreuses réactions d'hommes politiques, mais pour nous c'était le bébé que quelques mois que nous avons connu dans les bras de Sonia. sa maman.

Philippe Meynard, l'ancien maire de Barsac, sur facebook exprime sa peine avec beaucoup de sincèrité. "Il est de moments où tu ne comprends pas... Non, TU NE COMPRENDS PAS L'INCOMPREHENSIBLE.. Joan TARIS, mon compagnon politique, mon frère affectif, s'est donné la mort il y a quelques heures. Il a "choisi" que tout s'arrête. Bien évidemment, on se demande "pourquoi". Je sais la dureté de l'engagement politique, des rapports en politique qui n'ont parfois "d'humain" que le nom. Je sais où tout cela peut mener... L'engagement politique a pour conséquence des sacrifices affectifs lourds, qui peuvent déstructurer l'homme, et sa santé. Surtout quand celui-ci est sensible et fragile. C'était Joan. Un mélange de droiture, de sensibilité, de fidélité, d'amour, de respect. Je me souviens de nos longues discussions sur la vie, le sens des choses. A l'hôpital où il est venu me voir, et après...Plus de 25 ans d'amitié, de vie "ça compte". La vie politique lui promettait beaucoup, Adjoint au maire du Bouscat, Conseiller Régional d'Aquitaine, Joan TARIS comptait, et allait compter dans les années à venir, sur le plan politique. Mais hier soir, "Joan" a dit adieu. Immense affection, et regrets."

Mes enfants me téléphonent atterrés et l'on peut considérer que Blanquefort est en deuil d'un de ses enfants car beaucoup de blanquefortais ont connu les grands-parents (sa grand-mère Marie habite une autre ville) et la mère de Joan et connaissent son père ainsi que Julien son grand-frère. Dans ma famille ma mère qui était née à 50m du lieu ou habitait son grand-père paternel dans sa jeunesse avait rencontré son arrière-grand-père maternel dans son commerce à Bordeaux pendant la guerre.. et à partir de cette période les vies de nos deux familles ne se sont jamais éloignées, c'était étrange, mais nous arrivons au clap de fin en mars, mais qui sait ? mon cousin germain a une Riad au Maroc...  c'est justement la question que Joan aurait du pouvoir se poser face au mur, surtout à son âge..

22.01.2018 - La vieillesse et la solitude ne sont pas une préoccupation du gouvernement français d'après les rapports des petits frères des pauvres. En Angleterre un ministère de la solitude vient d'être mis en place. Quand nous regardons la publicité de la poste nous avons l'impression que les enfants sont inquiets pour les parents, de même dans toutes les séries télévisées où l'on célèbre les liens familiaux. Or, dans la vraie vie, les enfants, pas tous, ont une vie qu'ils remplissent de travail, d'enfants et de loisirs qui leur laisse peu de temps pour s'intéresser à leurs parents âgées et moins mobiles. C'est le cas des anciens mais chez les jeunes la solitude existe aussi, il suffit seulement d'avoir un voisinage qui se suffit à lui même et qui forme un cercle clos dont on peu être exclus (le délit de sale gueule), n'importe quelle raison peut-être avancée pour vous tenir à l'écart et si vous n'avez pas de famille sur place, vous connaissez la solitude. Un grand nombre de personnes en France n'ont personne à qui parler avec qui échanger quelques mots sur la pluie ou le beau temps, rien...

23.01.2017 - La poèsie fait partie de la culture de la famille Taris et Jean-Daniel a dédié ce poème à son fils aimé : Joan.

Charles Beaudelaire (1821-1867)

L'albatros

Souvent pour s'amuser, les hommes d'équipage

Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,

Qui suivent, indolents compagnons de voyage,

Le navire glissant sur les gouffres amers./

A peine les ont-ils déposés sur les planches,

Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,

Laissent piteusement leurs grands ailes blanches

Comme des avirons traîner à côté d'eux./

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !

Lui, nagère si beau, qu'il est comique et laid !

L'un agace son bec avec un brûle-gueule,

L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volais !/

Le Poète est semblable au prince des nuées

Qui hante la tempête et se rit de l'archer  ;

Exilé sur le sol au milieu des huées,

Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.

24.01.2017 - Décès de Francis POUILLET à l'âge de 66ans, la cérémonie sera célébrée le vendredi 26 janvier 2018 à 10h30 en l'église Saint-Joseph de Caychac suivie de la crémation au crématorium de Mérignac. Personnellement j'ai connu à Caychac la famille Pouillet qui habitait dans mon enfance derrière de lavoir de Caychac, c'était une famille nombreuse et Marie-France avec Carole a été ma copine de vacances un été au lavoir.

25.01.2018 - Un hommage républicain à Joan Taris aura lieu, ce jour jeudi 25 janvier à 11h dans la salle de l'Ermitage-Compostelle au Bouscat  organisé par la ville dont il était élu en tant qu'adjoint au maire chargé des finances, de la vie économique et de la vie économique. M. Alain Juppé sera présent aux côtés de Patrick Bobet et bien d'autres personnalités politiques mais cet hommage est ouvert à tous. Depuis plusieurs années Patrick Bobet, maire (LR) du Bouscat avait désigné Joan Taris par ailleurs (Président du groupe Modem au Conseil Régional) comme son successeur à la mairie du Bouscat. 

Véronique Ferreira, maire socialiste de Blanquefort, rappelle les liens étroit entre Joan et cette commune du quadrant nord-ouest de l'agglomération, où son père est médecin comme l'avait été son grand-père. C'est dans cette commune qu'il a fait ses débuts en politique dès 1995 dans l'équite majoritaire de Jean-Pierre Delhomme (UDF) alors qu'il n'avait que 20 ans. En 2001 on le retrouvera dans l'opposition de Vincent Feltesse. 

Dans les réseaux sociaux Véronique Ferreira dit sa tristesse : "Au-delà de nos différences politiques, nous partagions des valeurs communes : la laïcité, la volonté d'une Europe politique, fans de Michel Audiard, l'amour de Blanquefort...L'engagement politique n'attend pas le nombre des années. Condoléances à sa famille et à ses proches"

Et là, Mme Michut pense, qu'ont fait toutes ces mairies, tous ces hommes politiques, qui ont été sollicités lorsqu'une de ses filles  à peu près de l'âge de Joan, titulaire d'un diplôme de docteur en sciences de l'éducation (elle avait passé la thèse) ne trouvait pas d'emploi, rien, elle était de Blanquefort, née à Blanquefort, pas le moindre petit poste dans une mairie alors qu'avec un peu de bonne volonté c'était possible, mais elle était fille de personne...son père n'était que prothésiste en chirurgie maxillo faciale au CHU de Bordeaux et Mme Michut se souvient de la satisfaction et de la reconnaissance des personnes qui souffraient quant il leur faisait un appareillage bien adapté qui leur permettait de ne plus ressentir de douleurs mais ce n'était pas assez...Pourtant de toutes les couches de la société il a eu des petits mots lui exprimant satisfaction et reconnaissance et en 42 ans de carrière cela en fait beaucoup (artistes, écrivain, militaires, personnel hospitalier de tous les grades, sportifs de haut niveau, enseignants et des gens qui ne sont rien...). Son grand-père paternel décédé à 49 ans, prothèse dentaire, cours de la Marne au centre d'odontologie, a reçu le titre de meilleur ouvrier de France. Mais elle, c'est une femme...

  • 26.01.2018 - Lorsque l'employeur d'une de mes filles l'a envoyée en séminaire au Canada je lui demandé de me rapporter une petite pierre du plateau de Mont-Royal. Depuis l'âge de quatorze ans je rêve du Canada et c'était un lieu que m'avait fait connaître les livres de  l'écrivain québécois Michel Trembay il y longtemps. Le temps a passé et une amie de factulté de mon fils revenue récemment du Canada où elle a vécu quelques années m'a dit qu'elle habitait près de Mont Royal et avec elle parfois je peux parler de la manière de vivre des canadiens et apprendre quelques expressions propres à ce pays.

Mes enfants ont été adolescents avec la comédie musicale de Michel Berger Starmania et j'ai entendu la chanson Ziggy en boucle durant toute une année, puis lorsqu'ils sont allés à la faculté Amistead Maupin est arrivé dans notre vie avec "les chroniques de San Francisco" en 1998, là c'était une étudiante dont le père voyageait en Amérique qui nous l'a fait connaître et nous en avons lu tous les tomes. C'était facile à lire et passionnant à cette époque de lire comment se vivait l'homosexualité à LA et tout simplement la vie en Amérique. Dans ces livres j'ai appris la fragilité des couples de même sexe, j'en ai parlé à mes enfants qui ayant de mombreux amis homosexuels qui vivent en couples en France et au Canada m'ont contredite en me disant que c'était faux qu'ils en connaissaient qui avaient les mêmes partenaires depuis plus d'une décennie (mes enfant ne sont pas assez âgés pour plus de recul). Peut-être parce qu'ils ont fait des études supérieures, mais pour eux que les gens soient hétérosexuels ou homosexuels ne les intéresse pas réellement, ils les acceptent dans leurs diversités sexuelles. Cependant, pour quelques parents ce n'est pas chose facile à admettre ansi que pour des enfants à le dire à leurs parents et parfois les amours vont se vivre dans des lieux éloignés des maisons de famille et un mur étanche peut être édifié entre la vie du jeune devenu adulte et ses parents qui le voient encore comme un enfant asexué, ou bien des parents qui le savent et qui protègent leur enfants de ce qui a leur yeux pourrait ne pas être compris par la société qui les entoure, car comme disait le vieux sage "on ne peut pas empêcher les gens de parler". Tiens à propos du vieux sage qui en savait un bout au sujet des maladies : il avait sélectionné l'amour passion comme la pire, la number one, celle contre qui la médecine est impuissante, et elle le faisait flipper.

RICHIE. C'est ainsi que ses étudiants le surnommaient, scandant ce prénom, brandissant sa photo comme s'il s'agissait d'une rock star ou d'un gourou. Le soir de sa mort énigmatique dans un hôtel de New-York, une foule de jeunes gens se retrouva, une bougie à la main, devant le temple de la nomenklatura française. Sciences Po. Quelques jours plus tard, le visage mélancolique de Richard Descoings couvrait la façade de l'église Saint-Sulpice. Sur le parvis, politiques, grands patrons et professeurs défilèrent silencieusement, comme si l'on enterrait un roi secret. Au premier rang, l'épouse et le compagon pleurèrent ensemble sa disparition. (Raphaëlle Bacqué : Richie - Grasset) Raphaëlle Bacqué a-t-elle outé Guillaume Pepy dans ce livre ?

27.01.2018 - Dans ma jeunesse j'ai été employée dans un grande maison de vins des Chartrons, soutenue à bout de bras dans son agonie par Jacques Chaban-Delmas. J'avais comme collègues deux personnes qui m'ont marquée par leur personnalité, Melle Denise Sidaine descendante d'une grande famille d'imprimeurs des Chartrons et belle-soeur d'un grand journaliste et Melle Carmen Truco de Barsac à l'amour immodéré pour l'ail. j'ai toujours en mémoire ses cheveux et ses yeux noirs et son rouge à lèvres...rouge très rouge et posé comme ça. Petite elle ne voulait pas manger et sa mère l'avait nourrie d'oeufs, le seul aliment qui lui plaisait, elle avait une personnalité affirmée. Juste un petit mot pour la féminine et sexy Melle Arlette Lesbat(s) ancienne visiteuse médicale qui était aussi ma collègue.

En 1972, Melle Sidaine été allée voir un film qui l'avait enthousiasmée : "Le charme discret de la bourgeoise" de Luis Bunuel, Denise était une bourgeoise de Caudéran et pour elle ce film était une reproduction à la Bunel va sans dire de ce qu'elle connaissait depuis sont enfance et elle en était hilare. Moi aussi je suis allée voir ce film, mais beaucoup plus jeune et d'un milieu différent j'en ai moins apprécié l'essence.

"Le charme discret de la bourgeoisie est, pour de nombreuses raisons, un petit bijou, un point d'équilibre entre absurde et drôlerie, vacillant sans cesse entre critique intelligente et peinture surréaliste, entre scène très terre-à-terre et envolée onirique, entre une (tentative de) bonne bouffe et une mort qui ne cesse de rôder.

Les personnages, pour lesquels nous n'auront à aucun moment une quelconque antipathie, ne parviennent jamais à finir ce qu'il entreprennent (manger, dormir, faire l'amour) et c'est en creux le message d'une bourgeoisie qui tourne en rond, à vide, sans trouver de but ou d'accomplissement à leurs existences étouffées par les convenances. Mais qu'en termes fins et joyeux ces choses-là sont dites !

Et quel plaisir de suivre ces quelques scènes hallicinées où des manoeuvres militaires urgentes sont retenues le temps qu'un trouffion raconte son rêve, où un diner se révèle se tenir sur la scène d'un théâtre empli d'un plubic, et combien d'autres trouvailles encore !

Sous le poids des apparences, rien ne se fait comme il le devrait, mais jamais, et c'est une force du film, ce que l'on voit ne tombe dans la caricature grossière ou lourde. Pourtant, et avec le plus grand naturel, l'évêque jardine et apporte les chaises pour le diner, le colonel et sa compagne fument des joints, l'ambassadeur trafique de la blanche et drague la révolutionnaire, le salon de thé ne sert ni thé ni café, les pandores torturent dans un piano, les auberges veillent leur mort au sein de la clientèle...Comme si le rêve surgissant souvent au cours du récit était étroitement lié à la réalité pour qu'on ne sache plus jamais vraiment où l'on se trouve. D'autant plus qu'il se révèle parfois plus réaliste que la réalité

Ces six bougeois marchant indéfiniment le long d'une route de campagne, désespérement droite et sans fin, comme des hamsters tournant à vide dans leur roue, illustent parfaitement le titre suggére de manière subliminale  : la critique d'une société est bien là mais elle est à l'image de son auteur : légère drôle, surréaliste. La mort présente tout au long du récit, comme unique fin de la route."

9h39 - Plusieurs bruits semblant être des explosions retentissent au loin.

Depuis hier l'Avenue du Général de Gaulle a été remise en double sens de circulation entre la rue du Canterêt et l'avenue Montesquieu.

"ET QUI VA PROMENER LE CHIEN ?" livre de poche 1999 de Stephen McCauley. (En souvenir de Lise 43 ans, ma fille évaporée depuis 6 ans et ayant coupé les ponts avec toute sa famille depuis plus de 9 ans. Déjà juste mariée à 24 ans elle m'a dit qu'elle ne voulait pas d'enfant. Je ne reverrai jamais)

28.01.2018 - Nous parents, quand nos enfants nous sont enlevés nous essayons de la faire vivre dans nos coeurs et dans nos esprits par de petits récits les concernant. Par exemple ce petit échange entre Lise et Joan au temps où ils ont été ensemble, un été, aux vacances sportives de Fongravey :.

Il étaient arrêtés tous les deux sur leurs bicyclettes à l'entrée du parc, ils devaient attendre le reste des enfants, mais la bicyclette de Lise empêchait Joan d'avancer la sienne et cela ne lui plaisait pas du tout (il aurait pu essayer de la contourner...). Il a ordonné à Lise de se pousser ce qu'elle a refusé de faire peu gracieuse. Obéïr à un garçon de plus plus jeune qu'elle, vous n'y pensez pas ! elle était à sa place et rien ne pouvait l'obliger à en bouger si elle ne l'avait pas décidé de son propre chef. Joan l'a mal pris et l'a menacée : "Je vais chercher ton dossier médical et je dirais à tout le monde ce qu'il y a dedans". Le soir Lise m'a raconté sa passe d'armes avec Joan, elle était inquiète, je l'ai rassurée en lui disant qu'il ne trouverait rien de méchant la concernant  chez son grand-père en fouillant son dossier médical. Adorables enfants ils devaient avoir aux environs de 12 et 10 ans, mais déjà des caractères.

Lorsque j'étais enceinte du bébé, je lisais un livre de Michèle Perrein qui venait de paraître "Le buveur de Garonne" et le prénom d'un¨personnage de ce livre m'a séduite : "Lison" le bébé s'appelerait : Lise, j'avais longtemps habité le long de la Garonne et pour moi c'était une manière de garder un lien affectif avec le fleuve, paysage de mon enfance. Lorsqu'à la maternité seule dans la chambre j'avais Lise contre moi je la regardais heureuse et triste en me disant, elle est belle, elle est forte, tu voudrais qu'elle soit à toi pour toujours parce que tu es sa mère que tu l'as portée en toi, mise au monde, mais elle ne t'appartient pas, elle t'est juste prêtée pour un temps, le temps que lui poussent des ailes qui la porteront loin de toi.

30.01.2018 - Le gouvernement tient ses promesses : à partir d'environ 2 000€ de retraite une baisse d'environ 1,8%  par mois du montant de la pension, soit sur un an 456,00 € pour une personne. Attendons la suite comme tout le monde le sait, augmentation du carburant,de l'électricité, du gaz, des assurance, des autoroutes, des mutuelles, les timbres, le stationnement, les amendes, etc...

Et la grogne enfle :#balancetonhosto, les gardiens de prison, les pompiers, les Ehpad en grèves aujourd'hui,  demain les étudiants demain contre l'après bac, les fonctionnaire avec le gel du point d'indice etc.

Suppression des emplois aidés, baisse des APL,  etc...Avec comme une musique d'ambiance, malgré une légère reprise, le nombre de chômeurs qui reste prtiquement stable.

Et pendant ce temps, les travaux ont commencé depuis hier rue du Cardinal Lecot pour la construction d'immeubles.

31.01.2018 - Je termine ce mois de janvier avec un mot : FEMINICIDE de 127 à 140 par an. Et ce dernier fait divers qui nous interroge depuis trois mois en est un. Alexia a été tuée par son mari Jonathann. D'après le journal le Parisien : "Le drame s'est noué le vendredi soir lorsque le couple revient d'un dîner familial chez les parents d'Alexia. "Elle a vraisemblablement été tuée au cours d'une dispute conjugale" a précisé la procureur qui rejette la thèse de l'accident et rapelle que la victime a été étranglée. Elle a précisé que le suspect - qui a toujours parlé dune dispute conjugale cette nuit-là - avait expliqué que son épouse été agressive à cause de la prise de médicaments. L'autopsie a révélé que le cadavre portait de nombreuses traces de coups et que la jeune femme est morte asphyxiée. L'analyse a montré qu'elle s'était défendue au point  de se retourner les ongles."

Alexia était en tenue de sport lorsqu'on l'a retrouvée, elle ne dormait pas en tenue de sport donc on peut penser qu'après sa mort au milieu de la nuit on l'en a revêtue, il faut avoir un sacré sang froid et un grand mépris de la personne humaine qu'était la personne que l'on vient de tuer pour agir de cette façon (c'est imaginairede ma part le suspect n'en a pas parlé, pas plus qu'il n'avoué avoir mis le feu à la dépouille d'Alexia).

Dans un couple qui est le dominant ou le dominé ? de l'extérieur on peut penser qu'une personne domine son mari ou sa femme, mais dans l'intimité du couple, dans une maison fermée, qui sait de quelle façon l'un où l'autre se sert de sa sexualité pour soumettre l'autre ? On va nous dire qu'Alexia écrasait son mari à voir... en tout cas c'est lui qui lui a ôté la vie et non le contraire.

La plupart du temps lorsque des jeunes se marient les parents de l'un ou de l'autre demandent de devenir grands-parents à leur enfant respectif ou au couple. J'espère que les parents d'Alexia n'ont pas exercé de pression sur eux deux pour qu'ils en aient car d'une certaine façon ils auraient ajouté un supplément de tension dans ce couple qui avait un problème pour avoir un enfant, ce qui arrive souvent de nos jours.

01.02.2018 - ASSEMBLEE GENERALE DU CONSEIL DE QUARTIER DE CAYCHAC LE 02.02.2018 à 19h en présence de Mme Le Maire de Blanquefort.

Les 4 500 employés du service de l'audio visuel public sont inquiets sur leur avenir après que leur PDG Mathieu Gallet ait été débarqué par le CSA (la pression de l'état étant trop forte ?) reste qu'un directeur provisoire va être mise à la tête de ce service et que les syndicats à qui l'on annonce une reforme de l'audio visuel, pour le mettre en accord avec les nouvelles technologies, ne veulent négocier qu'avec une personne nommée définitivement à leur direction (à peu près). J'ai peur pour la liberté de parole des journalistes.

Le trafic de la drogue va entrer dans le calcul du PIB français qui de ce fait va légèrement augmenter et peut-être bientôt l'argent rapporté par la prostitution comme dans d'autres pays.

Mme Annie BARRIERES, née Mérilleau est décédée dans sa 85ème année, la cérémonie religieuse sera célébrée le lundi 05 février 2018 à 10heures en l'église Saint-Martin de Blanquefort. Suivie de l'incinération au crématorium de Montussan. Ni fleurs, ni couronnes dons aux Apprentis d'Auteuil, la Fondation pour la recherche médicale, Fondation Abbé Pierre, Les Petits Frères des Pauvres.Quelques souvenirs personnel que j'ai d'Annie : une enfance à Peybois à quelques maisons de sa grand-mère paternelle, puis le départ de son père à la guerre 39/45 dont il reviendra intoxiqué par les gaz, le mariage de Denis Fort (qui sera boucher à Blanquefort), une vie de jeune maman avec son mari, ses 3 enfants et sa mère Raymonde à Peybois et son arrivée dans le quartier Saturne à Blanquefort : elle était de ma famille et nos vies parfois se sont croisées.

Pour l'instant, je reviens aux sources de ma famille depuis au moins le XVIIIe siècles pour certains qui sont Peybois (Blanquefort), Caychac (Blanquefort) et le Poujeau (Le Pian-Médoc).

L'assemblée générale du conseil de quartier a apporté d'intéressantes informations aux habitants présents d'autant plus que le Major de la gendarmerie de Blanquefort invité les a informés sur l'évolution des délits et accidents dans le quartier.

Il a été question de l'installation de la fibre optique, du programme des travaux Avenue du Général de Gaulle jusqu'au croisement de Parempuyre (une consultation des habitants est prévue pour la dernière tranche), des logements du Queyron et des détritus déposés par des entreprises et des particuliers dans certains lieux de la commune (une entreprise de longue haleine selon Mme Le Maire), de l'appétit des promoteurs pour Blanquefort depuis l'arrivée du tram (d'où l'utilité que le vendeur et l'acheteur contactent M. Blanc à la mairie avant toutes choses pour ne pas être déçus dans leurs espoirs), une meilleure visibilté du passage protégé devant la pharmacie de Mme Sylvie Petit (qui succède à Michel Robine), le stationnement des voitures sur les trottoirs, les amendes et autres sujets.

UNE REUNION PUBLIQUE SUR L'AMENAGEMENT DU CENTRE VILLE AURA LIEU LE LUNDI 05 FEVRIER 2018 à 19h à l'Hôtel de Ville.

Mardi c'est pour le bien être des séniors (il faut que je me renseigne)

04.02;2017 - 17 mai 2018 journée internationale contre l'homophobie. Les Inrockuptibles cette semaine "L'homophobie tue" " En France : l'homophobie en milieu rural, si aucun chiffre officiel ne l'atteste l'homophobie semble plus développée en milieu rural que dans les grandes agglomérations. Là aussi, des associations luttent, ensemble, contre l'ignorance. Reportage du côté de Limoges".

GENERATION "J'AI LE DROIT" La faillite de notre éducation par Barbara LEFEVRE - Editeur : Albin Michel - Toute une génération ne cesse de répéter "J'ai le droit" un droit de" s'élever contre" l'école, l'autorité parentale, les régles communes et même la loi en général. Plus que jamais cette revendication symbolise un individualisme irresponsable et témoigne d'une faillite collective accablante : régression de nos libertés collectives au profit des communauté, triomphe de l'égalitarisme, dérives pédagogiques de l'Education nationale, démission de parents dépassés...

Barbara Lefébre montre preuves à l'appui, comment nos enfants ont été abandonnés culturellement par notre système éducatif. Elle alerte sur des enjeux qui dépassent largement la sphère scolaire : nivellement par le bas, absence des familles, mépris des valeurs humanistes fondamentales, racisme, sexisme, antisémitisme, destruction de la laïcité, culte de l'individualisme...

08.02.2018 - Un incendie s'est déclaré dans la maison désaffectée "Rigalleau" avenue du 11 novembre à Blanquefort.

D'après la presse  Lundi, la réunion d'information  concernant les différentes phases du chantier de requalification de l'espace autour de l'école du bourg nous a permis d'apprendre que les travaux vont reprendre dès le mois d'avril et qu'ils s'inscrivent dans une co-maîtrise d'ouvrage entre la ville de Blanquefort et Bordeaux Métropole cette dernière investissant 4 millions d'Euros.

Les différentes phases de travaux se termineront en principe fin 2019.

- Avril  portion de la rue de la République qui n'a pas été faite, en premier lieu les travaux portant sur les canalisations d'eau pluviale. A terme cette rue sera définitivement à sens unique depuis l'Eglise et limitée à 30km/h, dans le cadre d'une zone de rencontre où les piétons seront prioritaires et pourront traverser la rue où bon leur semblera.

En septembre l'école du bourg sera détruite puis reconstruite.

Des aménagement vont se poursuivre autour du lieu de l'école du bourg.

Une esplanade verra le jour à la place de la rue Amédée Tastet qui disparaîtra.

Une allée piétonne passera devant la Maison du Patrimoine et un parking de 60 places entre l'école et la mairie sera concrétisé.

La rue Georges-Mandel sera mise en double sens et dotée d'un stationnement bilatéral entre la rue Dupaty et la rue Alcide-Lambert ou elle sera reouverte.

Le triangle de la place de la République, derrière l'école du bourg et à l'entrée du parc de la Marie deviendra un square, sans place de parking, mais avec plus de végétation. La croix implatée sur cette place depuis plus de 150 ans y restera mais sera déplacée.

Une nouvelle voie vers la poste est prévue et plus tard, l'îlot de la poste devrait faire l'objet d'un autre projet en cours de réflexion, on pourrait créer à cet endroit un pôle petite enfance et un parking.

Mme Le Maire fixé son projet pour le centre ville :  Moderniser le centre ville tout en lui concervant son aspect "Village" avec davantage de végétal, un nouvel éclairage, un mobilier urbain pour se poser et des aces de déplacements doux, et le retour du marché sous la halles des Colonnes en septembre

La rue Alcide Lambert sera refaite entre la rue Georges-Mandel et la rue Victorien-Vergnaud;

L'emplacement des nouvelles place de parking se fera sur de l'enrobé pour éviter toute confusion.

Mme Le Maire est satisfaite dans son ensemble de la rénovation du bourg et beaucoup de ses administrés semblent l'être aussi.

09.02.2018 - Pendant que la télévision publique passe ses informations à nous parler de la neige et du froid la bourse de New-York perd 3% ce jour.

L'omerta sur le dopage dans le milieu du Rugby dans les années 1990. Combien de joueurs sont morts de cancers, principalement, trop jeunes  dans les années 2000 ? stréroïdes, et cocaïne pour récupérer des matches, le lundi, mardi, mercredi. (J'ai peut-être mal compris)

10.02.2018 - C'est moche cette histoire qui touche le ministre de l'environnement et la petite fille de Miterrand. Elle vient comme ça, et nous laisse penser que Pascale en 2008 est une affabulatrice qui est allée à la gendarmerie pour porter le discrédit sur le ministre pour des faits qui se seraient passés en 1997, et là on peut se demander ce qui l'a fait agir si ce n'est pas un acte sexuel, la jalousie suivie d'une vengeance ? ou bien elle n'a pas toute sa tête ? Qu'est-ce qui a poussé cette jeune femme à agir de cette façon ? mais on connaît la chape de plomb qui étouffe la parole de la bourgeoisie sur leurs affaire intimes et les charentais de plus ne sont pas très loquaces à ce que je crois savoir. Une adolescente de 20 ans est fragile. Parfois il me revient en mémoire le livre de François Giroud "LE BON PLAISIR".

Un gendarme a pris la plainte, c'est un fait avéré,. La jeune femme sous demande d'anonymat a relaté son histoire à un journaliste, cette histoire a été confirmée par des membres de son entourage.

Aujourd'hui Serge Lama a annoncé qu'il fête actuellement son 74ème anniversaire à l'Olympia et que dans environ 5 mois il va être grand-père, il ne connait le sexe du bébé à venir, mais déjà il lui a écrit une chanson. Serge Lama a vécu son enfance à Bordeaux et ses parents sont morts dans un accident de voiture route de Peybois à 300m de chez moi, le Pian Médoc leur lieu de résidence a donné son nom à sa salle des fêtes, tout cela fait qu'il nous appartient un peu et nous sommes heureux de la venu au monde de sa descendance.

11.02.2018 - Ma grand-mère paternelle étant née en Bigorre nous avons dans la famille gardé un lien affectif avec Lourdes.

REMI BRAGUE : On parle de "retour du religieux" mais il n'est jamais parti. Dans son essai Sur la Religion, le professeur émérite de philosophie nous délivre des préjugés et des raccourcis qui nous poussent, par facilité, à mettre toutes les religions dans le même sac.

12.02.2018 - Les vieilles familles (implantées depuis plus d'un siècle à Blanquefort) blanquefortaises viennent de perdre un des leurs : Yves GAUTIER, Plombier et ancien combatant d'Algérie à l'âge de 82 ans de la part de Mme Michelle Gautier son épouse et sa famille, M. et Mme Jean-Claude Gautier, Jean-Christophe Gautier et sa famille, Mme Marcelle Gautier et sa famille, Mme Jacqueline Pont et la famille Criq. La cérémonie religieuse sera célébrée en l'église Saint-Martin de Blanquefort le mercredi 14 février 2018 à 14h30 en l'église de Blanquefort. J'ai le souvenir d'un homme agréable, toujours prêt à plaisanter appuyé sur son vélo et grand ami d'Yves Pineau.

13.02.2018 - LA DOULEUR DU PORTE MONNAIE DES MALADES QUI DOIVENT STATIONNER SUR UN PARKING OU DEVANT UN HOPITAL DE BORDEAUX.

Vous êtes malade ou vous allez visiter un malade au CHU de Bordeaux en voiture ? Il faut payer le parking dans l'aire de stationnent de l'hôpital si vous y allez en voiture. Si vous prennez les trams depuis Blanquefort ne soyez pas trop malade ou handicapé car le voyage est long avec les changements de bus, trams et marche à pied.

Si vous allez à la clinique TIVOLI de même le parking est payant.

BORDEAUX-NORD - un bus, tram ligne C et marche depuis Ravezies ou le Grand Parc, autrement en voiture tourner dans les rues avoisinantes plusieurs fois peut-être aurez-vous la chance de trouver une place pas trop éloignée ?

BERGONIE -  Lettre d'une patiente de Bergonié diffusée dans la presse "J'ai pu constater qu'un racket s'est insidieusement oragnisé dernièrement sur les parking alentours. Le 6 février, trois rendez-vous enchaïnés, du retard, le dernier RV bien plus long que prévu, et pour cause, des nouvelles pas forcément bonnes ni faciles à digérer...mon esprit éprouvé n'a pas pensé un seul instant à l'horodateur. En revanche, les services de contrôle oui ! j'ai donc eu mon premier PV de stationnement en plus de 30 ans de permis d'un montant de 30€. Vous pourriez me dire que d'autres solutions s'offrent à moi et vous avez raison, en théorie. J'ai essayé, j'ai pris le tram, j'avais un changement, le temps restait raisonnable...ça, c'était au début. La lourdeur du traitement a vite eu raison de ma condition pysique et le ballotement debout dans le tram m'est devenu très rapidement une épreuve impossible à surmonter." 

15.02.2018 - LES PETITES RETRAITES DES FEMMES MARIEES AYANT PORTE DES ENFANTS :

Naïvement je croyais que l'augmentation de la C.S.G. ne touchait pas les petites retraites, oui mais pas celles des femmes qui vivent en couple. Le montant de la retraite de l'homme et de la femme s'ajoutent pour le calcul de l'augmentation et les deux retraites sont impactées. Alors Marlène qu'en est-il de la liberté de la femme qui a une petite retraite ? S'il y a une bonne entente dans le couple pas de problème, mais dans le cas contraire vous rendez les femmes encore plus dépendantes du bon plaisir de l'homme, mari, à qui elle doit demander de l'argent supplémentaire en compensation de celui pris par l'état et il veut ou il veut pas et que doit-elle faire pour qu'il veuille ?. On entend vos discours sur l'égalité homme femme, mais dans la vie réelle, on a bien compris que le retraités ne sont la vache à lait par solidarité...Nous qui avons payé pour élever nos enfants, leur faire faire des études, les aider dans leurs débuts dans la vie, et bien on doit continuer a être ponctionnés. Bien sûr la télévision publique, à la botte, passera plusieurs fois des reportages sur les retraités qui achétent de merveilleux camping car et qui vont danser au Maroc : 30 000 nous dit-on. En résumé, Marlène, vous enlevez de la liberté aux femmes retraitées dont tout le monde sait qu'elles ont des retraites moins importantes que les hommes pour avoir fait des carrières avec des blancs à cause des enfants qu'elles ont mis au monde et qui actuellement paient les retraites. Dans un accouchement, il n'y a pas d'égalité homme/femme c'est le ventre de la femme qui porte l'enfant et qui l'expluse à ses risques et périls et à celui de l'enfant.

"SURDOSE" d'Alexandere KAUFFMAN éditeur Goutte d'Or. France Inter : "Je suis pour la législation des drogues pour mieux les surveiller".

"Quel est le pont commun entre un dentiste, une jeune fillse de bonne famille et un informaticien ? tous trois sont morts d'une overdose à Paris, en 2016. L'une après avoir pris de la cocaïne, l'autre de la MDMA et le troisième à cause d'un mélange de méphédrone et de GHB. Après un an d'immmersion au sein du groupe Surdose, entité marginale de la brigade des stups qui enquête sur les morts par overdose à Paris, le journaliste Alexandre Kauffmann livre un récit écrit comme un polar. Il démarre avec les indices laissés sur les corps et les téléphones de ces trois vitimes. Au fil des pages, le lecteur remonte jusqu'au "cocaïne call center" des dealers, plonge dans la vie intime des victimes et pénètre l'univers des soldats engagés dans une guerre don quichottesque contre la drogue."

Reporter feelance pour la presse française (Géo, le Monde, Les Echos...) Alexandre Kauffmann a vécu à Madagascar et en Tanzanie.

Tous les points de vue sont à pendre en compte.

En desossant la voiture de Lelandais les enquêteurs n'ont-ils trouvé qu'un trace de sang correspondant à Maelys ou y en avait-il d'autres correspondant à d'autres personnes ?

16.02.2018 - Une de mes filles me laisse un message cette nuit : l'un des trois skieurs de 39 ans disparu mercredi sous une avalanche à Cauterêts dont on a retrouvé le corps hier était bordelais et  faisait partie d'un de ses groupes d'amis depuis longtemps. Il laisse une femme et deux petites filles. C'était Lionel Bibard, ancien champion de judo floiracais et parrain de Lucas, petit neveu du  capitaine des pompiers de Macau : Fabrice Jaubert.

17.02.2018 - Pour la vie qui nous malmène (avec la disparition volontaire de Lise, notre fille), qui vous malmène.

"L'invitation au voyage"  Beaudelaire : Les fleurs du mal.

Mon enfant, ma soeur,

Songe à la douceur

D'aller là-bas vivre ensemble !

Aimer à loisir,

Aimer et mourir

Au pays qui te ressemble !

Les soleils mouillés

De ces ciels brouillés

Pour mon esprit ont les charmes

Si mystérieux

De tes traîtres yeux,

Brillant à travers leurs larmes.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,

Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants,

Polis par les ans,

Décoreraient notre chambre ;

Les plus rares fleurs

Mêlant leurs odeurs

Aux vagues senteurs de l'ambre,

Les riches plafonds,

Les miroirs profonds,

La splendeur orientale,

Tout y parlerait

A l'âme en secret

Sa douce langue natale.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,

Luxe, calme et volupté.

Vois sur ces canaux

Dormir ces vaisseaux

Dont l'humeur vagagonde ;

C'est pour assouvir

Ton moindre désir

Qu'ils viennent du bout du monde.

- Les soleils couchants

Revêtent les champs,

Les canaux, la ville entière,

D'hyacinthe et d'or ;

Le monde s'endort

Dans une chaude lumière,

Là, tout n'est qu'ordre et beauté,

Luxe, calme et volupté.

Revenons dans le monde sordide, Fourniret s'est servi de sa femme enceinte ou non pour tromper ses victimes ayant le désir de rendre service. Lelandais, lui, s'est servi de l'amour des sa petite victime pour les animaux, ses chiens en l'occurence...

13h - Ce matin un incendie s'est déclaré à Dieppe dans une usine d'huile en maintenance, un mort et une personne disparue. Cette usine est classée SEVESO et on ne connaît pas les causes de cet incendie.

18.02.2018 - "LA FRANCE D'HIER" Récit d'un monde adolescent des années 1950 à mai 68 de JEAN-PIERRE LE GOFF. "Dans la France d'Hier, il raconte les prémices d'une contestation à partir des années 50, à travers sa propre histoire. Ses parents commerçants et marin pêcheur, habitent à Equeurdreville, près de Cherbourg. Vie d'après-guerre corsetée par l'Eglise, l'école des blouses grises où un petit garçon ne doit pas pleurer. Une existence qui va être bouleversée par le confort matériel de la société de consommation. Né en 1949, il se décrit comme un "enfant gâté". Il découvre la politique quand il arrive étudiant en philo à Caen. S'emmerde sur les bancs de la fac. Et plonge av ec délice dans 68. Révolte existentielle et rencontre avec les idéologies" (Libé)

Enfant du monde ouvrier pauvre de cette période des années 1947 j'ai fait l'amère constation que même dans l'école publique laïque les enfants des commerçants étaient privilégiés, ainsi que les enfants d'enseignants etc...(Il y avait aussi un manque de places dans les lycées en 6ème (le baby boom). Nos professeurs, instituteurs à juste raison pensaient qu'ils avaient plus de chances de poursuivre leurs études car leurs parents étaient plus aisés, plus cultivés. Et puis pour leur satisfaction personnelle que l'enfant du boucher, qui a une clientèle à qui il peut raconter que son enfant à une institutrice très compétente est valorisant. Je me souviens de ma classe de CM2 à Bordeaux dans laquelle l'enseignante a demandé aux jeunes filles de 12-13 ans (delles avaient redoulé) ce qu'elle voulaient faire plus tard. La majorité d'entre elles voulait être coiffeuses et j'ai commencé à être triste, et à me dire et moi qu'est ce qui m'attend ? A partir de 9-10 ans le monde de l'enfance dans lequel on peut se rêver est derrière soi.

Et toujours un manque d'électricité sur la bande de Gaza qui ne permet pas aux chirurgiens d'opérer dans de bonnes conditions les malades.

En revanche, le Burkina-Faso a découvert la démocatisation de l'énergie solaire et les gens peuvent vivre normalement à la nuit tombée grâce à des lampes rechargeables au soleil.