Caychac

 flamme.jpg

CAYCHAC historique

Dépendant de la paroisse de Blanquefort, ce lieu-dit s'appelait Cayssac en 1367, Quissac en 1524, Queyshac en 1548, Queyssac en 1695, pour devenir Cachac (1843-1958) puis de nouveau Caychac. Ce nom viendrait du latin "cassiacum", domaine de Cassius, ou de Catiacus, ou encore de Caciacus. Ce lieu dépendait de la maison et Salle de Linas (maison fortifiée), dont les seigneurs étaient les chanoines de Saint-Seurin.*

 

*- Blanquefort rues et lieux-dits (publication du G.A.H.BLE 1996).

 - Caychac s'appelait aussi Kechac le 18 brumaire An II

CAYCHAC, est un quartier de Blanquefort, qui fait partie de la Communauté Urbaine de Bordeaux. Il est situé au nord de Blanquefort, le long de l'Avenue du Général de Gaulle, ancienne route de Pauillac. Caychac est à l'entrée du circuit de la route des châteaux du Médoc. Nous pouvons le délimiter par ses châteaux, Saint-Ahon, Cora Morton, Cambon, Campot, Tanaïs, le Grand-Clapeau.

Il a la particularité d'avoir son Eglise, Saint-Joseph. 

Caychac a été habité par les romains (T. Delahaye, formé par F. Delahaye et par MM. G. Filipuzzi, D.Jay, A. Tridant tous ont été et sont passionnés d'histoire et d'achéologie et ont travaillé à la mise en valeur de la Forteresse de Blanquefort). C. Jolive était aussi membre de ce groupe .