30 ans de Vie en lotissement

34 ANS DE VIE DANS UN LOTISSEMENT DE BLANQUEFORT.

C'est une façon de vivre dont on commence juste à parler :

Les mairies parce que leur entretien coûte cher aux municipalités.

Les habitants pour l'instant se taisent, mais n'ont-ils rien à dire ? Que penser de la mixité sociale ?

La vie en lotissement est une mini-société avec ses castes. Les écarts ne sont pas très grands, mais ils existent, et il est préférable de se tenir à sa place.

Quand le lotissement a été livré en décembre 1978, tous les habitants avaient à peu près le même niveau pécunier. Puis le prix des maisons augmentant les classes populaires, ouvriers chez Ford, ouvriers spécialisés au CHU, quelques ingénieurs débutants de France Télécom, chauffeurs de la Connex, employés de Mairie et autres n'ont plus eu les moyens de les acheter. Les années suivantes sont arrivés des habitants aux moyens "intellectuels et financiers" supérieurs ou la situation de certains a évolué d'une manière positive.

Harcèlement quotidien par la famille de musiciens.

Vers 1994, ma maison étant mitoyenne la maison jumelle a été louée à des musiciens, très gentils au demeurant mais ne vivant que pour eux et ceux qui les entourent. Donc, je vais me faire des ennemis en disant que là, en 2012, j'en ai assez de l'égoïsme, pourtant ma famille et moi nous en avons passé des étapes et  bien sûr, nous ne sommes pas exempts de tous reproches, mais ils y a des limites. D'autant plus que je n'ai jamais reçu d'excuses ou même  une place de spectacle, il m'est même arrivé de demander un programme je ne l'ai jamais eu. Ils ont la tête dans la musique et ne s'aperçoivent pas qu'ils ne sont pas seuls au monde. Donc, les étapes :

- L'enfant qui apprend à jouer de la trompette à l'exterieur.

-             qui joue de la batterie fenêtres grandes ouvertes.

-             qui fait du skate sur la terrasse mitoyenne d'une chambre.

 - Le dimanche après-midi, tous les parents d'enfants du groupe de musique qui viennent les accompagner chez le voisin pour les répétions. Bien entendu, vos enfants sont du même âge,  font des études scientifiques et leur chambre est contre la pièce de répétition des voisins. Si l'on fait des études scientifiques on ne peut pas sacrifier un dimanche après-midi à entendre des répétions, il est impossible de se concentrer. Les parents des enfants à qui je l'ai dit m'on insultée.

- Les vacances des adolescents sur la terrasse qui est mitoyenne avec une chambre. Dès la fin des classes les parents partaient dans la maison familiale et laissaient leurs enfants libres de faire ce qui leur plaisait. Il était beaucoup question de Hollande (pas le président) dans leurs conversations. Que dire ? c'était le lieu de regroupement de tous les enfants des élites de Blanquefort, ceux que l'on rencontrait partout dès que l'on sortait vers les colonnes. A l'époque l'A.B.C. leur avait donné pour consigne de saluer, donc ils nous disaient tous bonjour. Et, la fiesta durait toute la nuit pendant 1 mois 1/2, ils étaient à l'heure espagnole. Ces petits protégés bien qu'ils aient tout le nécessaire pour se réunir, faire de la musique et un éducateur musical pour gérer salles et spectacles, payé par la municipalité de Blanquefort se gardaient bien d'y préparer continuellement leurs prestations, car leurs parents étaient trop proches ; ils faisaient partie des instances de l'Elac, ou professeurs au Collège, au lycée et autres. Il fallait aussi que ces enfants là, soient indédpendants et fasse leurs expériences n'est-ce-pas ?  Les différents présidents de l'A.B.C. fermaient les yeux, directeur de l'ABC puis médiateur, leur rendait-il service ? lui qui faisait de la propagande pour le parti communiste, je n'ai rien contre, mais pas dans des lieux qui ne sont pas destinés à cet usage (J'écris n'importe quoi, je n'ai compris plus tard que l'A.B.C faisait partie des Maisons des Jeunes et de la Culture - Les M.J.C. mises en place par le parti communiste. En fait, jeune maman n'ayant pas été habituée à la politique active je ne savais pas combien elle imprégnait la vie associative blanquefortaise. Pour moi, l'ABC n'était qu'un service que la mairie mettait à la disposition des habitants, et mes enfants allaient aux vacances sportives, dès 1984 sans que j'en sache autre chose, je n'avais pas le temps d'aller aux assemblées générales, donc je ne savais pas. Si j'avais su j'aurais regardé le président de l'ABC de l'époque d'un autre oeil...). Enfin, le temps est venu où ils avaient un véhicule de la mairie à leur dispisition pour transporter leur matériel musical.

Mes enfants venaient tour à tour coucher sur le canapé de la pièce à vivre, ils ont mis très tôt des boules dans leurs oreilles.

- Quand une trop grande absortion de bière leur donnait des besoins pressants, ils urinaient le long de ma barrière. Le jour où j'ai ri jaune c'est celui où la mère d'une voisine rendant visite à sa fille a dit en passant devant ma barrière : "ça sent toujours mauvais ici !" et pour cause.

- Le chat : Un soir je suis descendu de voiture, et j'ai trouvé ma musicienne et sa collègue en admiration devant un joli petit chat blanc avec une tâche noire sur le côté. Elles ne sont pas adressées à moi pour me le présenter, cependant il s'est avéré quelques temps plus tard que le chat était en partie pour moi. C'était un chat qui aimait miauler, miauler très fort, dès qu'il avait faim. Dès que je franchissais mon portail, j'avais le chat près de moi qui miaulait, vous me direz, il fallait le laisser miauler, mais même la porte d'entrée fermée, j'entendais le chat miauler. Pour être tranquille je lui achetais des boîtes pour chat que je lui donnais devant la porte. Je devais faire attention à ce que ma chienne ne s'attaque pas à lui quand je sortais avec elle et qu'il dormait sur mon paillasson. Il avait certainement un distributeur à croquettes chez lui, mais il n'aimait, sous doute pas les croquettes dures comme du béton au bout d'un mois, les chats vous savez...Donc, quand ma voisine partait en week-end, en petites vacances, en grandes vacances, même quand elle était là, j'avais le chat devant ma porte qui m'attendait en miaulant. Ce pauvre chat, l'été quand il y avait trop de fumée, âcre, chez lui arrivait avec les yeux rouges et larmoyants. J'ai acheté des boites à raison de 4 par semaines pendant 10 ans. Elle ne m'en a jamais remerciée, quand il a été malade, elle ne me l'a pas dit, et quand un matin elle l'a retrouvé mort devant sa porte, pour une fois, elle ne m'en a rien dit. J'aime la musique, un petit CD m'aurait bien fait plaisir, mais non...

La seule fois où elle s'est adressée à un de mes enfants cela a été pour lui dire qu'il jouait mal du pipeau quand elle était sa professeur de musique.

- La chienne un fox : J'arrive au sujet qui a fait que j'ai écris le texte précédant, actuellement, elle a une chienne aussi blanche avec des tâches noires, cette chienne divague,(son jeu est de débusquer les chats dans les jardins)  elle la laisse divaguer dans tout le quartier de Saturne, mais avant, elle vient manger la nourriture de mes chats dans mon jardin. Une fois de plus, comme elle ne percevait pas qu'il y avait une chambre à côté de sa terrasse quand ses enfants habitaient là, elle n'a pas le sentiment que mon jardin m'appartient. Mon jardin est celui de sa chienne. En bref, je ne fais pas partie du monde de la musique/je n'existe pas pour elle. Elle ne me calcule pas.

Nous sommes obligés de grillager le pourtour de notre jardin pour avoir la paix.

Mais je jour où j'ai vraiment eu les boules est celui où j'ai appris qu'une voisine en accord avec la musicienne avait transporté le chat dont je m'occupait depuis 2 ans à la S.P.A. sans m'en parler, le silence, toujours... J'en m'en occupais depuis ses 1 mois. Un de mes enfants est allé à la S.P.A. pour essayer de le récupérer, en vain, la voisine avait dit qu'il était sauvage... et, il l'on euthanasié. Si la voisine m'avait dit qu'à l'aide d'une cage trappe elle avait emprisonné le chat et conduit à la S.P.A, aussitôt, j'aurai pu agir, mais elle s'en est bien gardée. Baïla gênait les voisines, il passait dans leur jardin...et la chienne aboyait, cependant il était là avant la chienne.

Mon chien venait de mourir et Baïla était un peu de vie pour moi, mais les voisins en ont décidé autrement, il a été porté à la SPA sans que je le sache et euthanasié, la vie en lotissement...

LE GOUT DES AUTRES - très bon film d'Agnès JAOUI 2000.

La triste histoire de GUSTAVE, chien adopté à la SPA et écrasé deux mois plus tard, malencontreusement, par son nouveau maître. (c'est peut-être vrai ou pas).

Les seigneurs et les vassaux (la mixité sociale).

Les seigneurs agrandissent leur demeure sans rendre compte à qui que ce soit afin qu'elle devienne très imposante. Vous aviez la vue sur les espaces verts sur la place et bien un grand mur d'environ 10 m en béton vous les cachera auquel viendra s'ajouter un préau.

Les vassaux doivent obéïr aux injonctions des seigneurs et elles sont nombreuses et variées étant donné que les seigneurs édictent les règles qui régissent leur confort personnel. Le confort des vassaux leur importe peu étant donné qu'ils ne désirent pas les connaître (la règle du bonjour, bonsoir est terrible, on parle à ses voisins en considérant que bonjour et bonsoir sont une conversation, en 30 ans allez, 2 heures d'échanges, c'est ce que les seigneurs considèrent comme du bon voisinage). A mais si ! j'oubliais les seigneurs peuvent avoir besoin que l'on leur rende un service ou que l'on leur donne un renseignement : alors ils s'adressent aux vassaux avec les formes, gentillesse et amabilité et oui.

Les seigneurs ont l'habitude de donner des consignes qui sont respectées. (à suivre la liste des consignes du bon voisinage et quelque fois leur non respect par les vassaux, sinon, la réprimande. C'était l'humiliation que vous connaissiez quand vous êtiez petits en classe quand il arrivait que la maîtresse vous faisse honte devant tout le monde).

- Ne pas avoir un arbre malade, un pin dont les aiguilles deviennent toute rouges, le seigneur vous le fait remarquer, comme si vous êtiez aveugle; et vous informe qu'il risque contaminer tous les autres pins. Dans les espaces verts il y en aura un  qui restera sur pied pendant des années avant d'être détruit, mais dans vôtre cas vous faites rapidement le nécessaire pour ôter votre pin du champ de vision du seigneur.

- Vous achetez une petite voiture et vous avez droit à la réflexion "humouristique" du seigneur sur la longueur de votre voiture, dans tous les cas il faut se mettre au niveau de l'humour seignorial autrement vous ne savez pas comment l'interpréter.

- Vous mettez votre voiture devant votre portail, mais non, c'est pas bien cela gêne les seigneurs qui ont deux garages mais qui ont besoin d'être dehors devant leur porte et vous devez leur laisser la place de faire leurs manoeuvres. Ils vous indiquent où vous devez mettre votre voiture pour ne pas les importuner.